Sidi Bel-Abbès: ouverture de la 8ème édition du Festival culturel local du théâtre professionnel    Algérie - Perspectives de réalisation de 10 grands transferts d'eau à partir du Sud vers les Hauts plateaux    Les dépassements émanant de policiers à Tizi-Ouzou des "actes isolés" (Belaiz)    Ban Ki-moon félicite l'Algérie pour la tenue pacifique des élections présidentielles    Décès de Garcia Marquez: Yousfi présente les condoléances de l'Algérie au nom du président de la République    Coup d'envoi de la 7e caravane de sensibilisation aux accidents de la route    Aucune société britannique ne s'est retirée de l'Algérie après l'attaque de Tiguentourine (Robertson)    Algérie:aucun inconvénient quant à la réalisation d'hôpitaux privés (ministre)    L'allaitement réduirait le risque de maladies cardiovasculaires, selon une étude    Crise ukrainienne    Coupe d'Algérie (finale)/ Déplacement des supporters de la JSK    Equipe nationale    Champions League/ Real Madrid 1 – Bayern Munich 0    Allocation forfaitaire de solidarité (AFS)    Cinq mois de solutions inefficaces    Bourse d'Alger    Bientôt une action de valorisation du patrimoine culturel ancestral du M'zab    Mondial-2014 : pas de matchs en clair sur Eutelsat Hot Bird (FIFA)    Algérie:hausse de plus de 11% de la valeur des importations de marchandises en 2013 (ONS)    Un certificat de conformité est désormais exigé pour toute domiciliation bancaire    Un général de police tué hier dans un nouvel attentat au Caire    Affaire USMMH-USMBA    Ligue 2 (26e journée)    Espagne    Karim Tabou à l'université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou    BRÈVES de l'Ouest    Elle avait été transférée dans une clinique privée    À une semaine de l'échéance de la médiation washingtonienne    Clôture de la rencontre des cinq pays du Sahel    Ansej    Clarifications de Mohamed Chafik Mesbah    Marrakech veut attirer 3,8 millions de touristes par an à l'horizon 2018    Algérie:faire de la PME un axe stratégique de développement local (FCE)    «J'ai eu trois millions de voix»    Après la proclamation des résultats par le Conseil constitutionnel    Projet de reconstruction du navire historique «Raïs Hamidou»    Une nette hausse au 1er trimestre 2014    L'ambassadeur américain à Alger rend visite au CRA    Washington et Téhéran exposent leurs arguments    Algérie - Côte d'Ivoire les 30 avril et 3 mai à Alger    Erdogan présente les condoléances de la Turquie    Décryptage du vote de notre émigration    "La guerre d'Algérie" n'est pas finie à Cannes    Tunisie : Une cellule de crise pour suivre la situation des deux diplomates kidnappés en Libye    La CNAS a lancé un sondage d'opinion sur ses prestations    Le patrimoine attend toujours une réelle et pérenne prise en charge    Pourquoi interroger le passé, l'avenir n'est-il pas plus important ?    Une ressource symbolique et économique non renouvelable    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Affaire des 166 logements LSP de Haï Yasmine: Relaxe pour le promoteur immobilier
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 01 - 2009

Après deux semaines de délibéré, le tribunal correctionnel d'Oran a rendu son verdict dans l'affaire du projet des 166 logements LSP, à Haï Yasmine, dont le promoteur immobilier était poursuivi pour escroquerie. Mis hors de cause par la justice, le promoteur a été purement est simplement relaxé.
Ainsi, la défense assurée par Maître Ali Chaouch, qui a clamé l'innocence au bénéfice de la loi, de son mandant, a fini par obtenir gain de cause. Pour rappel, l'affaire a été portée devant la justice suite à la plainte déposée par six souscripteurs contre le promoteur, lui reprochant en substance d'user de tergiversations pour fuir ses engagements, à savoir: la remise du contrat de vente sur plan (VSP) et la majoration du prix du logement à 10% .
Le promoteur a, lors du procès, nié toute mauvaise intention dans cette transaction immobilière, insistant sur le fait que le retard dans la remise des contrats de VSP, qui se fait par voie de notaire, est due aux démarches de mise à jour conséquentes à la revue à la hausse du projet en question par les instances publiques concernées, lequel projet est passé de 166 à 210 logements.
Pour défendre leurs intérêts, les soumissionnaires avait saisi le Fonds de garantie de la caution mutuelle de la promotion immobilière, lequel organisme avait tenté de résoudre ce contentieux, mais le non-aboutissement de l'alternative administrative a eu comme conséquence l'atterrissage du litige sur la piste des tribunaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.