Bouteflika appelle les journalistes à être les «garants de la dignité    Les combats se poursuivent entre le MNLA et le GATIA au Nord-Mali    La relance de l'industrie nationale au coeur des discussions    Passer de la méfiance à la... confiance    Le développement des zones frontalières garant de la sécurité et de la stabilité    Qui défend les intérêts des journalistes ?    Arrêt sur parcours    La manne publicitaire au centre des enjeux    De nouvelles mesures pour les assurés exerçant à l'étranger    Le troisième round a commencé    15 morts dans un attentat suicide    L'Iran poursuit sa mise en conformité    Reprise des négociations indirectes sur Ghaza    « Le projet n'a pas échoué »    Gourcuff fait son tri de joueurs    Nekkache et El Orfi libérés, Karaoui et Ferhat rappelés    Départ vendredi pour Kinshasa    Grine : "Une question de souveraineté"    Fury détrône Gone Girl    On ne vous oubliera jamais !    Un millier de postes ouverts à travers le pays    Saisie de 7 qx de déchets de cuivre à Tlemcen...    Grève dans les écoles    Une cuvée 2014 dédiée à l'Histoire    Ooredoo réitère son engagement envers les médias nationaux    Echanges préliminaires fructueux entre le FFS et le FLN    La fluidité de la circulation promise reste hypothétique    Où sont les responsables ?    Mascara se dote d'un institut national spécialisé en techniques    Henri Kasperczak veut battre le Malawi et l'Algérie pour se qualifier à la CAN 2015    JOURNEE NATIONALE DE LA PRESSE : Un précieux acquis à consolider    Tunisie: Le produit net bancaire d'AMEN Bank en hausse.    El Orfi et Nekkache libérés et remplacés par Karaoui et Ferhat    Djelfa : deux morts et 18 blessés dans trois accidents de la route    Sellal: le président Bouteflika a donné des instructions pour accorder une "attention particulière" aux régions frontalières    La ministre de la Culture annonce le lancement prochain du "Grand Prix du roman"    Algérie: la relance du secteur de l'industrie au coeur des discussions avec l'OMC.    Lutte contre Ebola: l'ONU appelle la communauté internationale à suivre l'exemple de Cuba et du Venezuela    Ligue 1 Mobilis - JS Kabylie : le président Hannachi de nouveau convoqué par la LFP pour jeudi    Monde: Le PDG de Total, Christophe de Margerie, trouve la mort dans un accident d'avion à Moscou.    LE PUITS DE LOTFI BOUCHOUCHI    Ils réclament les mêmes avantages que leurs collègues en activité    Lancement de 105.000 logements AADL à travers le pays (Tebboune)    Libye:75 morts lors des affrontements à Benghazi (nouveau bilan)    Alors que le Ghana hésite toujours    DIGOUTAGE    Dépénalisation de l'acte de gestion : Aller de la méfiance vers la confiance    Des politiques ou des commis de l'Etat ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Affaire des 166 logements LSP de Haï Yasmine: Relaxe pour le promoteur immobilier
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 01 - 2009

Après deux semaines de délibéré, le tribunal correctionnel d'Oran a rendu son verdict dans l'affaire du projet des 166 logements LSP, à Haï Yasmine, dont le promoteur immobilier était poursuivi pour escroquerie. Mis hors de cause par la justice, le promoteur a été purement est simplement relaxé.
Ainsi, la défense assurée par Maître Ali Chaouch, qui a clamé l'innocence au bénéfice de la loi, de son mandant, a fini par obtenir gain de cause. Pour rappel, l'affaire a été portée devant la justice suite à la plainte déposée par six souscripteurs contre le promoteur, lui reprochant en substance d'user de tergiversations pour fuir ses engagements, à savoir: la remise du contrat de vente sur plan (VSP) et la majoration du prix du logement à 10% .
Le promoteur a, lors du procès, nié toute mauvaise intention dans cette transaction immobilière, insistant sur le fait que le retard dans la remise des contrats de VSP, qui se fait par voie de notaire, est due aux démarches de mise à jour conséquentes à la revue à la hausse du projet en question par les instances publiques concernées, lequel projet est passé de 166 à 210 logements.
Pour défendre leurs intérêts, les soumissionnaires avait saisi le Fonds de garantie de la caution mutuelle de la promotion immobilière, lequel organisme avait tenté de résoudre ce contentieux, mais le non-aboutissement de l'alternative administrative a eu comme conséquence l'atterrissage du litige sur la piste des tribunaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.