Perceptions arabes de l'avenir    Tunisie Bilan globalement positif pour la grand-messe altermondialiste    L'Iran et les "Six" prêts à des compromis pour trouver un accord    Amical : France-Danemark (2-0), les Bleus rebondissent    Euro 2016 : Géorgie-Allemagne (0-2), l'Allemagne tient son rang    Le Groupe des forces spéciales dans le collimateur des djihadistes    La Suisse veut bénéficier de l'expérience algérienne    Un sommet avec l'Union européenne le 27 avril à Kiev    Belle réaction des verts    La décantation tarde à se faire    l'ALN n'a pas commis d'injustice dans l'affaire de la Bleuite    Deux films algériens primés    Le rôle primordial de la famille    Nécessité de "réformer" l'Ecole supérieure des Beaux-arts d'Alger    22 contrebandiers arrêtés à Tamanrasset    Les laboratoires inventent-ils de nouvelles maladies ?    7 morts et 19 blessés pour la seule journée de dimanche    Merouana : Les deux frères assassins et leur complice incarcérés    Les Verts dominent un faible adversaire    L'USMA depuis hier à Dakar    « Il est temps de s'occuper de notre patrimoine »    Un bureau de l'Entv en 2017    Mémorandum entre l'Idri et l'Institut diplomatique roumain    USMA-MCEE fixé au 10 avril    Accorsi revient en sauveur    «Offrande au pays du cèdre»    MDN : Plus d'une tonne de kif traité saisie à Adrar    FAUTE DE PERMANENCES DANS LES CENTRES DE SANTE DE PROXIMITE : Les UMC de Tigditt totalement dépassées !    Sommet arabe: appel à soutenir la Palestine    L'arrière petit fils de l'Emir Abdelkader s'exprime enfin    Selon le ministère de l'Intérieur : Promesse pour un passeport biométrique en 10 jours    Création d'une association de malfaiteurs, vol et recel : Six individus placés sous mandat de dépôt    La ministre tunisienne du Tourisme salue les positions solidaires de l'Algérie    Gaïd-Salah supervise à Alger l'accostage de « Kalaât Beni Abbas »    Sellal reçoit le président du Conseil des états de la Confédération suisse    Pour l'application de la justice dans des affaires de corruption    L'ANR et El-Karama appellent à renforcer le front intérieur    Nouri appelle les Suisses à investir en Algérie    Les luttes partisanes à l'origine du blocage des APC    Les travailleurs de la direction régionale aadl protestent    Quand le souffle d'In Salah enflamme Tunis    Oran : Une convention pour l'insertion des diplômés    Louisa Hanoune :«J'ai averti les hauts responsables contre les dérives de l'oligarchie    Mascara : Touati demande à Bouteflika de quitter le pouvoir    Algérie:le rythme d'inflation annuel établi à 3,7% en février 2015    Arrivée de Bensalah à Charm El Cheikh    L'Algérie comptait 39,5 millions d'habitants au 1er janvier 2015    SI-MUSTAPHA (BOUMERDES)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Affaire des 166 logements LSP de Haï Yasmine: Relaxe pour le promoteur immobilier
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 01 - 2009

Après deux semaines de délibéré, le tribunal correctionnel d'Oran a rendu son verdict dans l'affaire du projet des 166 logements LSP, à Haï Yasmine, dont le promoteur immobilier était poursuivi pour escroquerie. Mis hors de cause par la justice, le promoteur a été purement est simplement relaxé.
Ainsi, la défense assurée par Maître Ali Chaouch, qui a clamé l'innocence au bénéfice de la loi, de son mandant, a fini par obtenir gain de cause. Pour rappel, l'affaire a été portée devant la justice suite à la plainte déposée par six souscripteurs contre le promoteur, lui reprochant en substance d'user de tergiversations pour fuir ses engagements, à savoir: la remise du contrat de vente sur plan (VSP) et la majoration du prix du logement à 10% .
Le promoteur a, lors du procès, nié toute mauvaise intention dans cette transaction immobilière, insistant sur le fait que le retard dans la remise des contrats de VSP, qui se fait par voie de notaire, est due aux démarches de mise à jour conséquentes à la revue à la hausse du projet en question par les instances publiques concernées, lequel projet est passé de 166 à 210 logements.
Pour défendre leurs intérêts, les soumissionnaires avait saisi le Fonds de garantie de la caution mutuelle de la promotion immobilière, lequel organisme avait tenté de résoudre ce contentieux, mais le non-aboutissement de l'alternative administrative a eu comme conséquence l'atterrissage du litige sur la piste des tribunaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.