Les bienfaits des pistaches    Saint Etienne : Les regrets de Boudebouz face à Lille    Serie A : Large victoire de Naples face à la Roma    300 médicaments en rupture de stock: Le syndicat des pharmaciens accuse les distributeurs    Décès du Professeur Tarek Bouktir, enseignant-chercheur à l'université Sétif 1    Détresse dans les airs    Aïn El Turck: Des bouchers dénoncent la concurrence des revendeurs de viande de l'abattage clandestin    DROIT DE VIVRE ET DE RESPIRER    110 civils tués dans une attaque terroriste au Nigéria    L'ancien député Tliba jugé en appel    Droits de l'Homme: Alger condamne la résolution du Parlement européen    Talaie El Hourriyet: «La crise économique est antérieure à la crise sanitaire»    Football - Ligue 1: Des promesses et des imperfections    JSK - Youcef Bouzidi nouvel entraîneur: Retour à la case départ !    Education: Grève aujourd'hui dans les écoles    Décès de 4 personnes à l'intérieur d'une voiture à Skikda: La mort causée par asphyxie au dioxyde de carbone    Tebessa: Ils détournaient l'argent d'une personne décédée    Quand la société néglige son autre moitié    Les journaux absents chez les buralistes    L'Algérie remet les pendules à l'heure    L'Intersyndicale monte au créneau    Le nombre reste au-dessus de la barre des 1.000 cas    La France face à ses contradictions    Le Dinar poursuit sa dégringolade    Covid-19: Djerad préside un conseil interministériel consacré à l'évaluation de la situation épidémiologique    Le PA rejette la résolution du PE sur la situation des droits de l'Homme en Algérie    L'armée sahraouie poursuit ses attaques contre des positions de l'armée marocaine    Sahara occidental : l'ONEC réitère son soutien à la lutte du peuple sahraoui    AADL 2 : plus de 63.000 souscripteurs dans 33 wilayas ont fait le choix du site    Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur d'Italie en Algérie    Electricité: l'ouverture du réseau national aux producteurs indépendants du solaire recommandée    L'APN prend part à un workshop régional sur le rôle des Parlements arabes dans la protection des droits des personnes âgées    Le procès en appel d'Ould Abbas et Said Barkat reporté    TRIBUNAL DE TIPASA : Report du procès d'Abdelkader Zoukh au 8 décembre    Zelfani limogé    Le Mouloudia aurait pu faire mieux    Un protocole sanitaire pour une reprise universitaire sécurisée    La scène artistique bataille pour survivre au confinement    YouTube, le CNC et Arte s'allient pour promouvoir la culture en ligne    La demande d'appel de Johnny Depp rejetée    Montée de tensions entre Téhéran et Tel-Aviv    Aribi termine meilleur buteur    Malek, un jeune chanteur en "vogue"    LSDA de Sidi Abdellah lourdement impactée : «Un calendrier de paiement est proposé aux abonnés»    Tiaret : 2322 logements attribués    L'APW-Jeunes de Béjaïa : Une expérience unique à l'échelle nationale    LE DECOMPTE DES MORTS    Arènes d'Oran: La rénovation des tribunes en phase d'achèvement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Algérie Poste se projette dans le tout numérique
Publié dans Algérie Presse Service le 30 - 11 - 2019

ALGER– L'opérateur public Algérie Poste a réalisé des résultats bénéficiaires de 15 milliards de DA, lui permettant, ainsi, de s'inscrire dans la modernisation, en finançant ses projets d'investissement dans le tout numérique, a affirmé la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda Imane Faraoun, dans un entretien à l'APS.
"Après avoir subi un déficit de plus de 5 milliards de DA à la fin de 2014, Algérie Poste a réalisé des résultats bénéficiaires de 15 milliards de DA durant l'année qui lui permettront de financer ses projets d'investissements notamment dans le tout numérique", a-t-elle précisé, qualifiant de "positif" le bilan financier de l'entreprise.
Elle a estimé qu'Algérie Poste est "en état d'équilibre financier", une position, a-t-elle dit, qui lui permet de s'inscrire dans la modernisation, notamment dans le commerce électronique, le e-paiement et dans les projets économiques d'avenir liés à la numérisation.
"Le secret de ces résultats positifs réside dans l'utilisation du tout numérique. En introduisant la numérisation dans sa gestion interne et le changement de son système d'information par un nouveau plus sécurisé et plus performant, Algérie Poste a pu faire un usage complet des outils de la numérisation", a-t-elle ajouté.
Pour la ministre, "la modernisation du système d'AP a permis à cette entreprise de consolider les avoirs des citoyens et de fournir un service à moindre coût, ce qui a réduit ses dépenses et augmenté ses bénéfices", tout en notant qu'Algérie Poste a pu "améliorer" ses finances grâce au lancement de plusieurs services électroniques notamment de transfert d'argent et de rechargement téléphonique.
