Real Madrid: Guardiola réagit à l'intérêt de Zidane pour Sterling    Football/Professionnalisme: "Les pouvoirs publics s'engagent à prendre en charge les doléances des clubs"    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 20ème journée    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    Résonances autour d'une année de contestations    Fausses adresses    De nombreux anciens ministres et walis concernés    La production agricole compromise à Relizane    L'Université d'Oran 1 signe plusieurs conventions    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    Montréal aux couleurs algériennes    Serport annonce ses grands projets    Choc des extrêmes à Biskra    Le Targui    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    Masques de beauté naturels    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    En bref…    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Arrêt de l'importation des kits CKD/SKD : Abdelmadjid Tebboune met fin au «montage» automobile    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    La statue de Constantin dans un état lamentable    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    El-Bayadh : Deux dealers arrêtés près d'un établissement scolaire    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    Abdelmadjid Tebboune: Rien à reprocher au Hirak    L'impératif d'une majorité présidentielle    4morts et 32 blessés en 24 heures    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Le PNC suspend sa grève    Les défis de l'Algérie 2020-2025, selon Mebtoul    Ronaldo adoube Mbappé !    L'Espagne dispute à l'Algérie ses eaux territoriales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Présidentielle : les candidats promettent l'ouverture de l'économie et la relance du développement dans le Sud
Publié dans Algérie Presse Service le 22 - 11 - 2019

Les candidats à la présidentielle du 12 décembre ont focalisé, vendredi, leur discours pour le compte du 6ème jour de la campagne électorale, sur l'économie, promettant son ouverture tout en s'engageant à relancer le développement dans le Sud et à gagner la bataille de la sécurité alimentaire.
Depuis El-Bayadh où il a tenu un meeting, M. Bengrina a relevé l'importance de "gagner la bataille de la sécurité alimentaire pour préserver la souveraineté et la stabilité de l'Algérie", qui n'est pas en mesure, selon lui, de "subvenir à tous les besoins alimentaires du peuple
en cas de crise".
Il a estimé qu'il était "quasiment impossible" de maintenir le cap plus de 3 mois d'où l'impératif d'assurer, a-t-il dit, les besoins alimentaires du pays.
Le candidat à la présidentielle a, à ce propos, rappelé que la wilaya d'El-Bayadh dispose d'atouts considérables pour assurer la sécurité alimentaire du pays.
Le président du mouvement El Bina a soutenu, s'adressant à des citoyens non enclins à la tenue de l'élection présidentielle, que le refus de cette consultation populaire serait synonyme d'une "période de transition".
Abondant dans le même sens, le candidat du Front Al-Moustakbal a réaffirmé son engagement à libérer l'économie et les initiatives, appelant les citoyens à ne pas prêter oreille aux discours d'intimidation. Pour lui, l'Algérie "ne traverse pas une crise financière, elle dispose de tous les moyens pour réaliser la prospérité à son peuple".
Le candidat à la magistrature suprême n'a pas manqué de souligner, toutefois, l'importance de choisir un dirigeant de la génération post-indépendance parmi ceux qui ont "les mains propres et la compétence nécessaire" pour mener le pays à bon port, promettant d'ouvrir de grands chantiers de réformes pour asseoir un Etat où le peuple constituerait la seule source du pouvoir.
Selon M. Belaïd, cette génération est appelée à démontrer qu'elle est en mesure de porter et de rester fidèle au serment de l'Algérie, s'engageant à l'occasion, pour l'ouverture, en cas de victoire, "de grands chantiers de réformes avec la participation de tous en vue d'asseoir un Etat où le peuple constituerait la seule source du pouvoir".
Mettant à profit sa présence dans la wilaya d'Illizi où il a organisé un meeting, le candidat du parti du Rassemblement national démocratique (RND), Azzedine Mihoubi a axé son discours électoral sur son projet "rêve du Sahara" qui vise à relancer le développement dans la Région.
Il a estimé que le Sud constitue l'alternative réelle de l'Algérien pour les décennies à venir, relevant les potentialités dont dispose la Région, notamment dans les secteurs de l'agriculture, du tourisme et de l'énergie solaire.
Le candidat à la présidentielle a fait savoir, à ce propos, que son projet prévoit la création d'une agence nationale de l'investissement des régions du Sud, qui consiste à étudier les différents projets d'investissement.
M.Mihoubi n'a pas manqué, cependant, d'insister sur l'importance de la tenue de l'élection présidentielle, précisant que l'Algérie se dirige vers une élection décisive. "Polémiquer quant à sa tenue est une question dépassée", a-t-il dit.
Le postulant à la magistrature suprême a souligné, à ce propos, qu'il est impossible d'ignorer les doléances du peuple consistant à aller vers des réformes politiques et économiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.