Feraoun effectue une visite de travail à Sétif    Officiel : Carvalho prolonge d'un an à l'ASM    Officiel : Luiz Adriano est milanais    Détermination de l'Etat à poursuivre les efforts pour le retour définitif de la stabilité à Ghardaïa    Création prochaine d'une instance pour organiser l'investissement sur fonds de Zakat    Un enfant de 11 ans, premier malade à succomber au botulisme à Batna    L'Algérie se félicite du rétablissement des relations diplomatiques entre Cuba et les Etats Unis    Tunisie:Caid Essebsi examine avec Essid les développements de l'attaque terroriste de Sousse    Le ministère de la Communication s'emploiera à faire de l'audiovisuel public un secteur "fort et stratégique"    Importations: Le problème de véhicules bloqués réglé prochainement    Gaïd Salah préside la cérémonie de remise de grades à des officiers supérieurs de l'ANP    Un ancien « éradicateur forcené » aux débats du CPP    Inchad: ambiance spirituelle envoûtante à Biskra avec la troupe locale "Qamar"    Adoption du projet de loi sur le commerce extérieur par le Conseil de la nation    Egypte:le gouvernement s'engage à soutenir pleinement la répression contre les terroristes    Diaby vers la MLS ?    Benlamri quitte la JS Kabylie    Le tournoi Bahia-Foot s'achève ce soir    Djahnit au Koweït pour s'engager avec Al-Arabi    Gare à l'effet boomerang    Plusieurs activés prévues    La route à tombeau ouvert    279 enfants ont trouvé la mort depuis fin mars    Hommage au musicien cheikh Namous    Libye:le Conseil de sécurité appelle les participants au dialogue à se mettre d'accord sur une issue à la crise    Le conteur Mahi Seddik à Rabat pour le festival "Maroc des contes"    RELIZANE: 71 affaires traitées par la police judiciaire en une semaine    Homologation des stades : La LFP émet des réserves    Sécurité sociale : Près de 15% des employeurs payent en retard leurs cotisations    Batna : Plus de 15.000 téléphones portables saisis    TIARET: Premières journées théâtrales    Et Dieu créa la femme    V.I.P.ère    42 peines capitales durant les cinq premiers mois 2015    Fermeture de trois cliniques privées et une pharmacie    Incurie et gabegie    Messi n'a pas marqué mais il a servi et l'Argentine s'est régalée    Examen prochain des plans d'actions des Groupes publics industriels    La réalisation des logements promotionnels publics se poursuit à un rythme "accéléré"    Le groupe RCD s'inquiète du sort réservé aux projets structurants inscrits à l'indicatif de la wilaya    Ces médias qui inspirent les voisins    Le génie et l'engagement de Malek Haddad    Plus de 90 accidents de la route depuis le début Ramadan à Sétif    Ansar Eddine revendique des attaques    Un terroriste abattu à Aïn-Defla    Le MSP égratigne le gouvernement    AGENDA CULTUREL    Baisse des accidents de la route durant la première quinzaine du mois    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Affaire des 166 logements LSP de Haï Yasmine: Relaxe pour le promoteur immobilier
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 01 - 2009

Après deux semaines de délibéré, le tribunal correctionnel d'Oran a rendu son verdict dans l'affaire du projet des 166 logements LSP, à Haï Yasmine, dont le promoteur immobilier était poursuivi pour escroquerie. Mis hors de cause par la justice, le promoteur a été purement est simplement relaxé.
Ainsi, la défense assurée par Maître Ali Chaouch, qui a clamé l'innocence au bénéfice de la loi, de son mandant, a fini par obtenir gain de cause. Pour rappel, l'affaire a été portée devant la justice suite à la plainte déposée par six souscripteurs contre le promoteur, lui reprochant en substance d'user de tergiversations pour fuir ses engagements, à savoir: la remise du contrat de vente sur plan (VSP) et la majoration du prix du logement à 10% .
Le promoteur a, lors du procès, nié toute mauvaise intention dans cette transaction immobilière, insistant sur le fait que le retard dans la remise des contrats de VSP, qui se fait par voie de notaire, est due aux démarches de mise à jour conséquentes à la revue à la hausse du projet en question par les instances publiques concernées, lequel projet est passé de 166 à 210 logements.
Pour défendre leurs intérêts, les soumissionnaires avait saisi le Fonds de garantie de la caution mutuelle de la promotion immobilière, lequel organisme avait tenté de résoudre ce contentieux, mais le non-aboutissement de l'alternative administrative a eu comme conséquence l'atterrissage du litige sur la piste des tribunaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.