Elle a fait savoir qu'Algérie Poste, qui enregistre 22 millions de comptes CCP actifs, a réalisé "plus de 900 milliards de DA d'avoirs créditeurs".
"Durant les douze mois écoulés, les clients d'Algérie Poste ont retiré plus de 4.500 milliards de DA, dont plus de 700 milliards au niveau des GAB (guichets automatiques bancaires) déployés à travers le territoire national", a-t-elle ajouté.
=Nouveaux services électroniques lancés prochainement=
Mme Faraoun a indiqué que, grâce à ces résultats, Algérie Poste a pu investir dans des projets numériques en lançant, prochainement, plusieurs services au profit de sa clientèle notamment celle détentrice de la carte monétique Edahabia.
Trois de ces services seront lancés avant la fin de l'année en cours, à savoir "Sebakli" (avance sur revenu), qui permet aux porteurs de cartes Edahabia, ayant des virements à échéancier régulier, de demander auprès d'un bureau postal, une avance sur salaire.
L'autre service est Fidarek, qui permet au personnel de la Poste d'assurer des prestations à domicile au profit des personnes aux besoins spécifiques et des retraités âgés, comme le retrait d'argent à domicile par TPE (terminal de paiement électronique).
Ce service sera, dans une seconde phase, étendu aux personnes physiques et morales afin de générer des ressources supplémentaires à l'entreprise, a-t-elle fait savoir.
Algérie Poste va lancer également le service Amanatic, qui consiste à acheminer et livrer des marchandises dans le cadre de la politique d'Algérie Poste relative au e-commerce.
D'autres services, en phase de test, seront, quant à eux, mis en place au cours de l'année 2020.
Il s'agit du service de paiement via le QR Code (Quick Response Code) pour faire des achats au niveau de n'importe quel commerce en utilisant une application mobile d'Algérie Poste dédiée. "Il suffit d'avoir un smartphone et de lier sa carte monétique Edahabia à une application de paiement par QR code pour pouvoir l'utiliser. Le commerçant doit afficher, bien en vue, le QR Code du magasin pour permettre au client de le scanner depuis son téléphone mobile doté de l'application d'Algérie Poste. Le paiement se fera ainsi électroniquement", a-t-elle expliqué.
Des discussions sont, de leurs cotés, menées avec des compagnies d'assurances comme la CAAR, la SAA et la CAAT pour lancer des services permettant aux clients de ces compagnies, détenteurs de la carte Edahabia, de pouvoir s'assurer au niveau des bureaux de poste.
Il s'agit aussi de l'intégration, en 2020, des documents biométriques (carte nationale, permis de conduire et passeport) et du lecteur de carte sans contact sur le système d'information d'Algérie Poste qui présentent un moyen d'identification rapide, sure et fiable, a-t-elle noté, ajoutant aussi qu'il est prévu d'exploiter les données biométriques, au niveau des bureaux de poste, en utilisant le Numéro d'identification national (NIN), pour la réalisation des opérations financières.
=L'épargne postale préalable à la création d'une banque postale=
Interrogée, par ailleurs, sur le retard accusé pour le lancement du projet de création d'une banque postale en Algérie, la ministre a fait savoir qu'Algérie Poste, qui enregistre 22 millions de comptes CCP actifs, "ambitionne de lancer, dans une première phase, un nouveau produit en l'occurrence l'épargne postale, pour mettre en place, dans une seconde phase, une banque postale".
Mme Faraoun a expliqué que "la banque postale a été toujours avancée pour utiliser les avoirs des CCP dans le financement de l'économie".
Toutefois, a-t-elle-relevé, pour créer une banque, "il y a des préalables, dont celui de détenir un portefeuille bien défini, la formation du personnel, mais aussi la mise à niveau du réseau postal conformément aux normes mondiales".
Elle a expliqué qu'Algérie Poste, qui est une EPIC (entreprise publique à caractère industrielle et commerciale), doit nécessairement changer de statut pour devenir une banque. Pour cela, il faut qu'elle se transforme en EPE (entreprise publique économique)".
"Mais déjà en tant qu'EPIC, Algérie Poste pourrait développer l'épargne postale pour en faire bénéficier les titulaires de comptes CCP.
Ce sera, également, une opportunité pour les travailleurs d'Algérie Poste de se former dans ce créneau bancaire", a-t-elle encore expliqué.
A signaler qu'Algérie Poste dispose d'un réseau de près de 4000 agences déployées à l'échelle nationale.
Sur un autre plan, Mme Faraoun a indiqué qu'Algérie Poste, grâce à ses efforts dans le développement de ses infrastructures et l'amélioration des prestations de service, est devenue une référence dans la région représentant "34,4% du réseau postal africain et 29,2% du réseau arabe".
La ministre a fait savoir que les employés d'Algérie Poste (plus de 27.500) viennent de bénéficier d'une augmentation de 14% de leurs salaires et, en août dernier, plus de 6800 employés ont bénéficié d'une promotion verticale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.