Suppression de l'article 87 bis: la décision est entrée en vigueur à partir du 1er août    Real Madrid : Accord trouvé pour Sergio Ramos ?    Le ministère de l'Education ouvert à toutes les propositions visant l'amélioration des résultats scolaires (Benghebrit)    Les choix des nouveaux bacheliers satisfaits dans une large mesure (ministre)    Le public vole la vedette aux stars de la 3e soirée de Timgad    ManU prêt à se rapprocher des prétentions du Real pour Gareth Bale ?    Union Africaine: tenue à Alger de la 1ère réunion des groupes de travail sur la gouvernance    Air Algérie rend hommage aux victimes du crash du vol AH 5017    L'enseignement en langue arabe est "incontestable"    Mondiaux-2015 de vovinam viet vo dao: l'Algérie et le Vietnam, au coude-à-coude, séduisent    Service national : l'opération de régularisation a touché plus de 200 mille citoyens    2 morts et 31 blessés, dont 4 graves, dans l'attaque suicide en Turquie    Le parlement algérien prend part à la réunion de la commission législative du parlement panafricain à Midrand    Constantine 2015 : la sculpture sur bois "vole la vedette" lors de la semaine culturelle d'Ouargla    Tunisie : table ronde sur le projet de loi portant création de la Cour constitutionnelle    Arsenal : 65 M€ pour Benzema ?    Tunisie : la commission des finances adopte le projet de la loi de Finances complémentaire 2015    Algérie - 407 djihadistes algériens ont été tués au Mali, en Libye et en Syrie selon les services de sécurité    Journée meurtrière en Cisjordanie occupée    Ville nouvelle de Hassi Messaoud : les travaux de viabilisation en phase finale    Mort de Malik Aït Aoudia le «Michael Moore algérien»    Algérie : création d'une cellule pour mieux contrôler les importations aux frontières    Une caravane cinématographique pour les hauts plateaux    Les mises en garde du parti de Benflis    CHLEF: Université Hassiba-Benbouali, c'est parti pour les inscriptions !    CR Belouizdad : Alain Michel se projette sur le MCA    Situation politique, économique et sécuritaire : Clignotants au «rouge», selon le RCD    «El Islah» se démarque    Décès de l'ancien ministre des Moudjahidine, Brahim Chibout    Grine et le prix du Président    C'est combien ?    «Tous les secteurs sont ouverts à l'investissement privé»    Selon Lamamra : L'Algérie a contribué à la formation des cadres africains    EN U23 : Tasfaout pour renforcer le staff technique ?    Verts d'europe : Taider pisté par le Werder Brême    Activité industrielle : Baisse dans le secteur public, stagnation dans le privé    Lutte contre le terrorisme : Massaoudou a salué les efforts consentis par l'Algérie    Crise libyenne : M. Leon à Alger pour booster le dialogue interlibyen    Algérie-Russie : Les deux parties veulent booster les relations économiques    La ville de Lausanne élue ville hôte    2.500 Nigérians chassés du Cameroun    Un homme recherché arrêté à Ouargla    80% des Algériens ne partent pas à l'étranger    Pourquoi nos villes sont-elles aussi sales ?    Pellicules : comment s'en débarrasser    Un rendez-vous qui peine à créer une dynamique littéraire autour du jeune public    Décès de l'ancien ministre des Moudjahidine Brahim Chibout    ScÚnes de vie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Délinquance, agression sexuelle, prostitution…: A 12 ans leur vie bascule dans le drame !
