MC Alger: les fans "certains" d'une victoire finale en coupe d'Algérie    Europa Ligue : Villarreal - Liverpool (Les compositions)    Oran: 50 participants au 2e Salon de l'optique et lunetterie    Le ministre de l'Intérieur tunisien met en garde contre des opérations de Daesh dans le Grand-Tunis    La prévention contre le stress au travail est "l'affaire de tous les intervenants"    Sahara occidental: l'UE rejette les allégations mensongères sur le détournement de l'aide humanitaire    Colloque maghrébin sur le patrimoine oral à Kairouan: l'Algérie présente à la 4e édition    Distribution de 5000 logements, à la fin 2016, dans le cadre du FNSPOS    Bayern : Guardiola justifie ses choix    Les journalistes sont appelés à respecter l'éthique et la déontologie    tragédies D'hier et d'aujourd'hui : Drame en Méditerranée 8e partie    Le secteur de la solidarité nationale disposera de 417 centres d'ici à fin 2016    Suspense : Douce nuit 58e partie    Histoires Etranges / Naufrage du Lusitania : coulé en 18 minutes, un siècle de mystères 5e partie    Histoires vraies : Le racket 1re partie    La «perle» antique du désert syrien dévastée / Palmyre : retour sur un pillage international !    Salah Abdeslam a été remis hier à la France    Le tribunal administratif autorise le congrès du MDS    Cinq accords de coopération ont été signés    L'arbitraire    Programme du week-end    Emeutes, trafic et marché noir !    Mise en service d'un tronçon autoroutierKsar El Boukhari-Boughezoul    Un terroriste abattu par les militaires et un citoyen blessé    La Cnas introduit un nouveau médicament    Les habitants d'Oued Ghir ne décolèrent pas    La marche des étudiants réprimée par les forces de l'ordre    Le ministre de l'intérieur et des collectivtés locales insiste sur la préservation des acquis    L'apport d'Afripol, une "valeur ajoutée certaine" à la nouvelle architecture mondiale de sécurité    Un terroriste neutralisé, une arme et une quantité de munitions récupérées à Béjaïa (MDN)    Ali Benflis : "C'était une tentative de diversion"    Sahara occidental : Washington soutient Ban Ki-moon et Ross    La Syrie au centre des préoccupations de la communauté internationale    Pour un ordre moral, sécuritaire et culturel    Rue Larbi Ben M'hidi: Quatre autres immeubles retenus pour la réhabilitation    Ils ont incité un mineur à voler 600 millions à ses parents: Deux malfaiteurs arrêtés    Constantine - Université des Frères Mentouri: Création d'un club université-entreprises    Football - Ligue 1: Grand enjeu au 20 Août, Constantine et Relizane    L'ANP garante de la stabilité politique du pays : Une armée professionnelle et citoyenne plus que jamais en symbiose avec la nation    Tizi-Ouzou : Les opérateurs économiques "n'expriment pas leurs besoins en matière de formation"    Monnaie : L'euro monte face à un dollar sous pression avant la décision de la Fed    "Je vise le podium à Rio"    90 députés du FLN contestent Djemaï    Belkhadem revient par les fenêtres de... Facebook    La nouvelle Constitution garantira la laïcité de l'Etat    Les finalistes connus    L'Algérie à la 3e édition    Ouverture des journées cinématographiques du court métrage et du documentaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





TENES : UNE SALLE DES FETES A TOUT PRIX !
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 24 - 09 - 2012

Les fêtes de mariage ont repris de plus belle après une pause forcée due au mois de Ramadhan. En effet, il ne se passe pas un jour sans que l'on assiste aux nombreux défilés de voitures de luxe, quelquefois louées, actionnant leurs klaxons aux multiples sons, arpentant les principales artères de la ville.
Cela bien évidemment crée des embouteillages notamment au principal carrefour de la ville dit «carrefour de l'Hôtel des Arts», par où transitent l'ensemble des automobilistes y compris les gros camions qui fréquentent le port de la ville de Ténès. Cependant, mis à part «ce petit inconvénient» et pour fêter dans la joie et l'ambiance le mariage, les familles n'hésitent pas à recourir à quelques salles des fêtes autorisées. A Ténès, ces salles des fêtes, au nombre de quatre, sont très sollicitées, et la réservation se fait dès le mois de février avec bien sûr un acompte pour être sûr d'en disposer le jour J. Aujourd'hui, si de plus en plus de familles ont recours à ces salles malgré une tarification toujours en hausse, la majorité y trouve son compte: adieu galère, tâches ménagères, exiguïté des lieux et promiscuité... Il faut reconnaître que l'ère des fêtes-maison et terrasses est révolue. Aujourd'hui, place à l'ère des réceptions dans les grands hôtels et les salles des fêtes qui dispensent les familles de tout effort et contrainte, en leur offrant une superficie plus spacieuse, climatisée, sécurisée et disposant d'un service impeccablement agencé. Mais à quel prix ? En effet, concurrence oblige, le prix d'une location pour une demi-journée oscille entre 25.000 et 30.000 DA. Mais à ce prix-là, nombreuses sont les familles qui demandent une amélioration dans les prestations, notamment sur le volet de la climatisation en cette période de canicule que la plupart des propriétaires de salles des fêtes hésitent à mettre en marche en raison du surcoût dû à la consommation de l'électricité. De toute évidence, ces salles rapportent gros, et à la cadence d'activité actuelle qui pratiquement tourne aux alentours de huit mois sur l'année, nombreux sont ceux qui désirent investir dans ce créneau juteux. Toutefois, pour réaliser son projet, le promoteur doit d'abord disposer d'une assiette de terrain assez importante, chose qui n'est pas aisée de dénicher facilement.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.