Attentat en Egypte: le bilan monte à 25 soldats tués    Tunisie: Quelque 5,2 millions d'électeurs aux urnes ce dimanche pour élire un parlement    Algérie: 9 milliards DA affectés aux travaux d'entretien et d'aménagement d'écoles primaires    Le virus est aux frontières algériennes    Le pétrole ouvre en nette baisse à New York, pâtissant de craintes sur la demande    L'Algérie-Chypre: examen de la possibilité d'asseoir une coopération dans le domaine du tourisme    « Djart'14 » débutera le 06 novembre prochain    L'affaire de Tibhirine : la Justice algérienne accomplit son travail normalement (Tayeb Louh)    Algérie: Installation des nouveaux directeurs généraux de la CNAS, de la CASNOS et de la CNR    Algérie: 80% des revendications des syndicats de l'Education prises en charge (ministre)    Assassinat d'Hervé Gourdel : des juges français vont enquêter en Algérie    Saisie de 2.800 litres de carburant et 2 véhicules à El Oued (MDN)    L'Egypte et l'Algérie font face à des "défis" induits par une situation "dangereuse" dans le monde arabe (ministre)    Algérie: l'APN approuve 62 amendements proposés au projet de loi de finances 2015    Louh: 96% de taux d'exécution des décisions de justice en matière administrative et sociale    Le président Bouteflika reçoit le nouvel ambassadeur de Suède en Algérie    Transfert : l'entraîneur Noureddine Zekri en route pour Al-Wakra (Qatar)    Ligue des champions (finale aller) AS Vita Club-ES Sétif : 29.000 billets en vente samedi    Ligue des champions (buteurs) : Brahimi relégué à la 3e place    Tunisie: six personnes tuées dans l'assaut contre les hommes armés retranchés dans une maison (Intérieur)    Le Nissab de la Zakat pour l'année 1435 de l'Hégire fixé à 395.250,00 DA    La Turquie fait un deuxième don d'une valeur de 5 millions de dinars à la Tunisie    La commission de l'UA souligne l'importance de l'initiative de l'Algérie pour faciliter la tenue d'un dialogue inter-libyen    Plus de 7.000 victimes de mines posées durant la période coloniale bénéficient d'allocations (ministère)    62 amendements proposés au PLF-2015 approuvés par l'APN    Belaiz: toutes les revendications du corps de la Protection civile ont été traitées    Une partie de la citadelle d'Alger bientôt livrée (Ogebc)    Le pari difficile du FFS    L'armée française tue 7 chefs responsables de l'attaque d'In Amenas    Don de sang : l'Algérie a largement dépassé le taux médian fixé par l'OMS    Des armes et un lot de munitions de guerre saisis par les douanes dans le sud-ouest du pays depuis janvier    CAN 2015 : La CAF accuse Platini d'ingérence dans des affaires du football africain    JS Kabylie : Hannachi annule son point de presse    Le projet de loi relatif à la publicité sera prêt début janvier (ministre)    "Epopée de l'Algérie"...une opérette présentée à la veille du 60ème anniversaire du déclenchement de la Guerre de libération    60ème anniversaire du déclenchement de la Guerre de libération : Zitouni s'enquiert des préparatifs du spectacle inaugural    Tibhirine: Louh nie toute entrave à l'enquête    Célébration de la journée nationale de la presse    "L'ANP est déterminée à relever les défis"    Ligue 1 Mobilis (9e J.)    Ayant contracté une blessure mardi face à Schalke 04    Le derby de vérité pour Soustara    Journée nationale de la liberté de la presse à Béjaïa    ORGANISEE PAR LA DELEGATION DE L'UNION EUROPEENNE EN ALGERIE LES 28 ET 29 OCTOBRE À LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE    L'Algérie participe à l'industrie de la plaisance et du tourisme    17 milliards de dinars pour 4 usines de préfabrication de logements    L'artisanat cherche acquéreur, l'artisan souffre...    Les dessous officiels et les non-dits    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Délinquance, agression sexuelle, prostitution…: A 12 ans leur vie bascule dans le drame !