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 22 - 11 - 2011

La délinquance juvénile a pris des proportions alarmantes dans toutes les wilayas du pays. Oran et à l'instar des grandes villes ne fait pas l'exception. Il y a de quoi tirer la sonnette d'alarme. Cinq mineurs, en moyenne, sont quotidiennement impliqués dans des délits et des crimes. La violence sur ascendants, les coups et blessures volontaires, le port d'armes prohibées et les stupéfiants viennent en tête de listes de ces affaires. En 2010 et suite à la demande des juges de mineurs, la DAS a effectué 832 enquêtes sur des mineurs impliqués dans des délits et des crimes. Les mineurs concernés étaient placés sous contrôle judicaire. Selon une source de la direction de l'Action sociale (DAS), 131 enfants et adolescents, impliqués dans diverses affaires de délinquance, ont été placés et suivis par le service d'observation et d'éducation, en milieu ouvert (SOEMO) de la wilaya d'Oran.
Toujours selon les enquêtes de la DAS, pas moins de 1.880 mineurs ont été impliqués dans des délits et des crimes en 2009 à Oran. En 2008, 138 mineurs ont été arrêtés par les services de la gendarmerie à Oran.
Le phénomène de délinquance juvénile nécessite des mesures préventives, des mesures répressives ainsi que des mesures de suivi. «Les mesures préventives se concrétisent dans la relation «quantitative et qualificative » entre l'enseignement, les organisations de jeunesse, l'assistance à la jeunesse et l'administration de la justice pénale pour constituer un maillon préventif de la chaîne de sécurité», dira un sociologue.
Selon les spécialistes, les conflits familiaux et les dangers moraux constituent le premier «pas» vers la délinquance juvénile. Les spécialistes évoquent la démission parentale et la dégradation des moeurs. Ces derniers affirment que les enfants vivant dans un milieu où sévit la violence sont généralement présents lors des scènes, parfois eux-mêmes battus ou menacés. L'équilibre émotif de ces enfants et leur santé physique sont mis en péril par les scènes de violence et l'atmosphère tendue qui règne à la maison, les sentiments d'insécurité, de vulnérabilité, de culpabilité, les troubles de comportement, les difficultés scolaires, sont omniprésents.
Ces enfants sont aussi la proie de toutes les formes d'exploitation et d'agression, surtout que de plus en plus de mineurs sont victimes de bandes organisées spécialisées soit dans le vol, la mendicité ou pire encore la prostitution. En effet durant les six premiers mois de l'année 2010, les différentes brigades relevant du groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya d'Oran ont traité 29 affaires de prostitution. Au total 43 personnes impliquées dans ces affaires ont été arrêtées. Parmi les mises en cause dont la majorité des mineures, 31 ont été placées sous mandats de dépôt. Les victimes (les mineures) souffrant de problèmes familiaux et de conditions sociales difficiles, s'adonnent à la prostitution. Le phénomène des agressions sexuelles sur mineurs prend aussi de l'ampleur ces dernières années, à l'image de tous les autres phénomènes sociaux dus à la misère. Selon des sources hospitalières, quelque 300 cas de viols et d'atteintes à la pudeur, dont ont été victimes des enfants, ont été enregistrés à Oran depuis le début de l'année en cours. 55% des victimes sont des garçons. La majorité des cas ont été orientés vers les services de médecine légale des différents établissements hospitaliers que compote la wilaya.
Agés de moins de 12 ans et leurs vies ont basculé brusquement dans la tragédie à cause de ces actes qui sont cependant occultés par la société. Les témoignages des victimes sont nombreux et font froid dans le dos.
Il y a lieu de signaler que le service d'observation et d'éducation en milieu ouvert joue un rôle important dans l'éducation, la protection et la réadaptation de jeunes mineurs délinquants ou en danger moral. Etant d'essence préventive, la mission du SOEMO consiste à protéger les mineurs contre toutes sortes de déviations et délits, mais aussi à faciliter leur réinsertion sur les plans social, scolaire et professionnel.
Le SOEMO a également pour rôle d'assurer la prise en charge des mineurs délictuels placés par le juge des mineurs sous liberté surveillée, en veillant au suivi des conditions de leur évolution et d'emploi de leur temps, tout en les maintenant au sein de leur famille.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.