Report du procès de Karim Tabbou au 29 juin prochain    Belhimer: la transition numérique de la presse écrite, une nécessité "impérieuse"    Boukadoum: nécessité d'un "consensus national" sur la politique extérieure du pays    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    Opposée à l'indépendance de l'Algérie, l'OAS adopte le terrorisme à grande échelle    Les pays producteurs se réuniront les 9 et 10 juin    Choc sanitaire et pétrolier : L'endettement contrôlé et des réformes comme unique voie de sortie de crise    Les députés engagent un débat à l'APN    7 décès et 127 nouveaux cas en 24 heures    Alger ferme ses plages    Le drame des Algériens bloqués en Turquie    Plages de Jijel: la GN sensibilise les estivants sur les mesures de prévention contre le Covid19    "L'infatigable avocat de la cause maghrébine"    Déclaration de devises par les voyageurs: les députés votent pour le maintien du montant à 5.000 euros    Deux ouvrages de Abderrezak Dourari bientôt publiés    15.000 commerçants et artisans à l'arrêt depuis trois mois: L'UGCAA demande la réouverture des commerces    Le taux d'inflation à 1,8% en avril    El Tarf: De nombreuses cultures ravagées par le mildiou    Un lourd héritage    Coronavirus: Dix wilayas sous microscope    Aïn El Turck: Aménagement de 15 grands parkings retenus pour la saison estivale    Les effets du confinement: Les commerçants s'impatientent    FAF - Réunion du BF: Ni arrêt définitif, ni saison blanche !    Un nouveau directeur à la jumenterie    RC Arba: Entre espoir et appréhensions    La mort au temps du corona    Les violentes manifestations se poursuivent    Le mode d'emploi fixé    Mahrez victime d'un cambriolage    225 morts lors des manifestations de novembre    Future destination de Benayada    Benzia gravement blessé à la main    Arab : "Helfaïa est toujours en poste"    Des députés plaident pour un retour au dialogue en Libye    L'ADE rassure ses abonnés    Une récolte de 300 000 quintaux à l'hectare prévue    L'armée égyptienne annonce avoir tué 19 terroristes présumés    Le reflet de l'intolérance sociale    Le poète assassiné    Cour d'Alger: le procès de Abdelghani Hamel et des membres de sa famille reporté    L'Algérie présidera le CPS de l'UA durant le mois de juin 2020    CONGRES DU PARTI FLN : Abou El Fadl Baadji plébiscité nouveau secrétaire général    Malte : Saisit pour 1,1 milliard de dollars de fausse monnaie libyenne    ES Sétif : Halfaia remet sa démission    Réunion du Conseil des ministres aujourd'hui: «Mémoire nationale» et relance de l'industrie au menu    BRAS D'HONNEUR    Il y a trente ans, un confinement à Oran    Au-delà de «Algérie mon amour» : tant de naïveté (réelle ou feinte) ne peut qu'interpeller    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Libye: Boukadoum appelle les parties libyennes à mettre en œuvre la trêve et à reprendre le processus politique
Publié dans Algérie Presse Service le 23 - 01 - 2020

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a appelé jeudi à Alger les parties libyennes à respecter la mise en œuvre de la trêve et l'embargo sur les armes et à reprendre le processus politique.
"Les engagements convenus à la Conférence de Berlin devraient contribuer à mettre un terme à la crise qui secoue la Libye depuis des années", a affirmé M. Boukadoum lors des travaux de la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays voisins de la Libye qui ont débuté jeudi à Alger.
"La participation de l'Algérie à la Conférence de Berlin est en accord avec ses positions constantes appelant sans cesse les parties libyennes en conflit à faire prévaloir la raison et la sagesse et à privilégier la solution pacifique à la crise loin de toute ingérence étrangère", a-t-il souligné, réaffirmant "la disponibilité de l'Algérie à abriter le dialogue loin de tout diktat et de toute interférence étrangère".
"Nous sommes en Algérie attachés à la nécessité d'encourager les parties libyennes à régler pacifiquement leur crise et nous rejetons toute ingérence étrangère dans ce pays", a soutenu le chef de la diplomatie algérienne.
Et d'ajouter: "nous sommes confiants en la capacité des Libyens à dépasser leurs différends par la voie du dialogue et de la réconciliation nationale et à parvenir à un règlement politique à même de sortir le pays de sa crise et de permettre au peuple libyen frère de construire un Etat démocratique capable d'asseoir sa souveraineté sur l'ensemble de son territoire".
"Nous sommes d'autant plus confiants que les parties libyennes ont accueilli favorablement la proposition de l'Algérie d'abriter les rounds du dialogue interlibyen à l'avenir", a poursuivi M. Boukadoum, saluant par là même les "efforts de l'émissaire de l'ONU en Libye, Ghassan Salamé, en faveur du règlement de la crise et du rétablissement de la stabilité dans ce pays frère".
Les travaux de la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays voisins de la Libye ont débuté jeudi dans le cadre du renforcement de la coordination et de la concertation entre ces pays et les acteurs internationaux afin d'accompagner les Libyens dans le processus de règlement politique de la crise à travers un dialogue inclusif.
Outre M. Boukadoum, les ministres des Affaires étrangères de la Tunisie, Sabri Bachtobji (par intérim), de l'Egypte, Sameh Choukri, et du Tchad, Chérif Mahamat Zene, et les représentants des ministres des Affaires étrangères du Niger et du Soudan participent à cette réunion, à laquelle prennent également part le ministre malien des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Tiébilé Dramé, au vu des retombées de la crise libyenne sur ce pays voisin, ainsi que le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, dont le pays avait abrité récemment la Conférence international de Berlin sur la crise en Libye.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.