Aucune liste APW n'a été déposée    La reconduction de l'accord Opep/non-Opep au-delà de mars 2018 débattue vendredi à Vienne    Les huit solutions face aux tensions budgétaires de l'économie algérienne    Nouvelles manifestations indépendantistes à Barcelone    200 000 personnes de 30 pays ont marché pour la paix    L'Afrique du Sud et la Namibie réitèrent leur soutien à la lutte du peuple sahraoui    Algérie Télécom, sponsor exclusif du Rallye Challenge Sahari International    Mort «inquiétante» de mérous sur les côtes de la corniche    Un jeune homme chute d'une habitation    Fin de la caravane culturelle    Portrait d'un compositeur universel (I)    Dix bulles...et ça continue !    Messahel sur les chapeaux de roue    La Russie accuse l'UE de "politiser" la reconstruction    Le Bangladesh demande des zones de sécurité    Un apprentissage trop coûteux    Les deux Manchester au coude à coude    Abeid reprend l'entraînement    Le Collège technique national aujourd'hui à Alger    A la recherche du lobby    Nous serons 65 millions en 2050    Contestation à Aïn Bessem    Les citoyens ont perdu plus de deux milliards de centimes    La rue envahie par les bouteilles faute de collecte    RATISSAGE à ERRICH    Ouyahia tance l'opposition    Plus de voix que la majorité pour le plan Ouyahia    Le "révolté" de la chanson auressienne    Le cinéma algérien entre le film de Moussaoui et El Hannachia    Mégaconcert à Oran en hommage à cheb Hasni    La gynécologue risque deux années de prison    17 morts et 5 blessés    9 contrebandiers et 217 migrants clandestins interceptés    MCA -USMA domicilié au stade du 5-Juillet    L'aéroport d'istanbul fermé    Les directives du DGSN    Ouyahia tacle l'opposition    Plaidoyer pour "une stratégie d'action"    Macron souligne à l'Onu la nécessité de mettre en oeuvre l'accord d'Alger    Disparition de Rachid Saouli    La Fédération mondiale sollicite l'appui de l'Algérie    La réconciliation nationale a préservé les institutions de l'Etat et l'unité nationale    Chelsea : Diego Costa fait passer un message à... Antonio Conte !    «Nous vivons l'enfer, il n'y a pas d'argent»    Carnet politique 12    Conciliation travail-famille : Le mode d'emploi de Lamia Boudoudou, présidente du Ladies Business Club    Ligue 2 Mobilis : Le programme de la 4ème journée    Algérie: Le russe Lukoil intéressé par les projets de développement de champs pétroliers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une station de compostage de déchets verts unique en Algérie
Jardin d'Essai d'El-Hamma
Publié dans La Nouvelle République le 23 - 11 - 2010

Cette nouvelle structure, ajoute le même responsable, permet de produire du compost, ce dernier est utilisé comme fertilisant dans les différentes cultures et celles du jardinage et cela, à partir du traitement des déchets organiques. «Il concerne tous les déchets organiques qui proviennent de plantes, des pelouses, du gazon et des déchets du jardin», a-t-il signalé.
Le Jardin d'Essai produit 15 000 m3 de déchets verts
A propos des déchets végétaux, M. Ziriat a indiqué que ces derniers sont majoritairement recueillis par les services du jardin à la saison des tailles et qui sont, essentiellement, des feuilles de palmiers. «Sachant que le Jardin d'Essai abrite environ 5 000 espèces de palmiers qui seront taillés à chaque saison, leurs énormes branches sont à l'origine du taux croissant de déchets végétaux produits par le jardin, s'ajoute rà cela, les déchets organiques de certains végétaux après fauchage comme les tontes de gazon utilisées, également, pour le fabrication du compost, avec une superficie totale de 6 000 m2, pailles, et déchets des animaux», a-t-il signalé. En ajoutant, dans ce sens ,que le Jardin d'Essai produit environs 15 000 mètre cubes déchets verts.
En effet, l'unique station de compostage comporte, essentiellement, selon les propos du directeur, des équipements servent au broyage des déchets végétaux. «Ces déchets organiques sont stockés, arrosés, quotidiennement, jusqu'à fermentation et, au bout de 4 mois, se transforment en compost, criblé par granulométrie», a-t-il ajouté.
Et de poursuivre : «Le compost est utilisé comme un support de culture, il est très cher et utile pour les agriculteurs.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.