Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Karim Tabbou sera-t-il libéré ?    L'empire Haddad s'écroule    Le procès de Mahieddine Tahkout reporté à lundi prochain    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Clubs et LFP mis devant le fait accompli !    «Les quinze prochains jours seront cruciaux»    Les hôtels et les cités U à la rescousse    Installation des colonnes mobiles pour la lutte contre les feux de forêt    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    12 terroristes éliminés et 05 autres arrêtés durant le premier semestre 2020    Ali Laskri se rallie à l'option du congrès extraordinaire    Le schiste américain dans le rouge    3 ans de prison ferme requis    Europe : L'Otan met en place un nouveau plan de défense    Communiqué de l'AJSA    Pandémie de Covid-19 : La Tunisie impatiente de recevoir des touristes maghrébins    On vous le dit    Du sens du patriotisme en Algérie    Covid19: possible recours aux infrastructures hôtelières pour couvrir le déficit enregistré par certains établissements hospitaliers    Hausse des contaminations à la covid-19 à chlef : Aménagement d'une nouvelle unité d'hospitalisation des malades    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    L'hommage de son ancien élève Noureddine Melikchi, expert à la NASA    Nouveau pôle urbain d'Oued Tlélat: Des dispositions pour livrer 8.000 logements LPL    La mère des batailles    Gouvernement: Les zones d'ombre et le reste    Le journalisme, ce « champ de mines et de ruines » !    Sidi Bel-Abbès : Une élue dévouée tire sa révérence    Youcef Benmicia, nouveau président    La FAF s'est fixé une date butoir    Les avocats dénoncent les conditions d'organisation du procès    Vers de profonds changements dans le secteur de l'énergie    Vu à Tizi Ouzou    L'université pilier de l'économie du savoir ?    Les retombées de la crise sanitaire en débat    Répression contre l'opposition à Hong Kong    Un mort et des blessés dans les manifestations de mardi    L'épreuve    L'infrangible lien...    Plus de 200 corps exhumés en trois semaines en Libye    "La crise sanitaire a éveillé les consciences"    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    "Senouci est un patriote qui a donné son cœur pour l'Algérie"    CAN-2021 : La compétition décalée à 2022    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Regain de l'activité touristique à Tlemcen
Tourisme-culture
Publié dans Algérie Presse Service le 31 - 05 - 2011

TLEMCEN - L'activité touristique connait un regain remarquable à Tlemcen, à la faveur de l'accueil continu de délégations de différentes régions du pays et de pays participant à la manifestation "Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011".
Cette activité est marquée par des visites aux sites archéologiques et historiques de la wilaya et l'organisation de manifestations culturelles et artistiques. Les différents sites historiques et touristiques que recèle la capitale des zianides, notamment les vestiges de Mansourah et son minaret, le complexe religieux d'El Eubbad qui abrite le mausolée de Sidi Boumediene El Ghaout, le vieux quartier d'Agadir, la vieille ville et le plateau de Lalla Setti, ainsi que les musées et structures culturelles, enregistrent un flux incessants de visiteurs avides de découvrir les secrets et la beauté de la perle du Maghreb arabe.
Pour les activités culturelles organisées au profit des touristes, la direction de la culture a élaboré plusieurs circuits culturels pour faciliter la visite des monuments culturels et la découverte de divers trésors archéologiques de cette ancienne ville, rayonnante à l'âge d'or de la civilisation arabo-musulmane.
Ces circuits renseignent sur plusieurs et diverses étapes historiques de la ville de Tlemcen, le premier partant du vieux quartier d'Agadir et traversant les ruines de Bab Zir, l'école Tachfiniya et "Bab Khemis" avant d'aboutir à la citadelle des mérinides avec ses vestiges et son minaret de Mansourah construits entre 1299 et 1307.
Le deuxième circuit débute du palais royal d'El Mechouar jusqu'au site archéologique "Bab El Kermadine" suivant la voie empruntée jadis par le roi Yaghmoracene lorsqu'il inspectait ou contrôlait ses armées. Les visiteurs peuvent également utiliser le troisième circuit à travers la zone archéologique d'El Mechouar vers la Grande Mosquée des almohades en passant par l'endroit où se trouvait l'école Tachfiniya et dont seuls certains dessins et manuscrits sont laissés par les colons français après l'avoir démolie en 1870.
D'autres voies ont été élaborées pour faire connaitre d'autres espaces situés à l'extérieur de la ville de Tlemcen, tels que le tracé de Beni Snouss, qui "jaillit" des cascades d'El Mefrouche, caractérisé par un paysage d'une excellente beauté et par ses sites archéologiques dont l'abri et le tombeau de Sidi Hafif Ettilimssani (1213-1291 m) .Ce tracé s'étend vers le sud jusqu'à la région de Habalet pour permettre de visiter les grottes de Ghar Boumaaza et l'ancien moulin à eau, adopté pour faire couler l'eau de la grotte.
Un autre circuit comprend plusieurs mosquées antiques de la région de Beni Snouss dont "Béni Achir" qui remonte au Xème siècle et "Tafesra" et la mosquée de Khemis. Pour sa part, la ville de Nedroma a bénéficié de son propre circuit qui débute de la Casbah, passant par la vieille porte, puis la grande mosquée, la place "terbiaa" au centre-ville ancienne et et s'achevant à "Hammam el bali" qui remonte à l'ère des almoravides. Pour recevoir ses invités, Tlemcen a mobilisé 18 établissements hôteliers répartis à travers la wilaya avec une capacité totale de 2.200 lits, selon le directeur du tourisme.
Ce secteur a été renforcé également par deux projets importants pour accroître la capacité d'accueil et améliorer les prestations. Il s'agit de l'hôtel "Renaissance" de type "Marriott" situé au Plateau "Lalla Setti" dans un site touristique magnifique s'étendant sur une superficie de 9 hectares avec une capacité d'accueil d'environ 500 lits répartis sur 203 chambres. Le nouvel 'hôtel "Ibis" à haï El Kiffane offre 125 chambres. S'ajoute à ces installations, l'hôtel "zianides" relevant du secteur public et qui a été aménagé et réhabilité pour offrir 288 lits et des structures de loisirs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.