Algérie:Crash d'un avion ukrainien à Tamanrasset: la justice ordonne des investigations préliminaires    Malgré les promesses chinoises, l'Europe accentue sa domination sur le commerce extérieur algérien    LE TERRORISTE, PROCLAME CALIFE SOUS LE NOM D'IBRAHIM : Qui est Abou Bakr Al-Baghdadi !?    DEFICIT, SURCHARGE ET RETARD DANS LA REALISATION DES PROJETS : Encore une rentrée scolaire difficile à Oran    MASCARA : 14 000 doses de vaccins pour 37 000 têtes bovines    Les deux derniers otages algériens enlevés à Gao libérés (MAE)    Algérie:Sonatrach a réalisé 18 découvertes durant les huit premiers mois de 2014    Alors que les aides humanitaires commencent à affluer    Mouvement dans la magistrature    Parlement    Il souffre d'une fracture au bras gauche    Sa dépouille mortelle a quitté Alger jeudi à 17h et devait arriver hier soir à Douala    Pour accélérer les activités de manutention    Recettes touristiques    Bilan de la CNEP-Banque    COUP D'ENVOI DE LA 9e EDITION DU FNTP    FESTIVAL NATIONAL DE LA POéSIE MELHOUN DE MOSTAGANEM    Télécom    Son commandant, le général Rodriguez, reçu par Sellal, Gaïd Salah et Lamamra    Emigration clandestine    LE Ministre de l'Enseignement supérieur à Médéa    Guelma    Libye:La liste des individus ciblés par les sanctions ONU connue le semaine prochaine    Le volume en hausse de 5,32% : 3,5 millions de tonnes de produits traités au port d'Oran    Signature électronique : Satisfecit du patronat    Eliminatoires CAN-2015 : Le match Algérie-Mali maintenu à Blida    Les syndicats de l'Education déçus : La rentrée scolaire risque d'être mouvementée    TIZI-OUZOU: Deux morts et 25 blessés sur les routes    Journée de sensibilisation et d'orientation au profit des futurs hadjis    L'OTAN appelle Moscou à «cesser ses actions illégales»    Freeklane et El Dey, un style fédérateur dans une ambiance conviviale    La malédiction du FLN    9e FESTIVAL NATIONAL DU THÉÂTRE PROFESSIONNEL D’ALGER    LE COUP DE BILL’ART DU SOIR    FESTIVAL DE LA MUSIQUE, LA CHANSON, LA DANSE ET L’HABIT TRADITIONNEL NAÏLI    Le repos du guerrier    Un plaidoyer pour les artistes    LE SC QATAR BATTU    FOOTBALL    RENTRÉE SCOLAIRE    GUELMA    L’entretien de la semaine    Vous avez dit abus?    Davutoglu présente son gouvernement    LIBRE DE TOUT ENGAGEMENT    Elimination de Belakhal et Agouar aux premiers tours    USA : Baisse plus forte que prévu des stocks de brut    Une célébration très discrète en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Affaire des 166 logements LSP de Haï Yasmine: Relaxe pour le promoteur immobilier
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 01 - 2009

Après deux semaines de délibéré, le tribunal correctionnel d'Oran a rendu son verdict dans l'affaire du projet des 166 logements LSP, à Haï Yasmine, dont le promoteur immobilier était poursuivi pour escroquerie. Mis hors de cause par la justice, le promoteur a été purement est simplement relaxé.
Ainsi, la défense assurée par Maître Ali Chaouch, qui a clamé l'innocence au bénéfice de la loi, de son mandant, a fini par obtenir gain de cause. Pour rappel, l'affaire a été portée devant la justice suite à la plainte déposée par six souscripteurs contre le promoteur, lui reprochant en substance d'user de tergiversations pour fuir ses engagements, à savoir: la remise du contrat de vente sur plan (VSP) et la majoration du prix du logement à 10% .
Le promoteur a, lors du procès, nié toute mauvaise intention dans cette transaction immobilière, insistant sur le fait que le retard dans la remise des contrats de VSP, qui se fait par voie de notaire, est due aux démarches de mise à jour conséquentes à la revue à la hausse du projet en question par les instances publiques concernées, lequel projet est passé de 166 à 210 logements.
Pour défendre leurs intérêts, les soumissionnaires avait saisi le Fonds de garantie de la caution mutuelle de la promotion immobilière, lequel organisme avait tenté de résoudre ce contentieux, mais le non-aboutissement de l'alternative administrative a eu comme conséquence l'atterrissage du litige sur la piste des tribunaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.