Les présidents de trois partis reçus par le chef de l'Etat    Les explications de Cevital    163 nouveaux cas, 147 guérisons et 5 décès en 24 heures    Le leader en péril à Biskra    Démantèlement d'un réseau à Tipaza    Enfin la "reconnaissance" par un président Français !    Les facteurs déterminants du cours des hydrocarbures    Les Soudanais autorisés à entrer en Algérie    RCR-USMBA délocalisé au stade de Chlef    Le MCA pour sauver son image    L'Algérie entame sa véritable course dans le processus de l'émergence    Suspension des vols charters entre Alger et l'aéroport chinois Chengdu    Le tribunal de Fellaoucene ordonne une enquête préliminaire    «Mon plus grand soutien, c'est l'Armée !»    Enregistrement audio de chansons et musiques    La France reconnaît que son armée a assassiné Ali Boumendjel    Le court métrage algérien «Mania» primé    Djerad: mettre en place des plateformes en ligne pour les demandes d'exercice d'activité socio-économiques    La RASD, un combat séculaire, une volonté populaire pour une défaite Inéluctable du colonialisme    Beldjoud préside la cérémonie d'installation du wali d'El Meghaier    Accidents: 7 morts et 393 blessés en une semaine dans les zones urbaines    Algérie Poste: es vignettes automobiles disponibles dans tous les bureaux postaux du pays    Le Maroc doit rendre des comptes concernant l'occupation illégale des territoires sahraouis    Arsenal: Arteta répond à la rumeur du Barça    Coronavirus: 163 nouveaux cas, 147 guérisons et 5 décès    Des vents forts souffleront mercredi et jeudi sur plusieurs wilayas du sud du pays    M. Chitour évoque les opportunités de coopération et de partenariat avec l'ambassadeur d'Espagne en Algérie    Prétendu engagement militaire de l'Algérie dans le Sahel: l'ambassade de France dément des propos attribués à Macron    Karouf dans l'attente des nouvelles recrues    Le lion change de look    Actuculte    L'Allemagne reconnaît le droit du Sahara occidental à l'indépendance    Zones d'ombre: le programme du président de la République sera concrétisé    Radiothérapie : de nouveaux centres prochainement à travers plusieurs wilayas    Voici les pays qui mènent la course    Indispensable neutralité    Elections, ANP, économie nationale: Tebboune s'explique    Relance des enquêtes ménages à Aïn El Turck: Les mal-logés crient leur désarroi    Marche des étudiants à Alger    Relaxe pour le maire d'Afir    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    Des changements chez l'Algérienne des Assurances    La défense réclame la présence des accusés    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    Vendue à plus de 8 millions d'euros    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Haddad condamné à 18 ans de prison ferme, Ouyahia et Sellal à 12 ans de prison ferme
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 07 - 2020

Le Tribunal de Sidi M'hamed (Alger) a condamné, mercredi, l'homme d'affaires Ali Haddad à 18 ans de prison ferme assortis d'une amende de 8 millions DA, ainsi qu'une peine de 12 ans de prison ferme et une amende d'un (1) million DA à l'encontre des deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal.
Ali Haddad et ses co-accusés sont poursuivis pour plusieurs chefs d'accusation liés à la corruption dont l'obtention de privilèges, d'avantages et de marchés publics en violation de la législation, dilapidation de deniers publics, abus de fonction, conflit d'intérêts et corruption dans la conclusion de marchés publics.
Le Tribunal a également ordonné la confiscation de tous les biens des accusés dans l'affaire d'Ali Haddad dont les comptes bancaires ont été gelés, tandis que les cinq frères d'Ali Haddad (Rebouh, Mohammed, Omar, Soufiane et Meziane) ont été condamnés à 4 ans de prison ferme assortis d'une amende de 8 millions DA chacun.
Le Tribunal a décidé aussi l'extinction de l'action publique pour l'accusé Abdelmalek Sellal dans l'affaire de financement de la campagne électorale pour la Présidentielle d'avril 2019.
Lire aussi: Affaire Haddad : 15 ans de prison requis contre Ouyahia et Sellal, 18 ans contre Haddad
Les deux anciens ministres, Mehdjoub Bedda et Youcef Yousfi ont écopé de 2 ans de prison ferme assortis d'une amende de 500.000 DA chacun, tandis que l'ancien ministre, Abdelghani Zaalane a été condamné à 3 ans de prison ferme.
Le Tribunal a également condamné par contumace à 20 ans de prison ferme et une amende d'un (1) million DA, l'ancien ministre de l'Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb contre lequel un mandat d'arrêt international a été émis.
Il a prononcé, en outre, des peines de 10 ans de prison ferme assortis d'une amende d'un (1) million DA à l'encontre de l'ancien ministre Ammar Ghoul, une peine de 2 ans de prison ferme à l'encontre des anciens walis d'El Bayadh, Abdellah Benmansour et d'Annaba, Mohammed Selmani, de 5 ans de prison ferme assortis d'une amende de 500.000 DA à l'encontre de l'ancien ministre, Abdelkader Kadi et de 3 ans de prison ferme assortis d'une amende de 500.000 DA à l'encontre de Amara Benyounes et Boudjemaa Talai.
Le Tribunal a condamné les accusés à verser un montant de 135 milliards centimes au Trésor public à titre de réparation in solidum.
Les directeurs généraux des entreprises portuaires de Béjaia, Achour Djeloui, de Mostaghanem, Bouledjouidja Ryad et de Djendjen (Jijel), Houari Abdeslam ont été acquittés dans cette affaire.
Le procureur de la République près le Tribunal de Sidi M'hamed avait requis, le 24 juin dernier, des peines de 15 ans de prison ferme à l'encontre des deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal et de 18 ans contre Ali Haddad.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.