Conventions de coopération scientifique avec l'Afrique du Sud et l'Allemagne    Bataille à l'ONU    Texte intégral du message du président de la République à l'occasion du 60e anniversaire de la Révolution du 1er Novembre    Au commencement de la lutte armée    Le poids des mots, le choc des images    Programme d'appui européen au patrimoine algérien    Kimel, une ville dans la tourmente depuis les premiers combats jusqu'à l'indépendance (témoins)    Le 19e Salon du livre inauguré hier par Sellal    Arrestation de trois individus pour escroquerie    Plus de 3.000 infractions liées à l'environnement et l'urbanisme enregistrées en septembre    Saisie de 8 quintaux de drogue    Ligue 1 Mobilis/9e journée (match avancé): victoire du NA H.Dey devant le CS Constantine (2-0)    Le président du Burkina Faso Blaise Compaoré démissionne    Les Sétifiens si proches d'un sacre historique    «Aucun cas d'Ebola n'a été enregistré»    Réchauffement, Russie : L'UE tente l'autonomie énergétique    Tunisie: La famille de feu Chokri Belaid poursuit Al-Jazeera en justice    Tunisie: Démarrage du Dialogue national pour examiner les moyens d'une transition pacifique    La chaîne Mariott va construire 6 nouveaux hôtels en Algérie en partenariat avec Red-Med    Coupe de la Ligue anglaise: 2e titularisation de Abeid (Newcastle), Bentaleb (Tottenham) toujours absent    Algérie: Abdelouahab Nouri et son homologue français plaident pour un partenariat économique solide et diversifié    Algérie : Signature d'un accord de partenariat entre la chaîne Marriott et Red-Med pour la construction de 6 nouveaux hôtels    La grève générale de syndicats contre la précarité des conditions de vie au Maroc largement suivie (Syndicats)    L'Algérie condamne "avec force" les attaques terroristes contre des forces de sécurité nigériennes (MAE)    La lutte armée, une conviction profonde de sa nécessité pour recouvrer la dignité de l'Algérien (témoignage)    Accident de la circulation: 14 personnes tuées et 55 blessées en une journée (Gendarmerie nationale)    Des historiens plaident pour la réhabilitation de la "dimension politique" du combat pour l'indépendance    Promotion de 2.900 éléments de la Protection civile    L'Algérie et le Sénégal travaillent à bâtir des convergences "fortes" (MAE sénégalais)    Le succès démocratique en Tunisie va-t-il déteindre sur l'Algérie ? Au CPP de Radio M, on est sceptique    Les opportunités d'investissement en Algérie présentées le 10 décembre à Londres (ambassadeur)    Elaboration d'un projet de décret exécutif relatif aux dispositions spécifiques applicables au poste de SG de commune    Neuropathies: lancement d'un nouveau traitement ayant peu d'effets secondaires en Algérie    L'euro recule, le yen au plus bas en six ans lors des échanges asiatiques    Tibhirine: Trévidic réclame l'expertise des prélèvements effectuée sur les crânes    Ligue 1-Mibilis (9e j) JS Kabylie : l'entraîneur Ciccolini ne s'attendait pas à battre le MC Alger    Mondial-2018 - La Fifa s'excuse pour une carte incluant la Crimée dans la Russie    Tunisie-Législatives 2014 : Le dépôt des recours contre les résultats préliminaires du 31 octobre au 02 novembre 2014    La France ne remettra jamais des archives qui "lui font tort" (ministre des Moudjahidine)    Le FFS chez les syndicats dès aujourd'hui    Coupe d'Algérie : Tirage au sort le 1er décembre    Le programme de 2007 enfin clos    Il a remis ses lettres de créance au Président Bouteflika    Ça va bouger devant    NAHD : Les sang et or veulent battre le CSC    Ouled El-Houma    POLITIQUE ÉTRANGÈRE DU PAYS    Trucs et astuces    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Délinquance, agression sexuelle, prostitution…: A 12 ans leur vie bascule dans le drame !
