Constantine: Deux terroristes dont l'émir de «Daech» abattus    Constantine - Elections législatives: 47 lieux pour abriter les meetings de la campagne    Importation présumée de véhicules clés en main: Une commission d'inspection à l'usine de montage de Tahkout    Réduction des importations: Une aubaine pour les entreprises algériennes !    Annaba: Plusieurs pays au Salon du tourisme    Oran: Une cellule de recrutement de Daech démantelée    Zetchi en visite au siège de la FIFA après la réunion du BF    JS Kabylie: Bon pour le moral avant la Coupe d'Algérie    El Kala: Un mort et cinq blessés dans un éboulement    Ghardaïa: Cinq personnes mortes calcinées dans une collision    Aïn-Temouchent: La lecture en fête    Aïn-Temouchent: La radio locale souffle sa 9ème bougie    Début des travaux de la réunion des délégués permanents et hauts responsables de la Ligue arabe    Lounis Aït Menguellet célèbre ses 50 années de carrière    Le Royaume-Uni au bord du Brexit    L'ESS perd ses poursuivants n'en profitent pas !    L'Algérie rate la qualification    Ouverture des travaux de la 7e session de la Grande commission mixte algéro-congolaise    L'Algérie veut prolonger la période de réduction de la production    Huit bombes de confection artisanale détruites    Chelghoum rassure que toutes les mesures de contrôle ont été prises    «Capitaliser l'expérience des anciens joueurs»    Le GS Pétroliers sacré champion    «La couverture numérique dans le secteur audiovisuel a atteint plus de 85%»    Quel système entre démocratie et islamisme ?    Les "fake news" en Algérie    "Nous misons sur les compétences algériennes"    Pour réfléchir à des options concernant l'avenir de Picard : La banque Rothschild, mandatée    Le décor de campagne s'installe    Hamia conforte sa position en tête    Méziani seul en tête avec 11 buts    Le GS Boufarik invité surprise des demi-finales    "Nous sommes un parti du gouvernement"    Mouvementer et exploiter le renouveau national au service de tous    Le dossier Peugeot remis sur la table    Les médecins de la daïra de Maâtkas en grève    Des citrons congelés pour combattre diabète, tumeur et obésité!    La Cnas au service des non-voyants    Oran : Ouali procède à la signature de nombreuses conventions sur l'environnement    Un chef d'Al Qaïda tué par une frappe américaine    Composé de six partis : Le Maroc a enfin un nouveau gouvernement    Commission mixte algéro-congolaise : La promotion des échanges économiques examinée    Qui doit payer la facture du désordre ?    "On s'achemine vers l'émergence de partis artificiels"    700 titres algériens au Salon du livre de Paris    L'hommage à Pierre et Claudine Chaulet    Toudja fête l'eau    Carnage à Ghardaïa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Celio s'installe en Algérie
La marque française a ouvert son premier magasin à Alger
Publié dans Liberté le 14 - 09 - 2005

Une quinzaine d'autres boutiques seront implantées d'ici à 5 ans sur le territoire national.
La marque française de vêtements Celio s'installe en Algérie. Son représentant exclusif, la société Letto, vient d'ouvrir un magasin digne de ceux qui ornent les principales rues de Paris à Sidi Yahia, près de Hydra. L'endroit choisi pour implanter ce local n'est pas fortuit. Les dirigeants de cette entreprise veulent, à coup sûr, sauvegarder l'image de marque de… cette marque et le prestige dont elle jouit de par le monde. En effet, ils visent, dans un premier temps, une clientèle bien précise, c'est-à-dire la couche sociale la plus élevée.
Ce qui explique d'ailleurs les prix très chers affichés sur les différents articles. L'on peut trouver des chemises à plus de 6 000 DA, des jeans à 3 500 DA, des tee-shirts entre 1 820 et 2 000 DA… Le client peut être effectivement frappé par les tarifs pratiqués, mais il est en même temps attiré par l'authenticité du produit. “Au moins ici, on achète du vrai Celio et on trouve notre choix”, avouera un des clients qui fréquentent régulièrement les lieux. Pour l'un des représentants de cette marque, les prix sont de 10 à 15 % moins chers que ceux appliqués en France. Selon l'une des vendeuses, les maillots de corps et les shorts sont les deux articles qui se sont vendus le plus depuis l'ouverture, il y a une vingtaine de jours. Le choix des clients s'explique certainement par la coïncidence de l'ouverture avec la saison estivale. Les vêtements proposés à la clientèle algérienne sont confectionnés, entre autres, en Tunisie, en Turquie…
À l'arrivée à Alger, les responsables de cette société payent, selon l'un d'eux, plus de 800 DA de droits de douane et de TVA. Ils ajoutent leur marge bénéficiaire afin d'expliquer globalement les coûts fixés pour chaque article. Avec le démantèlement tarifaire prévu dans le cadre de l'accord d'association avec l'union européenne qui interviendra à l'avenir pour les textiles, les tarifs seront, estime la même source, systématiquement revus à la baisse pour acquérir un potentiel clients de plus en plus important. La baisse concernera aussi les magasins qui seront inaugurés au centre-ville ou dans des quartiers plus au moins populaires.
À ce propos, une quinzaine de boutiques seront également ouvertes durant les quatre ou cinq années à venir à travers les grandes villes d'Algérie. Celio, soulignera son représentant, est classé premier vendeur de vêtements pour hommes en France avec des parts de marché qui dépassent 8%. La marque, pour rappel, a été créée en 1985 avec l'ouverture du premier magasin rue Saint-Lazard à Paris. L'entreprise familiale n'imaginait pas, à cette époque, qu'un jour elle atteindrait une telle performance. Celio dispose aujourd'hui de quelque 1 800 collaborateurs, emploie 1 500 personnes en magasins, 240 autres au niveau du siège… Plus de 54% des effectifs sont des femmes, le reste est composé d'hommes. Les statistiques de cette société indiquent que 80% des nouveautés sont créées à chaque collection. Plus de 700 modèles différents sont confectionnés chaque année. Depuis 1985, 100 collections ont été créées. Celio enregistre 7 millions de clients/an.
Repères
- Celio est présente dans 20 pays et 5 continents ;
- Celio vend 15 millions de pièces annuellement ;
- L'entreprise vend 80 pièces/une minute ;
- Selon les dirigeants, un homme sur 2 porte du Celio ;
- 29,99 euros, c'est le 1er prix de jeans ;
- 38,60 euros, c'est le prix du panier moyen Celio sur l'année.
B. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.