Loi de finances 2015    Algérie:le ministre des transports appelle au lancement des travaux du tramway de Blida début 2015    D'après le dernier rapport de l'OMS    Bourse Chevening en Angleterre    Après avoir favorablement accueilli l'accord de cessez-le-feu    Le chef d'état-major de l'ANP reçoit le commandant de l'Africom    Dans le but de briser le siège imposé à la ville chiite turcomane    Adoption de projets de loi pour protéger la femme et l'enfant    Quand la rivalité féminine prend le pas sur la solidarité gouvernementale    Refusant de réagir à chaud aux mesures prises contre lui    Suite à la volonté des maliens de délocaliser le match, une source autorisée de la FAF révèle à "Liberté"    EN Olympique    Buteur et passeur décisif mardi soir face à Lille    Palmarès du Festival du film francophone d'Angoulême    UN FESTIVAL CONSACRE L'ŒUVRE DE SMAIL AZIKKIW    L'AARC AU 4e FESTIVAL ORIENTALYS DE MONTREAL    Oum El-Bouaghi    Colonie de vacances : plus de 6300 enfants des Hauts plateaux et du Sud ont séjourné dans les wilayas côtières    Une responsable du CPMC l'a déclaré hier    Annaba    Constantine: 17 nouvelles infrastructures scolaires pour la rentrée prochaine    Libye:L'ONU élargit l'embargo sur les armes et le gel des avoirs financiers des milices    Le ferry Alger-El Djemila a transporté 37 000 estivants en 18 jours    Ode au chant spirituel et sacré avec un zeste de rythmes festifs    Célébration d'un legs ancestral    EN BREF    EN BREF    Téhéran a commencé à modifier le coeur du réacteur Arak    Global Télécom AGE approuve la vente de 51% à l'Algérie    L'écrivaine canado- algérienne s'attaque au Maroc    La Mostra de Venise écarte le cinéma révolutionnaire algérien    "La répression des libertés m'a poussé à écrire"    Hollande nomme un gouvernement social-libéral    Une vidéo de soutien à Daesh à Oran!    Le malaise refait surface    Que deviendra-t-il après son limogeage?    Le traumatisme de trop...    "Moi, Brutus Belkhadem"    La fièvre aphteuse dévoile les insuffisances!    La Fédération des auto-écoles se démarque    Libye : Washington accuse les Emirats d'avoir mené des raids contre des islamistes    LES PUISSANTS DANS LE MONDE, LES PUISSANTS DANS LES PAYS    Bourses : Les places européennes portées par l'espoir d'une action prochaine de la BCE    Toujours pas de sanctions de la part de la LFP    LES RAISONS D'UNE EVICTION : Belkhadem : l'arroseur arrosé    Ligue des champions: Fin du rêve pour Lille, surclassé à Porto    «Le citoyen, partenaire essentiel pour assurer la sécurité»    Boudebouz intéresse Besiktas Istanbul (médias)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Celio s'installe en Algérie
La marque française a ouvert son premier magasin à Alger
Publié dans Liberté le 14 - 09 - 2005

Une quinzaine d'autres boutiques seront implantées d'ici à 5 ans sur le territoire national.
La marque française de vêtements Celio s'installe en Algérie. Son représentant exclusif, la société Letto, vient d'ouvrir un magasin digne de ceux qui ornent les principales rues de Paris à Sidi Yahia, près de Hydra. L'endroit choisi pour implanter ce local n'est pas fortuit. Les dirigeants de cette entreprise veulent, à coup sûr, sauvegarder l'image de marque de… cette marque et le prestige dont elle jouit de par le monde. En effet, ils visent, dans un premier temps, une clientèle bien précise, c'est-à-dire la couche sociale la plus élevée.
Ce qui explique d'ailleurs les prix très chers affichés sur les différents articles. L'on peut trouver des chemises à plus de 6 000 DA, des jeans à 3 500 DA, des tee-shirts entre 1 820 et 2 000 DA… Le client peut être effectivement frappé par les tarifs pratiqués, mais il est en même temps attiré par l'authenticité du produit. “Au moins ici, on achète du vrai Celio et on trouve notre choix”, avouera un des clients qui fréquentent régulièrement les lieux. Pour l'un des représentants de cette marque, les prix sont de 10 à 15 % moins chers que ceux appliqués en France. Selon l'une des vendeuses, les maillots de corps et les shorts sont les deux articles qui se sont vendus le plus depuis l'ouverture, il y a une vingtaine de jours. Le choix des clients s'explique certainement par la coïncidence de l'ouverture avec la saison estivale. Les vêtements proposés à la clientèle algérienne sont confectionnés, entre autres, en Tunisie, en Turquie…
À l'arrivée à Alger, les responsables de cette société payent, selon l'un d'eux, plus de 800 DA de droits de douane et de TVA. Ils ajoutent leur marge bénéficiaire afin d'expliquer globalement les coûts fixés pour chaque article. Avec le démantèlement tarifaire prévu dans le cadre de l'accord d'association avec l'union européenne qui interviendra à l'avenir pour les textiles, les tarifs seront, estime la même source, systématiquement revus à la baisse pour acquérir un potentiel clients de plus en plus important. La baisse concernera aussi les magasins qui seront inaugurés au centre-ville ou dans des quartiers plus au moins populaires.
À ce propos, une quinzaine de boutiques seront également ouvertes durant les quatre ou cinq années à venir à travers les grandes villes d'Algérie. Celio, soulignera son représentant, est classé premier vendeur de vêtements pour hommes en France avec des parts de marché qui dépassent 8%. La marque, pour rappel, a été créée en 1985 avec l'ouverture du premier magasin rue Saint-Lazard à Paris. L'entreprise familiale n'imaginait pas, à cette époque, qu'un jour elle atteindrait une telle performance. Celio dispose aujourd'hui de quelque 1 800 collaborateurs, emploie 1 500 personnes en magasins, 240 autres au niveau du siège… Plus de 54% des effectifs sont des femmes, le reste est composé d'hommes. Les statistiques de cette société indiquent que 80% des nouveautés sont créées à chaque collection. Plus de 700 modèles différents sont confectionnés chaque année. Depuis 1985, 100 collections ont été créées. Celio enregistre 7 millions de clients/an.
Repères
- Celio est présente dans 20 pays et 5 continents ;
- Celio vend 15 millions de pièces annuellement ;
- L'entreprise vend 80 pièces/une minute ;
- Selon les dirigeants, un homme sur 2 porte du Celio ;
- 29,99 euros, c'est le 1er prix de jeans ;
- 38,60 euros, c'est le prix du panier moyen Celio sur l'année.
B. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.