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 22 - 11 - 2011

La délinquance juvénile a pris des proportions alarmantes dans toutes les wilayas du pays. Oran et à l'instar des grandes villes ne fait pas l'exception. Il y a de quoi tirer la sonnette d'alarme. Cinq mineurs, en moyenne, sont quotidiennement impliqués dans des délits et des crimes. La violence sur ascendants, les coups et blessures volontaires, le port d'armes prohibées et les stupéfiants viennent en tête de listes de ces affaires. En 2010 et suite à la demande des juges de mineurs, la DAS a effectué 832 enquêtes sur des mineurs impliqués dans des délits et des crimes. Les mineurs concernés étaient placés sous contrôle judicaire. Selon une source de la direction de l'Action sociale (DAS), 131 enfants et adolescents, impliqués dans diverses affaires de délinquance, ont été placés et suivis par le service d'observation et d'éducation, en milieu ouvert (SOEMO) de la wilaya d'Oran.
Toujours selon les enquêtes de la DAS, pas moins de 1.880 mineurs ont été impliqués dans des délits et des crimes en 2009 à Oran. En 2008, 138 mineurs ont été arrêtés par les services de la gendarmerie à Oran.
Le phénomène de délinquance juvénile nécessite des mesures préventives, des mesures répressives ainsi que des mesures de suivi. «Les mesures préventives se concrétisent dans la relation «quantitative et qualificative » entre l'enseignement, les organisations de jeunesse, l'assistance à la jeunesse et l'administration de la justice pénale pour constituer un maillon préventif de la chaîne de sécurité», dira un sociologue.
Selon les spécialistes, les conflits familiaux et les dangers moraux constituent le premier «pas» vers la délinquance juvénile. Les spécialistes évoquent la démission parentale et la dégradation des moeurs. Ces derniers affirment que les enfants vivant dans un milieu où sévit la violence sont généralement présents lors des scènes, parfois eux-mêmes battus ou menacés. L'équilibre émotif de ces enfants et leur santé physique sont mis en péril par les scènes de violence et l'atmosphère tendue qui règne à la maison, les sentiments d'insécurité, de vulnérabilité, de culpabilité, les troubles de comportement, les difficultés scolaires, sont omniprésents.
Ces enfants sont aussi la proie de toutes les formes d'exploitation et d'agression, surtout que de plus en plus de mineurs sont victimes de bandes organisées spécialisées soit dans le vol, la mendicité ou pire encore la prostitution. En effet durant les six premiers mois de l'année 2010, les différentes brigades relevant du groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya d'Oran ont traité 29 affaires de prostitution. Au total 43 personnes impliquées dans ces affaires ont été arrêtées. Parmi les mises en cause dont la majorité des mineures, 31 ont été placées sous mandats de dépôt. Les victimes (les mineures) souffrant de problèmes familiaux et de conditions sociales difficiles, s'adonnent à la prostitution. Le phénomène des agressions sexuelles sur mineurs prend aussi de l'ampleur ces dernières années, à l'image de tous les autres phénomènes sociaux dus à la misère. Selon des sources hospitalières, quelque 300 cas de viols et d'atteintes à la pudeur, dont ont été victimes des enfants, ont été enregistrés à Oran depuis le début de l'année en cours. 55% des victimes sont des garçons. La majorité des cas ont été orientés vers les services de médecine légale des différents établissements hospitaliers que compote la wilaya.
Agés de moins de 12 ans et leurs vies ont basculé brusquement dans la tragédie à cause de ces actes qui sont cependant occultés par la société. Les témoignages des victimes sont nombreux et font froid dans le dos.
Il y a lieu de signaler que le service d'observation et d'éducation en milieu ouvert joue un rôle important dans l'éducation, la protection et la réadaptation de jeunes mineurs délinquants ou en danger moral. Etant d'essence préventive, la mission du SOEMO consiste à protéger les mineurs contre toutes sortes de déviations et délits, mais aussi à faciliter leur réinsertion sur les plans social, scolaire et professionnel.
Le SOEMO a également pour rôle d'assurer la prise en charge des mineurs délictuels placés par le juge des mineurs sous liberté surveillée, en veillant au suivi des conditions de leur évolution et d'emploi de leur temps, tout en les maintenant au sein de leur famille.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.