L'Algérie lance une initiative pour desserrer l'étau sur la population    L'APRUE lance un programme d'évaluation de l'efficacité énergétique    65 morts sur les routes durant la période de l'Aïd    Délibérations du bureau fédéral    Traçabilité ?    Boudebouz intéresserait Southampton et Sociedad    Crise du pain et du lait durant les trois premiers jours de l'Aïd    Accouchement dans l'avion Oran-Grenoble    L'identification des dépouilles du crash au centre d'un entretien téléphonique    Les Algériens auraient pu mieux faire    Le spectre d'un 11 septembre au Maghreb    Comment les Européens, la France en tête, financent Al Qaîda    La France évacue des ressortissants français et britanniques    L'Algérien Souag cède sa place à un Jordanien à Al Jazeera    Troubles à l'ordre public à Aïn Azel    Quelle partie de dominos?    à l'occasion du 15e anniversaire de son accession au Trône    Probité    Les vétérinaires sollicitent l'adhésion des éleveurs pour cantonner    Boukhanfis sort de sa léthargie et honore ses lauréats    Des habits de l'Aïd et denrées alimentaires aux personnes cancéreuses    Deux nouvelles productions en préparation    Préservé par les Touareg du Tassili    Comment éviter le fair-play financier ?    Comme catharsis, 24 ans après la guerre    Fonds de commerce    Fiba-Afrique (élections), deux candidats pour la présidence    Rajeunissement imminent des Verts !    Classement ATP, Djokovic et Williams dominent toujours le top 10    Infraction ritualisée    Les sages-femmes s'imposent    Tajmaât et les sources d'eau, des lieux de mémoire ignorés    Une partie de la mémoire des Constantinois s'en va    À quand la réouverture des Arènes ?    Berriane replonge dans la violence    Dans quels cas les policiers ont le droit de tirer    De nouvelles violences ont éclaté le jour de l'Aïd    Animation durant le Ramadhan : Rush des citoyens vers les lieux de loisirs    Au grand bonheur des familles : L'opération de relogement reprendra à la mi-août    L'insécurité et les instabilités    La détermination de la CNLTD    Togo : Lancement d'un projet d'adaptation de l'agriculture aux changements climatiques    Alstom : Commandes dopées par le ferroviaire au 1er trimestre    Tunisie : Le PM présente le projet de loi des finances complémentaire pour 2014    Volkswagen : Etablissement de deux nouvelles usines de production en Chine    Prisons CIA : Des ONG en Pologne saluent le verdict historique de la CEDH    Fin du ramadhan : Les Algériens repartent en vacances    Crash : M. Sellal présente ses condoléances au nom du Président Bouteflika    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Celio s'installe en Algérie
La marque française a ouvert son premier magasin à Alger
Publié dans Liberté le 14 - 09 - 2005

Une quinzaine d'autres boutiques seront implantées d'ici à 5 ans sur le territoire national.
La marque française de vêtements Celio s'installe en Algérie. Son représentant exclusif, la société Letto, vient d'ouvrir un magasin digne de ceux qui ornent les principales rues de Paris à Sidi Yahia, près de Hydra. L'endroit choisi pour implanter ce local n'est pas fortuit. Les dirigeants de cette entreprise veulent, à coup sûr, sauvegarder l'image de marque de… cette marque et le prestige dont elle jouit de par le monde. En effet, ils visent, dans un premier temps, une clientèle bien précise, c'est-à-dire la couche sociale la plus élevée.
Ce qui explique d'ailleurs les prix très chers affichés sur les différents articles. L'on peut trouver des chemises à plus de 6 000 DA, des jeans à 3 500 DA, des tee-shirts entre 1 820 et 2 000 DA… Le client peut être effectivement frappé par les tarifs pratiqués, mais il est en même temps attiré par l'authenticité du produit. “Au moins ici, on achète du vrai Celio et on trouve notre choix”, avouera un des clients qui fréquentent régulièrement les lieux. Pour l'un des représentants de cette marque, les prix sont de 10 à 15 % moins chers que ceux appliqués en France. Selon l'une des vendeuses, les maillots de corps et les shorts sont les deux articles qui se sont vendus le plus depuis l'ouverture, il y a une vingtaine de jours. Le choix des clients s'explique certainement par la coïncidence de l'ouverture avec la saison estivale. Les vêtements proposés à la clientèle algérienne sont confectionnés, entre autres, en Tunisie, en Turquie…
À l'arrivée à Alger, les responsables de cette société payent, selon l'un d'eux, plus de 800 DA de droits de douane et de TVA. Ils ajoutent leur marge bénéficiaire afin d'expliquer globalement les coûts fixés pour chaque article. Avec le démantèlement tarifaire prévu dans le cadre de l'accord d'association avec l'union européenne qui interviendra à l'avenir pour les textiles, les tarifs seront, estime la même source, systématiquement revus à la baisse pour acquérir un potentiel clients de plus en plus important. La baisse concernera aussi les magasins qui seront inaugurés au centre-ville ou dans des quartiers plus au moins populaires.
À ce propos, une quinzaine de boutiques seront également ouvertes durant les quatre ou cinq années à venir à travers les grandes villes d'Algérie. Celio, soulignera son représentant, est classé premier vendeur de vêtements pour hommes en France avec des parts de marché qui dépassent 8%. La marque, pour rappel, a été créée en 1985 avec l'ouverture du premier magasin rue Saint-Lazard à Paris. L'entreprise familiale n'imaginait pas, à cette époque, qu'un jour elle atteindrait une telle performance. Celio dispose aujourd'hui de quelque 1 800 collaborateurs, emploie 1 500 personnes en magasins, 240 autres au niveau du siège… Plus de 54% des effectifs sont des femmes, le reste est composé d'hommes. Les statistiques de cette société indiquent que 80% des nouveautés sont créées à chaque collection. Plus de 700 modèles différents sont confectionnés chaque année. Depuis 1985, 100 collections ont été créées. Celio enregistre 7 millions de clients/an.
Repères
- Celio est présente dans 20 pays et 5 continents ;
- Celio vend 15 millions de pièces annuellement ;
- L'entreprise vend 80 pièces/une minute ;
- Selon les dirigeants, un homme sur 2 porte du Celio ;
- 29,99 euros, c'est le 1er prix de jeans ;
- 38,60 euros, c'est le prix du panier moyen Celio sur l'année.
B. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.