ORAN : Premier hôpital régional de la Sûreté nationale    LE MINISTRE DE L'INTERIEUR M.BEDOUI DEPUIS ORAN : Les défis sécuritaires nécessitent de s'y adapter    Véhicules: chute de plus de 67% des importations au 1er semestre 2016    Le complexe gazier de Tiguentourine va tourner à plein régime avant fin 2016    MASCARA : Visite de travail du Ministre de l'agriculture    Le rythme d'inflation annuel à 5,2% en juin    Putsch raté en Turquie: poursuite des arrestations par le gouvernement, l'Etat d'urgence en vigueur    Turquie: des arrestations en masse    Clôture de la réunion préparatoire des ministres des Affaires étrangères    Les autorités dénoncent l'ingérence de la France    Le Front Polisario salue l'attachement de l'UA à ses principes    Quatre médailles au Caire pour l'Algérie    Accidents de la circulation : 8 morts et 28 blessés en 24 heures    Près de 180 agents mobilisés pour circonscrire trois feux de forêt    4e et dernière phase en septembre    DECES DE DEUX NOUVEAUX NES VACCINES A ROUIBA : « La cause n'est pas encore confirmée »    HADJ 2016 : Lancement des réservations des chambres d'hôtels via Internet    SIDI EL-BACHIR (ORAN) : Un mort dans un accident de la route    « Sur la route d'Istanbul » de Bouchareb fait sensation    9e Festival international d'Oran du film arabe    Un cri face à l'extrémisme    MOSTAGANEM : Visite de travail du Ministre des Moudjahidine    SIDI BEL ABBES : Un espagnol se convertit à l'Islam    L'USM El Harrach veut une place sur le podium    Concert de Souad Massi à Alger    Un terroriste abattu et son arme récupérée    Mahrez, direction Arsenal    Aïcha Tagabou au chevet des artisans    Bréves de l'Ouest    Le MO Béjaïa à pied d'œuvre à Lubumbashi    GKS Piast Gliwice, un adversaire de dimension européenne au menu    Sellal racle les fonds de caisse    La Rasd dénonce le coup de bluff du Maroc    Un forcené qui voulait faire "un lien" avec Breivik    Réparation à domicile : l'assurance prend en charge    Une statue de Mouloud Mammeri inaugurée à Beni Yenni    Solar Impulse 2 entame la dernière étape de son tour du monde    Afrique-développement : l'augmentation des emprunts du secteur public pourrait évincer l'investissement privé    À l'occasion de la commémoration de la révolution du 23 Juillet : Le président Bouteflika félicite son homologue égyptien    L'opposition en instance d'implosion    Raids de la coalition contre Al Qaîda    L'option de participation aux élections se précise    La lourde tâche de Fatma Samoura    L'EN U23 se neutralise face au FC Grenade    Plusieurs joueurs recrutés par le nouveau bureau    Ils réclament un départ à la retraite à 52 ans    Le FFS persiste et signe    Une fresque humaine du vieux Djelfa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Celio s'installe en Algérie
La marque française a ouvert son premier magasin à Alger
Publié dans Liberté le 14 - 09 - 2005

Une quinzaine d'autres boutiques seront implantées d'ici à 5 ans sur le territoire national.
La marque française de vêtements Celio s'installe en Algérie. Son représentant exclusif, la société Letto, vient d'ouvrir un magasin digne de ceux qui ornent les principales rues de Paris à Sidi Yahia, près de Hydra. L'endroit choisi pour implanter ce local n'est pas fortuit. Les dirigeants de cette entreprise veulent, à coup sûr, sauvegarder l'image de marque de… cette marque et le prestige dont elle jouit de par le monde. En effet, ils visent, dans un premier temps, une clientèle bien précise, c'est-à-dire la couche sociale la plus élevée.
Ce qui explique d'ailleurs les prix très chers affichés sur les différents articles. L'on peut trouver des chemises à plus de 6 000 DA, des jeans à 3 500 DA, des tee-shirts entre 1 820 et 2 000 DA… Le client peut être effectivement frappé par les tarifs pratiqués, mais il est en même temps attiré par l'authenticité du produit. “Au moins ici, on achète du vrai Celio et on trouve notre choix”, avouera un des clients qui fréquentent régulièrement les lieux. Pour l'un des représentants de cette marque, les prix sont de 10 à 15 % moins chers que ceux appliqués en France. Selon l'une des vendeuses, les maillots de corps et les shorts sont les deux articles qui se sont vendus le plus depuis l'ouverture, il y a une vingtaine de jours. Le choix des clients s'explique certainement par la coïncidence de l'ouverture avec la saison estivale. Les vêtements proposés à la clientèle algérienne sont confectionnés, entre autres, en Tunisie, en Turquie…
À l'arrivée à Alger, les responsables de cette société payent, selon l'un d'eux, plus de 800 DA de droits de douane et de TVA. Ils ajoutent leur marge bénéficiaire afin d'expliquer globalement les coûts fixés pour chaque article. Avec le démantèlement tarifaire prévu dans le cadre de l'accord d'association avec l'union européenne qui interviendra à l'avenir pour les textiles, les tarifs seront, estime la même source, systématiquement revus à la baisse pour acquérir un potentiel clients de plus en plus important. La baisse concernera aussi les magasins qui seront inaugurés au centre-ville ou dans des quartiers plus au moins populaires.
À ce propos, une quinzaine de boutiques seront également ouvertes durant les quatre ou cinq années à venir à travers les grandes villes d'Algérie. Celio, soulignera son représentant, est classé premier vendeur de vêtements pour hommes en France avec des parts de marché qui dépassent 8%. La marque, pour rappel, a été créée en 1985 avec l'ouverture du premier magasin rue Saint-Lazard à Paris. L'entreprise familiale n'imaginait pas, à cette époque, qu'un jour elle atteindrait une telle performance. Celio dispose aujourd'hui de quelque 1 800 collaborateurs, emploie 1 500 personnes en magasins, 240 autres au niveau du siège… Plus de 54% des effectifs sont des femmes, le reste est composé d'hommes. Les statistiques de cette société indiquent que 80% des nouveautés sont créées à chaque collection. Plus de 700 modèles différents sont confectionnés chaque année. Depuis 1985, 100 collections ont été créées. Celio enregistre 7 millions de clients/an.
Repères
- Celio est présente dans 20 pays et 5 continents ;
- Celio vend 15 millions de pièces annuellement ;
- L'entreprise vend 80 pièces/une minute ;
- Selon les dirigeants, un homme sur 2 porte du Celio ;
- 29,99 euros, c'est le 1er prix de jeans ;
- 38,60 euros, c'est le prix du panier moyen Celio sur l'année.
B. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.