La nouveauté d'Alcaraz , c'est..................    JSK : Benaldjia : «On doit préserver la JSK, c'est un symbole»    Manchester United : La sortie de Mourinho dans le dossier Griezmann !    Algérie - Le président du Haut-Conseil islamique Bouabdallah Ghlamallah valide les assurances Takaful    Officiel: liste des membres du nouveau gouvernement    Qatar : enquête après la diffusion d'un «faux» discours de l'émir    Une coopération internationale s'impose    Le promoteur M'hamed Sahraoui : «Je suis blanc comme neige»    «Cevital s'apprête à lancer deux complexes industriels à Oran et à Sétif»    Fekhar condamné à 5 ans de prison dont 18 mois ferme    Les étrangers autorisés en Ligue 1, pas de limite d'âge en division inférieures, prêts limités... : Zetchi veut effacer tout ce qui est relatif à Raouraoua    LFP-Sanctions : 6 mois ferme pour Tebbou, mise en garde contre Ghrib    Education/Cycle primaire : De nouveaux livres pour la rentrée    24 heures    Un programme éclectique pour le Ramadhan    CAF Champions League / USMA : battus par Caps United : Les Usmistes décevants à Harare    Alger : Solidarité ramadanesque    Fin de la mauvaise blague Sellal, début de l'illusion Tebboune (contribution)    La vie de 24 millions d'enfants est menacée par les conflits dans région Mena (UNICEF)    L'Algérie propose la mise en place d'un comité OPEP-non OPEP pour l'évaluation du marché énergétique    Prétendue agression d'un diplomate marocain: Retour sur une «mise en scène grotesque»    Trump pour un front anti-iranien    El Tarf: Des citoyens dénoncent la vente concomitante de lait    Délais de réponse aux demandes des visas Schengen: Les explications du consulat général de France    Présidence de l'APN: Saïd Bouhadja succède à Larbi Ould Khelifa    Aïn Defla: Un réseau démantelé, 12 véhicules récupérés    Tébessa: Insertion de plus de 2.100 demandeurs d'emploi    Macron veut prolonger l'état d'urgence jusqu'au 1er novembre    Défaite amère de Soustara à Harare    "Les membres du COA sont libres de choisir leur président"    Le kamikaze connu du renseignement, des militaires en patrouille    La force au féminin    Port d'Alger : Baisse du nombre des navires au premier trimestre de 2017    Vives réactions internationales, appels à la mobilisation contre le terrorisme    «Le Jardin installera prochainement son conseil scientifique»    Allmuth Bourenane et Chafia Loudjici exposent    La pièce Petit boulot pour vieux clown présentée à Alger    L'Algérie invitée d'honneur    Sellal : les raisons d'un départ    Gaïd Salah rend hommage aux officiers décédés    Le livre de nouveau en librairie dès aujourd'hui    Les prix de la semoule s'enflamment    Tissila    BRÈVES de l'Ouest    Il poignarde son voisin et écope de trois ans de prison    Quarante détenus grévistes de la faim transférés dans des hôpitaux    La citerne !    La musique lyrique rencontre un franc succès auprès des Algérois    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Affaire des 166 logements LSP de Haï Yasmine: Relaxe pour le promoteur immobilier
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 01 - 2009

Après deux semaines de délibéré, le tribunal correctionnel d'Oran a rendu son verdict dans l'affaire du projet des 166 logements LSP, à Haï Yasmine, dont le promoteur immobilier était poursuivi pour escroquerie. Mis hors de cause par la justice, le promoteur a été purement est simplement relaxé.
Ainsi, la défense assurée par Maître Ali Chaouch, qui a clamé l'innocence au bénéfice de la loi, de son mandant, a fini par obtenir gain de cause. Pour rappel, l'affaire a été portée devant la justice suite à la plainte déposée par six souscripteurs contre le promoteur, lui reprochant en substance d'user de tergiversations pour fuir ses engagements, à savoir: la remise du contrat de vente sur plan (VSP) et la majoration du prix du logement à 10% .
Le promoteur a, lors du procès, nié toute mauvaise intention dans cette transaction immobilière, insistant sur le fait que le retard dans la remise des contrats de VSP, qui se fait par voie de notaire, est due aux démarches de mise à jour conséquentes à la revue à la hausse du projet en question par les instances publiques concernées, lequel projet est passé de 166 à 210 logements.
Pour défendre leurs intérêts, les soumissionnaires avait saisi le Fonds de garantie de la caution mutuelle de la promotion immobilière, lequel organisme avait tenté de résoudre ce contentieux, mais le non-aboutissement de l'alternative administrative a eu comme conséquence l'atterrissage du litige sur la piste des tribunaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.