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 22 - 11 - 2011

La délinquance juvénile a pris des proportions alarmantes dans toutes les wilayas du pays. Oran et à l'instar des grandes villes ne fait pas l'exception. Il y a de quoi tirer la sonnette d'alarme. Cinq mineurs, en moyenne, sont quotidiennement impliqués dans des délits et des crimes. La violence sur ascendants, les coups et blessures volontaires, le port d'armes prohibées et les stupéfiants viennent en tête de listes de ces affaires. En 2010 et suite à la demande des juges de mineurs, la DAS a effectué 832 enquêtes sur des mineurs impliqués dans des délits et des crimes. Les mineurs concernés étaient placés sous contrôle judicaire. Selon une source de la direction de l'Action sociale (DAS), 131 enfants et adolescents, impliqués dans diverses affaires de délinquance, ont été placés et suivis par le service d'observation et d'éducation, en milieu ouvert (SOEMO) de la wilaya d'Oran.
Toujours selon les enquêtes de la DAS, pas moins de 1.880 mineurs ont été impliqués dans des délits et des crimes en 2009 à Oran. En 2008, 138 mineurs ont été arrêtés par les services de la gendarmerie à Oran.
Le phénomène de délinquance juvénile nécessite des mesures préventives, des mesures répressives ainsi que des mesures de suivi. «Les mesures préventives se concrétisent dans la relation «quantitative et qualificative » entre l'enseignement, les organisations de jeunesse, l'assistance à la jeunesse et l'administration de la justice pénale pour constituer un maillon préventif de la chaîne de sécurité», dira un sociologue.
Selon les spécialistes, les conflits familiaux et les dangers moraux constituent le premier «pas» vers la délinquance juvénile. Les spécialistes évoquent la démission parentale et la dégradation des moeurs. Ces derniers affirment que les enfants vivant dans un milieu où sévit la violence sont généralement présents lors des scènes, parfois eux-mêmes battus ou menacés. L'équilibre émotif de ces enfants et leur santé physique sont mis en péril par les scènes de violence et l'atmosphère tendue qui règne à la maison, les sentiments d'insécurité, de vulnérabilité, de culpabilité, les troubles de comportement, les difficultés scolaires, sont omniprésents.
Ces enfants sont aussi la proie de toutes les formes d'exploitation et d'agression, surtout que de plus en plus de mineurs sont victimes de bandes organisées spécialisées soit dans le vol, la mendicité ou pire encore la prostitution. En effet durant les six premiers mois de l'année 2010, les différentes brigades relevant du groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya d'Oran ont traité 29 affaires de prostitution. Au total 43 personnes impliquées dans ces affaires ont été arrêtées. Parmi les mises en cause dont la majorité des mineures, 31 ont été placées sous mandats de dépôt. Les victimes (les mineures) souffrant de problèmes familiaux et de conditions sociales difficiles, s'adonnent à la prostitution. Le phénomène des agressions sexuelles sur mineurs prend aussi de l'ampleur ces dernières années, à l'image de tous les autres phénomènes sociaux dus à la misère. Selon des sources hospitalières, quelque 300 cas de viols et d'atteintes à la pudeur, dont ont été victimes des enfants, ont été enregistrés à Oran depuis le début de l'année en cours. 55% des victimes sont des garçons. La majorité des cas ont été orientés vers les services de médecine légale des différents établissements hospitaliers que compote la wilaya.
Agés de moins de 12 ans et leurs vies ont basculé brusquement dans la tragédie à cause de ces actes qui sont cependant occultés par la société. Les témoignages des victimes sont nombreux et font froid dans le dos.
Il y a lieu de signaler que le service d'observation et d'éducation en milieu ouvert joue un rôle important dans l'éducation, la protection et la réadaptation de jeunes mineurs délinquants ou en danger moral. Etant d'essence préventive, la mission du SOEMO consiste à protéger les mineurs contre toutes sortes de déviations et délits, mais aussi à faciliter leur réinsertion sur les plans social, scolaire et professionnel.
Le SOEMO a également pour rôle d'assurer la prise en charge des mineurs délictuels placés par le juge des mineurs sous liberté surveillée, en veillant au suivi des conditions de leur évolution et d'emploi de leur temps, tout en les maintenant au sein de leur famille.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.