Constantine/Covid-19 : des spécialistes face à un agent émergent et des agents propagateurs    Anniversaire de l'indépendance: l'accès aux archives toujours entravé par des lois restrictives en France    Rapatriement des restes mortuaires des martyrs algériens    Heureusement que le cœur du hirak n'est pas à la place de la République.    Saïd Chanegriha confirmé dans le poste de Chef d'état-major de l'ANP    Sétif : 19 décès dus au coronavirus ce jeudi    Dossier de restitution des restes et crânes des martyrs de la résistance populaire: Chronologie    Le PDG de Sonelgaz élu à la tête l'association Med-TSO    Quotidien Ech-chaâb: la réforme prévue en Algérie repose sur une pré-prospection    RND : le travail collectif pour préserver la stabilité du parti    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Benbouzid: 25 à 30% des cas confirmés de la Covid-19 sont d'origine familiale    Le Président Tebboune renouvelle la reconnaissance de la nation à l'ANP pour ses sacrifices    Sahel: la France annonce une nouvelle force sur fond de doutes sur son efficacité    Coronavirus: 385 nouveaux cas, 302 guérisons et 8 décès durant les dernières 24h    Benlarbi et Hamitouche remis en liberté provisoire    JM Oran-2022 : "Aucune restriction sur le budget du COJM"    Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    L'empire Haddad s'écroule    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    «Les quinze prochains jours seront cruciaux»    Les hôtels et les cités U à la rescousse    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Clubs et LFP mis devant le fait accompli !    Le procès de Mahieddine Tahkout reporté à lundi prochain    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    Le schiste américain dans le rouge    Communiqué de l'AJSA    Europe : L'Otan met en place un nouveau plan de défense    Pandémie de Covid-19 : La Tunisie impatiente de recevoir des touristes maghrébins    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    Gouvernement: Les zones d'ombre et le reste    La mère des batailles    Le journalisme, ce « champ de mines et de ruines » !    Vers de profonds changements dans le secteur de l'énergie    "Le BF a juste émis le vœu de reprendre la compétition"    L'université pilier de l'économie du savoir ?    Plus de 200 corps exhumés en trois semaines en Libye    L'épreuve    L'infrangible lien...    Répression contre l'opposition à Hong Kong    Un mort et des blessés dans les manifestations de mardi    "La crise sanitaire a éveillé les consciences"    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    "Senouci est un patriote qui a donné son cœur pour l'Algérie"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La sanction infligée à l'émission "Insahouni" d'Ennahar TV réduite à une suspension provisoire
Publié dans Algérie Presse Service le 02 - 06 - 2020

L'Autorité de régulation de l'audiovisuel (ARAV) a décidé de réduire la sanction infligée à l'émission "Insahouni" diffusée sur Ennahar TV à une suspension provisoire, suite à la demande formulée par cette chaine de revoir le degré de la sanction, a indiqué l'ARAV lundi dans un communiqué.
L'ARAV a accédé à la demande de réduire la sanction initialement infligée à l'émission "Insahouni" diffusée sur Ennahar TV en la ramenant à une suspension provisoire après la première décision de suspendre définitivement l'émission et son présentateur qui a contesté la fatwa autorisant d'avancer la remise de la zakat El Fitr du fait du Covid-19, émise par la commission de la Fatwa relevant du ministère des Affaires religieuses, lit-on dans le communiqué de l'ARAV.
L'ARAV a indiqué que sa décision précédente avait été dictée "par le souci de préserver et de se conformer au référentiel religieux national, tout en respectant la divergence mais pas au détriment de l'ordre public et de la bonne conduite", précise la même source.
La même autorité a indiqué avoir été saisie par la chaîne Ennahar TV pour "une révision du degré de la sanction", avançant pour motifs les sanctions infligées par l'ARAV à d'autres chaînes de télévisions ayant fait l'objet de "dépassements juridiques et moraux", et suite aux éclaircissements apportés par le présentateur de l'émission "Insahouni" qui a affirmé "avoir donné uniquement son avis sur le sujet".
A ce titre, l'ARAV a précisé que la chaîne "a réaffirmé son engagement à contrôler le contenu de ses programmes de façon à servir la profession et l'intérêt public".
"Après examen de la demande et par souci de jouer son rôle consistant à accompagner et veiller au développement de la scène audiovisuelle, de manière à garantir un service responsable", ainsi qu'à la lumière des circonstances que traverse le pays en raison de la pandémie du Coronavirus et "de l'impérieuse nécessité de la conjugaison des efforts de tout un chacun", l'ARAV a décidé de réduire le degré de la peine en la ramenant à une suspension partielle", a ajouté le communiqué.
La décision prise par l'ARAV consiste ainsi en une suspension du programme pour une période de 12 jours à compter de la date de suspension de sa diffusion le vendredi 29 Ramadan 1441 correspondant au 22 mai 2020", et ce "après que la chaîne ait présenté ses excuses au ministère et à travers lui à la Commission de la fatwa," tout en s'engageant "au respect des décisions de l'autorité", a conclu la même source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.