Lutte contre l'Etat Islamique en Libye : L'ALGERIE, UN EXEMPLE A SUIVRE    Il s'est dit "prêt à abattre les avions israéliens: OBAMA AURAIT MENACE NETANYAHU !    TRAIT D'UNION : La fin de l'apartheid chez les Verts ?!    ORAN: Découverte d'un commerçant gisant dans une marre de sang    EN SOLIDARITE AVEC LE MAIRE SUSPENDU : Des habitants ferment le siège de l'APC de Kheir Eddine !    La grogne du wali de Mascara sur les chantiers en cours de réalisation    Monde: la Chine prévoit une baisse de sa croissance    Tunisie: un demi million de tunisiens en âge de voter n'ont pas de carte d'identité    Signature d'une déclaration conjointe entre l'Algérie et la Pologne pour le développement de la coopération industrielle    Le prix du baril devrait repartir à la hausse pour s'établir autour de 140 $ à l'horizon 2025 (expert)    Le Bureau de l'APN examine 16 amendements proposés au projet de code pénal et d'autres projets de loi    Algérie: le CNAPESTE maintient le mot d'ordre de grève    Examen des moyens de renforcement de la coopération économique entre la Tunisie et l'Espagne    Avis aux mélomanes!    Bouteflika reçoit un émissaire de l'Emir du Koweït    Le marché algérien de la téléphonie mobile glisse lentement vers le formel    Le coup de bill’art du Soir    Expo «révéler l’étoffe» de Maya-InÚs Touam à Alger    Tarte à l'orange    Basket-ball : championnat national de Super Division (Mise à jour)    JS Kabylie    ILS EXIGENT LE RETRAIT DU PROJET DE LOI AMENDANT ET COMPLÉTANT LE CODE PÉNAL    UGTA    CE MONDE QUI BOUGE    Football - Ligue 1 : Un tournant à ne pas rater    Division nationale amateurs Ouest : Mohammadia pôle d'attraction    Ligue 2 : Les prétendants à l'épreuve    Aïn Temouchent : Quatre policiers décèdent dans un accident de la route    Ces cours dits particuliers : un fait ou un phénomène ?    L'Education au moyen de la langue maternelle    Le musée des Arts et Expressions culturelles sur la bonne voie    TEBESSA: Le cinéma revient    Sidi Saïd parle de manœuvres de déstabilisation du pays    In Salah : raison d'Etat et prépondérance démesurée !    Un autre enseignement qui nous vient d'In Salah    Diplôme CAF C : Gourcuff dispense des cours à d'ex-internationaux    Le Commandant de la 6è région militaire rencontre des représentants de la population d'In Salah : Tout pour assurer la stabilité dans cette région    El Aouana (Jijel) : La famille d'un terroriste dans une casemate    «Les auteurs de dépassements seront sanctionnés»    Symbole fort d'un patrimoine commun !    Simon Rattle dirigera l'orchestre symphonique à partir de 2017    L'ex-général Khalifa Haftar nommé à la tête de l'armée    Edward Snowden négocie un possible retour au pays    Explosion d'une bombe près de la Cour suprême    Derby algérois palpitant,belle affiche à Oran    Commandant de la6e Région militaire coordonne les efforts des services    Juba affirme que les sanctions entraveront la paix et affecteront    Mobilis prépare son grand bond vers la 5G    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Affaire des 166 logements LSP de Haï Yasmine: Relaxe pour le promoteur immobilier
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 01 - 2009

Après deux semaines de délibéré, le tribunal correctionnel d'Oran a rendu son verdict dans l'affaire du projet des 166 logements LSP, à Haï Yasmine, dont le promoteur immobilier était poursuivi pour escroquerie. Mis hors de cause par la justice, le promoteur a été purement est simplement relaxé.
Ainsi, la défense assurée par Maître Ali Chaouch, qui a clamé l'innocence au bénéfice de la loi, de son mandant, a fini par obtenir gain de cause. Pour rappel, l'affaire a été portée devant la justice suite à la plainte déposée par six souscripteurs contre le promoteur, lui reprochant en substance d'user de tergiversations pour fuir ses engagements, à savoir: la remise du contrat de vente sur plan (VSP) et la majoration du prix du logement à 10% .
Le promoteur a, lors du procès, nié toute mauvaise intention dans cette transaction immobilière, insistant sur le fait que le retard dans la remise des contrats de VSP, qui se fait par voie de notaire, est due aux démarches de mise à jour conséquentes à la revue à la hausse du projet en question par les instances publiques concernées, lequel projet est passé de 166 à 210 logements.
Pour défendre leurs intérêts, les soumissionnaires avait saisi le Fonds de garantie de la caution mutuelle de la promotion immobilière, lequel organisme avait tenté de résoudre ce contentieux, mais le non-aboutissement de l'alternative administrative a eu comme conséquence l'atterrissage du litige sur la piste des tribunaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.