FIFA : des hauts responsables arrêtés !    Liverpool : K. Touré prolonge son bail    Algérie:Sellal en visite de travail en Italie    Algérie-Face à une situation économique inquiétante, le gouvernement change de ton et de discours    Le pétrole rebondit en Asie    Real Madrid : Casillas a pris sa décision !    Brésil: un deuxième journaliste tué en moins d'une semaine    La Nasa se lance dans l'exploration d'Europe    Libye:le Premier ministre Abdallah Al Thinni échappe à un attentat    Algérie:Sellal exhorte les entreprises publiques et privées à partir à la conquête des marchés à l'international    Le réquisitoire de Jil Jadid    Blocage des comptes du FLN : La justice se prononce aujourd'hui    Alger : Incendie dans une biscuiterie    Misserghine, route du port et USTO : Quatre personnes blessées dans trois accidents de la route    Deux sit-in annoncés : Les praticiens de la santé renouent avec la protesta    Importations : Les véhicules et les médicaments en chute libre    TUER L'HONNEUR ET LA CIVILITE    La lente agonie d'un idéal entêté    Cliché    Super Division "A" – Finale : L'US Sétif s'incline devant le GS Pétroliers lors de la première manche    Journée internationale sur la médecine du sport    Portes ouvertes sur l'Ecole de spécialisation sur hélicoptères d'Ain Arnat    Brésil : Sombre avenir pour les ouvriers de l'industrie automobile    Conflit en Libye : Des chefs tribaux réunis au Caire    Attentat terroriste à Béni Amrane en 2008 : Procès aujourd'hui des auteurs présumés    Bourses : Les places européennes en recul, inquiètes pour la Grèce et l'Espagne    Selon le ministre des Transports : De nouvelles perspectives pour améliorer le transport aérien    À l'invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika : Le Roi du Lesotho à Alger pour une visite d'Etat    Lamamra affirme : Les relations de l'Algérie avec les pays du Golfe sont "bonnes"    LFP : Appel d'offres pour la diffusion de la Ligue 2    Tizi-Ouzou : Grine appelle à remédier au manque de professionnalisme par la formation des journalistes    Belayat et consorts perdent une nouvelle bataille judiciaire    Conférence internationale sur la dé-radicalisation    Le couffin du Ramadhan maintenu    Plus de 11.000 consultations et 700 interventions réalisées    Saisie de 51.700 sachets de tabac à chiquer contrefait    L'occasion de raffermir les liens de fraternité    La canicule fait plus de 500 morts    Le Chabab rêve d'une participation africaine    Qui sauvera le FLN ?    Benyounes lance une campagne de "nettoyage"    Une enquête ouverte pour homicide    Agenda culturel    Vers la bataille de Ramadi    Le Plan national de lutte contre le cancer en bonne voie    Benlamri (JSK) signera à l'ESS une fois libéré par la CRL    Les députés adoptent le projet de loi relatif à la protection de l'enfance    Les marcheurs de Samia Chala projeté à la CinémathÚque    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Délinquance, agression sexuelle, prostitution…: A 12 ans leur vie bascule dans le drame !
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 22 - 11 - 2011

La délinquance juvénile a pris des proportions alarmantes dans toutes les wilayas du pays. Oran et à l'instar des grandes villes ne fait pas l'exception. Il y a de quoi tirer la sonnette d'alarme. Cinq mineurs, en moyenne, sont quotidiennement impliqués dans des délits et des crimes. La violence sur ascendants, les coups et blessures volontaires, le port d'armes prohibées et les stupéfiants viennent en tête de listes de ces affaires. En 2010 et suite à la demande des juges de mineurs, la DAS a effectué 832 enquêtes sur des mineurs impliqués dans des délits et des crimes. Les mineurs concernés étaient placés sous contrôle judicaire. Selon une source de la direction de l'Action sociale (DAS), 131 enfants et adolescents, impliqués dans diverses affaires de délinquance, ont été placés et suivis par le service d'observation et d'éducation, en milieu ouvert (SOEMO) de la wilaya d'Oran.
Toujours selon les enquêtes de la DAS, pas moins de 1.880 mineurs ont été impliqués dans des délits et des crimes en 2009 à Oran. En 2008, 138 mineurs ont été arrêtés par les services de la gendarmerie à Oran.
Le phénomène de délinquance juvénile nécessite des mesures préventives, des mesures répressives ainsi que des mesures de suivi. «Les mesures préventives se concrétisent dans la relation «quantitative et qualificative » entre l'enseignement, les organisations de jeunesse, l'assistance à la jeunesse et l'administration de la justice pénale pour constituer un maillon préventif de la chaîne de sécurité», dira un sociologue.
Selon les spécialistes, les conflits familiaux et les dangers moraux constituent le premier «pas» vers la délinquance juvénile. Les spécialistes évoquent la démission parentale et la dégradation des moeurs. Ces derniers affirment que les enfants vivant dans un milieu où sévit la violence sont généralement présents lors des scènes, parfois eux-mêmes battus ou menacés. L'équilibre émotif de ces enfants et leur santé physique sont mis en péril par les scènes de violence et l'atmosphère tendue qui règne à la maison, les sentiments d'insécurité, de vulnérabilité, de culpabilité, les troubles de comportement, les difficultés scolaires, sont omniprésents.
Ces enfants sont aussi la proie de toutes les formes d'exploitation et d'agression, surtout que de plus en plus de mineurs sont victimes de bandes organisées spécialisées soit dans le vol, la mendicité ou pire encore la prostitution. En effet durant les six premiers mois de l'année 2010, les différentes brigades relevant du groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya d'Oran ont traité 29 affaires de prostitution. Au total 43 personnes impliquées dans ces affaires ont été arrêtées. Parmi les mises en cause dont la majorité des mineures, 31 ont été placées sous mandats de dépôt. Les victimes (les mineures) souffrant de problèmes familiaux et de conditions sociales difficiles, s'adonnent à la prostitution. Le phénomène des agressions sexuelles sur mineurs prend aussi de l'ampleur ces dernières années, à l'image de tous les autres phénomènes sociaux dus à la misère. Selon des sources hospitalières, quelque 300 cas de viols et d'atteintes à la pudeur, dont ont été victimes des enfants, ont été enregistrés à Oran depuis le début de l'année en cours. 55% des victimes sont des garçons. La majorité des cas ont été orientés vers les services de médecine légale des différents établissements hospitaliers que compote la wilaya.
Agés de moins de 12 ans et leurs vies ont basculé brusquement dans la tragédie à cause de ces actes qui sont cependant occultés par la société. Les témoignages des victimes sont nombreux et font froid dans le dos.
Il y a lieu de signaler que le service d'observation et d'éducation en milieu ouvert joue un rôle important dans l'éducation, la protection et la réadaptation de jeunes mineurs délinquants ou en danger moral. Etant d'essence préventive, la mission du SOEMO consiste à protéger les mineurs contre toutes sortes de déviations et délits, mais aussi à faciliter leur réinsertion sur les plans social, scolaire et professionnel.
Le SOEMO a également pour rôle d'assurer la prise en charge des mineurs délictuels placés par le juge des mineurs sous liberté surveillée, en veillant au suivi des conditions de leur évolution et d'emploi de leur temps, tout en les maintenant au sein de leur famille.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.