ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    Perspectives prometteuses pour le renforcement de la coopération bilatérale    Dziri Billel n'est plus entraineur de l'Usm Alger    Berraf maintient sa démission    Ce qu'il faut savoir    Le prix des masques chirurgicaux flambent    Tebboune appelle à une "extrêmevigilance"    Les avocats continuent de denoncer    Coronavirus en Algérie : L'inquiétude monte à Sétif    ARABIE SAOUDITE : Le président Tebboune en visite d'Etat    L'UA attachée à la tenue d'un référendum au Sahara occidental    Djerad reçoit l'Envoyé spécial du PM britannique pour le partenariat économique avec l'Algérie    ILS SE SERAIENT ACCAPARES DE 600 TERRAINS : Vers la levée de l'immunité de 2 députés FLN    Education: sit-in des enseignants et travailleurs de l'Unpef    Mustapha Berraf renonce à sa démission !    COUR D'ALGER : Le procès Ouyahia-Sellal à nouveau reporté    REMISE DES DECISIONS D'AFFECTATION AADL : Vers la convocation de 120 000 souscripteurs    Le parquet requiert des peines allant de 2 à 10 ans de prison    RENAULT ALGERIE FERME SES PORTES : Près de 1300 travailleurs au chômage technique    Ligue (USM Alger) : séparation à l'amiable avec l'entraîneur Dziri Billel    L'inébranlable détermination des étudiants    Une médaille pour le hirak à Montréal    «Nous devons d'abord évaluer notre potentiel»    La Libye en tête des préoccupations    L'ESS et le PAC accrochés, la JSS nouveau leader    Aït Djoudi optimiste malgré la situation du club    Le choc de titans    La chambre d'accusation renvoie le dossier au 3 mars    Seddik Chihab conteste son exclusion    L'instance présidentielle veut mettre fin aux dysfonctionnements du parti    Sanders confirme son avantage face à Biden    Doute sur la tenue du sommet quadripartite sur la Syrie    L'ONU dénonce la violence israélienne en Cisjordanie    Un changement pour la route    ACTUCULT    Des témoignages poignants sur la Guerre d'Algérie    "Intertextualité et conversation dans l'œuvre de Kateb Yacine"    Lettre écrite par Tahar Djaout après la mort de Mouloud Mammeri (25 février 1989) et publiée par Awal    Coup de mou chez Scorsese    Affluence du public    Boxe/Tournoi pré-olympique: Houmri et Bouloudinats passent en demi-finale    Constitution: l'université a un rôle "pivot" dans l'encadrement du débat de la société    Tizi-Ouzou: Mouloud Mammeri, fondateur de l'anthropologie algérienne    Pour se défaire de la dépendance aux hydrocarbures : Djerad prône une transition vers le solaire    Alger: la distribution de l'eau potable totalement rétablie mercredi avant le délai prévu    Haï Es-Sabah: Plus de 372 kilogrammes de viande impropre à la consommation saisis    Lavrov : les terroristes ne seront pas "les maîtres" à Idlib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La nouvelle APN élit son président et entame la 7e législature
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 05 - 2012

La nouvelle Assemblée populaire nationale (APN), issue des législatives du 10 mai, a élu samedi à la majorité son président, Mohamed-Larbi Ould Khelifa, lors d'une séance plénière marquant le début de la 7ème législature.
M. Ould Khelifa, qui a présidé la séance plénière en sa qualité de doyen de l'Assemblée, a été plébiscité à main levée au cours de la séance consacrée à l'installation des nouveaux députés.
Candidat unique, M. Ould Khelifa, du parti du Front de libération nationale (FLN) dans la circonscription électorale d'Alger, succède à Abdelaziz Ziari. M. Ould Khelifa a été plébiscité notamment par les députés du parti du FLN et ceux du Rassemblement national démocratique (RND), alors que les élus du Parti des travailleurs se sont retirés de la salle, se disant "non concernés" par l'élection du président de l'Assemblée.
Les députés du Front des forces socialistes (FFS) ont, quant à eux, contesté cette élection, estimant nécessaire la mise en place du règlement intérieur de l'Assemblée avant de procéder à l'élection de son président.
Réagissant à cette contestation, M. Ould Khelifa a indiqué que la question du règlement intérieur de l'Assemblée sera prise en charge ultérieurement conformément à la loi en vigueur.
La cérémonie d'installation de la nouvelle APN a eu lieu samedi matin et a été présidée par M. Ould Khelifa, assisté des deux plus jeunes députés, à savoir Assia Kenane (28 ans) et Hocine Maâloum (29 ans).
Dans son allocution d'ouverture, M. Ould Khelifa a mis en exergue le rôle de l'APN dans "la poursuite de l'ancrage des fondements de la démocratie en Algérie", soulignant que "le foisonnement d'idées et la diversité des points de vue" au sein de la nouvelle Assemblée l'habilitait à être "une école de démocratie" et un appui à la stabilité".
Lors de la cérémonie d'installation, il a été procédé à la constitution de la commission de validation de la qualité de membre qui a été chargée de l'élaboration d'un rapport exhaustif conformément aux décisions du Conseil constitutionnel. Cette commission est composée de 20 députés représentant les partis politiques habilités, conformément à la loi, à former des groupes parlementaires.
Par ailleurs, la séance a été marquée, dès son ouverture, par le retrait des députés de l'Alliance de l'Algérie verte (Mouvements de la société pour la paix, Ennahda et El Islah) qui entendaient ainsi protester contre, la "fraude" qui aurait, selon eux, entaché les élections législatives du 10 mai dernier.
De leur côté, les neuf députés élus du Front national algérien (FNA) ont indiqué qu'ils se considéraient "non concernés par les dernières déclarations du président du parti (Moussa Touati) et ses agissements". M. Touati avait assisté récemment à la réunion d'un groupe d'une quinzaine de partis politiques qui avaient décidé de créer un "front pour la sauvegarde de la démocratie" et boycotté la nouvelle Assemblée.
Les députés du FNA ont, par la même occasion, assuré qu'ils seront présents à l'APN, en tant que "force d'opposition, pour défendre les droits légitimes des citoyens". La septième législature a vu le nombre de députés passer de 389 à 462 élus, dont 143 femmes. Vingt-sept partis politiques dont 9 nouveaux, en plus des indépendants, siègeront à la Chambre basse du Parlement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.