Bensalah s'entretient avec Jacob Zuma    Le président Bouteflika reçoit le président Zuma    Grève du personnel navigant commercial d'Air Algérie: retour progressif à la normale    Accord de paix au Mali : la CMA appelée à parapher et à signer le document "sans autre retard"    Skikda : une centaine de déplacés nigériens en cours de rapatriement (DAS)    Session criminelle 2015: enrôlement de 140 affaires dont 14 liées au terrorisme    Adoption d'une stratégie commune en Méditerranée occidentale    Sortie d'une nouvelle promotion d'agents de police    Experts et patrons appellent à lever les obstacles    Déploiement du GSM Rail sur l'ensemble des chemins de fer    Près de 1.400 consultations effectuées à Jijel    La relance de la greffe d'organes au menu    Les organes de presse doivent contribuer à la modernisation du champ médiatique    Taïder : «Face à Oman, on a montré notre vrai visage»    L'Afrique interpelle l'ONU    L'ONU met en garde contre un « effondrement total »    Objectif : récolter 8,4 milliards de dollars    Le président Bouteflika reçoit son homologue Sud-africain    Le président sud-africain se recueille à la mémoire des martyrs de la Révolution    Algérie-Afrique du Sud: un mémorandum d'entente sur les consultations politiques    Algérie-FAO : la coopération dans le domaine de la pêche et l'aquaculture examinée    Accidents de la route: 40 morts et 1.278 blessés en une semaine (protection civile)    Wilaya d'Alger: manque d'équipements publics dans la circonscription administrative de Birtouta (élus)    Affaires de l'"autoroute Est-ouest'' et ''Sonatrach1'': reprise des procès les 19 avril et 7 juin    512 demandes de cartes d'artiste à Béchar    Des découvertes archéologiques inédites cimentent le fil de Constantine avec sa mémoire    Conception d'une destination touristique exceptionnelle au centre des 6es journées du marketing touristique    Grosse désillusion pour Mesbah et Benlamri    Coupe d'Algérie de football (1/2 finale) : le MOB ne prévoit pas de stage avant le match de Sétif    Hamilton moins payé que Vettel et Alonso    Hichem Chaâbane, le champion des champions    Deux films algériens primés à Genève    Aidouni demande la révision de la législation relative aux magistrats    «Doctrine Brejnev» saoudienne et rivalités régionales ethnicisées    «La trêve est venue au mauvais moment pour nous»    CONCESSIONS AUTOMOBILES : L'Etat met fin à l'anarchie dans le marché des véhicules neufs    UNE PREMIERE EN ALGERIE : Saisie d'un kg de cocaïne et 10 personnes arrêtées à Blida    Juventus : Allegri bientôt blindé?    Fernando Santos loue l'entente entre Ronaldo et Coentrao    Nucléaire iranien : poursuite des discussions à Lausanne pour tenter d'obtenir un accord    AIN TEMOUCHENT: Une session de formation en forge artistique    LE TOURISME DECRIE    Un ministre du rêve national    22 contrebandiers arrêtés à Tamanrasset    Les laboratoires inventent-ils de nouvelles maladies ?    "Le pouvoir veut gagner du temps"    Le rôle primordial de la famille    Ecole supérieure de l'air de Tafraoui : Une formation de pointe pour devenir un pôle d'excellence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

TENES : UNE SALLE DES FETES A TOUT PRIX !
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 24 - 09 - 2012

Les fêtes de mariage ont repris de plus belle après une pause forcée due au mois de Ramadhan. En effet, il ne se passe pas un jour sans que l'on assiste aux nombreux défilés de voitures de luxe, quelquefois louées, actionnant leurs klaxons aux multiples sons, arpentant les principales artères de la ville.
Cela bien évidemment crée des embouteillages notamment au principal carrefour de la ville dit «carrefour de l'Hôtel des Arts», par où transitent l'ensemble des automobilistes y compris les gros camions qui fréquentent le port de la ville de Ténès. Cependant, mis à part «ce petit inconvénient» et pour fêter dans la joie et l'ambiance le mariage, les familles n'hésitent pas à recourir à quelques salles des fêtes autorisées. A Ténès, ces salles des fêtes, au nombre de quatre, sont très sollicitées, et la réservation se fait dès le mois de février avec bien sûr un acompte pour être sûr d'en disposer le jour J. Aujourd'hui, si de plus en plus de familles ont recours à ces salles malgré une tarification toujours en hausse, la majorité y trouve son compte: adieu galère, tâches ménagères, exiguïté des lieux et promiscuité... Il faut reconnaître que l'ère des fêtes-maison et terrasses est révolue. Aujourd'hui, place à l'ère des réceptions dans les grands hôtels et les salles des fêtes qui dispensent les familles de tout effort et contrainte, en leur offrant une superficie plus spacieuse, climatisée, sécurisée et disposant d'un service impeccablement agencé. Mais à quel prix ? En effet, concurrence oblige, le prix d'une location pour une demi-journée oscille entre 25.000 et 30.000 DA. Mais à ce prix-là, nombreuses sont les familles qui demandent une amélioration dans les prestations, notamment sur le volet de la climatisation en cette période de canicule que la plupart des propriétaires de salles des fêtes hésitent à mettre en marche en raison du surcoût dû à la consommation de l'électricité. De toute évidence, ces salles rapportent gros, et à la cadence d'activité actuelle qui pratiquement tourne aux alentours de huit mois sur l'année, nombreux sont ceux qui désirent investir dans ce créneau juteux. Toutefois, pour réaliser son projet, le promoteur doit d'abord disposer d'une assiette de terrain assez importante, chose qui n'est pas aisée de dénicher facilement.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.