Les drones passent à l'attaque    Le début de la fin ?    L'escalade !    Kerbadj écarte son retour    Réunion mercredi pour aborder l'organisation    Enlèvement d'un citoyen algérien au Soudan (porte-parole MAE)    Reprise des échauffourées entre jeunes et forces de l'ordre à Tizi-Ouzou    Les Verts s'envoleront pour le Brésil le 7 juin    Necira Nounou et l'AS Sûreté nationale se distinguent    VERONE QUEEN, SUR SA LANCEE    45 kg de corail saisis par les Douanes à El Ayoune    Tizi Ouzou: "Tkesna N Massensen", une pièce à effets techniques pour une tragique histoire d'amour    Henkouche : «La trêve a complètement démotivé les joueurs»    Attentat terroriste à Tizi-Ouzou: onze militaires tués, cinq autres blessés et trois terroristes abattus (officiel)    Lamamra préside une réunion d'évaluation du déroulement de l'élection présidentielle    Le FNI sera actionnaire d'OTA lorsque cette dernière s'acquittera de son amende (DG)    Trois cas de noyade enregistrés à Médéa depuis le début de l'année    Présidentielle: El Ghanouchi félicite le président Bouteflika à l'occasion de sa réélection    Le président chinois félicite le président Bouteflika après sa réélection    Algérie:formation et réhabilitation de l'architecture de terre au menu du 3ème Archi Terre à Alger    Blida: des marchés organisés boudés par des commerçants prisant toujours l'informel    Formation professionnelle: signature de 12 conventions de partenariat avec des entreprises économiques de la wilaya d'Alger    Ils les rappellent à leurs promesses    34e anniversaire du Printemps berbère    Printemps amazigh    En bref...    A l'étranger/ Coupe de la Ligue    37 terroristes éliminés et un important lot d'armes de guerre récupéré le premier trimestre de 2014 (ANP)    On remarchera sur le Pont Romain    Sidi El Houari: le quartier-mémoire d'Oran se meurt…    Le chanteur Rachid Taha aux Francofolies de Montréal en juin prochain    CONFERENCE DE PRESSE D'ABDELMALEK SELLAL : Bientôt, la mise en œuvre du projet de renouveau politique, économique et social    Election présidentielle    À la suite de bons résultats, la Banque mondiale accorde un prêt supplémentaire    Mondial 2014    Béjaïa    Libye:premières élections municipales    La question du réacteur à eau lourde d'Arak "pratiquement réglée"    Au ministère des Affaires étrangères : Lamamra a reçu le président de la mission d'observation de l'OCI    L'Algérie compte 35 milliardaires    Le Conseil constitutionnel reçoit 94 recours    Angola : Des méga-contrats pour développer le gisement de Total    Syngenta : Les ventes en hausse malgré la météo maussade aux USA    Tamanrasset : Plusieurs projets à lancer dans la localité de Tahifet    Des universitaires algériens au Maroc    Le syndrome de fatigue chronique ou l'asthénie prolongée    Sortir de la rente pétrolière et bâtir une économie productive    Défis et priorités    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Délinquance, agression sexuelle, prostitution…: A 12 ans leur vie bascule dans le drame !
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 22 - 11 - 2011

La délinquance juvénile a pris des proportions alarmantes dans toutes les wilayas du pays. Oran et à l'instar des grandes villes ne fait pas l'exception. Il y a de quoi tirer la sonnette d'alarme. Cinq mineurs, en moyenne, sont quotidiennement impliqués dans des délits et des crimes. La violence sur ascendants, les coups et blessures volontaires, le port d'armes prohibées et les stupéfiants viennent en tête de listes de ces affaires. En 2010 et suite à la demande des juges de mineurs, la DAS a effectué 832 enquêtes sur des mineurs impliqués dans des délits et des crimes. Les mineurs concernés étaient placés sous contrôle judicaire. Selon une source de la direction de l'Action sociale (DAS), 131 enfants et adolescents, impliqués dans diverses affaires de délinquance, ont été placés et suivis par le service d'observation et d'éducation, en milieu ouvert (SOEMO) de la wilaya d'Oran.
Toujours selon les enquêtes de la DAS, pas moins de 1.880 mineurs ont été impliqués dans des délits et des crimes en 2009 à Oran. En 2008, 138 mineurs ont été arrêtés par les services de la gendarmerie à Oran.
Le phénomène de délinquance juvénile nécessite des mesures préventives, des mesures répressives ainsi que des mesures de suivi. «Les mesures préventives se concrétisent dans la relation «quantitative et qualificative » entre l'enseignement, les organisations de jeunesse, l'assistance à la jeunesse et l'administration de la justice pénale pour constituer un maillon préventif de la chaîne de sécurité», dira un sociologue.
Selon les spécialistes, les conflits familiaux et les dangers moraux constituent le premier «pas» vers la délinquance juvénile. Les spécialistes évoquent la démission parentale et la dégradation des moeurs. Ces derniers affirment que les enfants vivant dans un milieu où sévit la violence sont généralement présents lors des scènes, parfois eux-mêmes battus ou menacés. L'équilibre émotif de ces enfants et leur santé physique sont mis en péril par les scènes de violence et l'atmosphère tendue qui règne à la maison, les sentiments d'insécurité, de vulnérabilité, de culpabilité, les troubles de comportement, les difficultés scolaires, sont omniprésents.
Ces enfants sont aussi la proie de toutes les formes d'exploitation et d'agression, surtout que de plus en plus de mineurs sont victimes de bandes organisées spécialisées soit dans le vol, la mendicité ou pire encore la prostitution. En effet durant les six premiers mois de l'année 2010, les différentes brigades relevant du groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya d'Oran ont traité 29 affaires de prostitution. Au total 43 personnes impliquées dans ces affaires ont été arrêtées. Parmi les mises en cause dont la majorité des mineures, 31 ont été placées sous mandats de dépôt. Les victimes (les mineures) souffrant de problèmes familiaux et de conditions sociales difficiles, s'adonnent à la prostitution. Le phénomène des agressions sexuelles sur mineurs prend aussi de l'ampleur ces dernières années, à l'image de tous les autres phénomènes sociaux dus à la misère. Selon des sources hospitalières, quelque 300 cas de viols et d'atteintes à la pudeur, dont ont été victimes des enfants, ont été enregistrés à Oran depuis le début de l'année en cours. 55% des victimes sont des garçons. La majorité des cas ont été orientés vers les services de médecine légale des différents établissements hospitaliers que compote la wilaya.
Agés de moins de 12 ans et leurs vies ont basculé brusquement dans la tragédie à cause de ces actes qui sont cependant occultés par la société. Les témoignages des victimes sont nombreux et font froid dans le dos.
Il y a lieu de signaler que le service d'observation et d'éducation en milieu ouvert joue un rôle important dans l'éducation, la protection et la réadaptation de jeunes mineurs délinquants ou en danger moral. Etant d'essence préventive, la mission du SOEMO consiste à protéger les mineurs contre toutes sortes de déviations et délits, mais aussi à faciliter leur réinsertion sur les plans social, scolaire et professionnel.
Le SOEMO a également pour rôle d'assurer la prise en charge des mineurs délictuels placés par le juge des mineurs sous liberté surveillée, en veillant au suivi des conditions de leur évolution et d'emploi de leur temps, tout en les maintenant au sein de leur famille.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.