Benyounès tire sur l'opposition    L'alliance, parent pauvre de la scène politique    "Nous ferons de l'APN une tribune"    "Le président a raison"    Le partenariat euro-méditerranéen est incontournable    "Le Forum offre beaucoup d'opportunités"    Trump constitue un forum consultatif    Ival sponsor officiel    Le New DAily déjà commercialisé    Gourcuff veut-il prendre sa revanche?    L'Algérie intègre le Rugby Afrique    Adoption d'une nouvelle formule    4 véhicules et du carburant saisis dans trois wilayas de l'Est    Un mort et 9 blessés à Djelfa    25 quintaux de viandes blanches saisis    Séances et lieux de projection    Un fonds pour le patrimoine en péril    Quel festival pour les chaînes de télévision algériennes?    JSK 0 - OM 0 : Hidoussi crie sa colère / «J'ai honte !»    Tirage au sort ce soir    La LADDH dénonce    Les conditions météorologiques freinent l‘avancée des forces armées    Les jeux instantanés débarquent sur Facebook Messenger    De nouvelles mesures pour la prochaine rentrée    Bientôt une loi pour protéger le consommateur    La réponse d'Ouyahia    75 millions d'augmentation pour les pilotes    Un effet boule de neige    Un "rassembleur hors pair"    Lego présente de nouvelles figurines pour le film Batman    « L'Afrique est le continent de l'avenir et des opportunités »    SURETE DE LA WILAYA DE TLEMCEN : Des pétards et des boissons alcoolisées saisis    Le FLN ne formera aucune alliance partisane avant les législatives de 2017    « Le danger d'une faible participation »    OL : L'avenir de Ghezzal concerné par le scandale Jorge Mendes ?    Zidane finaliste pour le titre de meilleur entraîneur    Près de 346 millions de dollars par an    Amar Ezzahi, "pilier de l'art chaâbi authentique"    Miliana    EnquÃate-Témoignages    NB Staouéli    Â«C’est lui cheikhna» !    Libye : La paix n'est pas le résultat de la force    BAC 2017: Benghabrit recule sous la pression    Accord de Vienne: la double raison de la satisfaction officielle    Deux morts et trois blessés au nord d'Adrar    Hollande jette l'éponge    L'adieu du peuple à son Amimer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Celio s'installe en Algérie
La marque française a ouvert son premier magasin à Alger
Publié dans Liberté le 14 - 09 - 2005

Une quinzaine d'autres boutiques seront implantées d'ici à 5 ans sur le territoire national.
La marque française de vêtements Celio s'installe en Algérie. Son représentant exclusif, la société Letto, vient d'ouvrir un magasin digne de ceux qui ornent les principales rues de Paris à Sidi Yahia, près de Hydra. L'endroit choisi pour implanter ce local n'est pas fortuit. Les dirigeants de cette entreprise veulent, à coup sûr, sauvegarder l'image de marque de… cette marque et le prestige dont elle jouit de par le monde. En effet, ils visent, dans un premier temps, une clientèle bien précise, c'est-à-dire la couche sociale la plus élevée.
Ce qui explique d'ailleurs les prix très chers affichés sur les différents articles. L'on peut trouver des chemises à plus de 6 000 DA, des jeans à 3 500 DA, des tee-shirts entre 1 820 et 2 000 DA… Le client peut être effectivement frappé par les tarifs pratiqués, mais il est en même temps attiré par l'authenticité du produit. “Au moins ici, on achète du vrai Celio et on trouve notre choix”, avouera un des clients qui fréquentent régulièrement les lieux. Pour l'un des représentants de cette marque, les prix sont de 10 à 15 % moins chers que ceux appliqués en France. Selon l'une des vendeuses, les maillots de corps et les shorts sont les deux articles qui se sont vendus le plus depuis l'ouverture, il y a une vingtaine de jours. Le choix des clients s'explique certainement par la coïncidence de l'ouverture avec la saison estivale. Les vêtements proposés à la clientèle algérienne sont confectionnés, entre autres, en Tunisie, en Turquie…
À l'arrivée à Alger, les responsables de cette société payent, selon l'un d'eux, plus de 800 DA de droits de douane et de TVA. Ils ajoutent leur marge bénéficiaire afin d'expliquer globalement les coûts fixés pour chaque article. Avec le démantèlement tarifaire prévu dans le cadre de l'accord d'association avec l'union européenne qui interviendra à l'avenir pour les textiles, les tarifs seront, estime la même source, systématiquement revus à la baisse pour acquérir un potentiel clients de plus en plus important. La baisse concernera aussi les magasins qui seront inaugurés au centre-ville ou dans des quartiers plus au moins populaires.
À ce propos, une quinzaine de boutiques seront également ouvertes durant les quatre ou cinq années à venir à travers les grandes villes d'Algérie. Celio, soulignera son représentant, est classé premier vendeur de vêtements pour hommes en France avec des parts de marché qui dépassent 8%. La marque, pour rappel, a été créée en 1985 avec l'ouverture du premier magasin rue Saint-Lazard à Paris. L'entreprise familiale n'imaginait pas, à cette époque, qu'un jour elle atteindrait une telle performance. Celio dispose aujourd'hui de quelque 1 800 collaborateurs, emploie 1 500 personnes en magasins, 240 autres au niveau du siège… Plus de 54% des effectifs sont des femmes, le reste est composé d'hommes. Les statistiques de cette société indiquent que 80% des nouveautés sont créées à chaque collection. Plus de 700 modèles différents sont confectionnés chaque année. Depuis 1985, 100 collections ont été créées. Celio enregistre 7 millions de clients/an.
Repères
- Celio est présente dans 20 pays et 5 continents ;
- Celio vend 15 millions de pièces annuellement ;
- L'entreprise vend 80 pièces/une minute ;
- Selon les dirigeants, un homme sur 2 porte du Celio ;
- 29,99 euros, c'est le 1er prix de jeans ;
- 38,60 euros, c'est le prix du panier moyen Celio sur l'année.
B. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.