«Un départ en fanfare» : le dernier caprice de Donald Trump    Placé sur liste noire par les Etats-Unis, le Chinois Xiaomi répond    Institut français d'Alger Médiath'ART: La nuit porte…concept    Relance des travaux    Le lait en sachet, une denrée rare    Chronique du grand éclat de la diplomatie algérienne    La Lamborghini des bourdes !    La Juventus et l'Inter, deux visions du mercato    La Lazio se relance en corrigeant la Roma dans le derby    L'AG ordinaire de la FAC le 23 janvier à Alger    Les infusions et les jus pour soigner la douleur sciatique    Saviez-vous que ... ?    Du nouveau dans le dépôt des certificats d'arrêt de travail    Chachnaq 1er, Ouyahia et la «boîte noire»    Les super-héros Marvel de retour sur petit écran en noir et blanc    Record pour un dessin de Tintin : 3,175 millions d'euros    L'Algérie classée derrière la France et la RDC    L'Algérie, un pays avant-gardiste en Afrique    Situation politique et questions régionales au menu    Les adversaires de Mellal n'ont pas mobilisé    La Tunisie et la Libye à pied d'œuvre à Alger    Zetchi entame sa campagne    Le SNM s'en prend à la Cour suprême et au Conseil d'Etat    Les avocats plaident l'innocence    300 millions de centimes dérobés    Le schiste américain remonte la pente    Museveni réélu avec 58,6% des voix pour un 6e mandat    Jan Kubis, nouvel émissaire de l'ONU pour la Libye    La rue fait monter la pression au Soudan    Hommage à la mère et à la Kabylie    Le moudjahid Moussa Cherchali inhumé au cimetière de Sidi Yahia    LE DROIT SELECTIF DU CRIME CONTRE L'HUMANITE    Oran : Tremblement de terre de magnitude 3,5    Relizane : Des demandeurs de logement manifestent    Métro d'Alger : La décision de reprise tarde à venir    O. Médéa: L'Olympique force le respect    Hausse inédite des prix: Mise en garde contre la dégradation du pouvoir d'achat    Régularisation des détenteurs de contrats pré-emploi: 30.000 postes budgétaires pour l'Education    LOURDE CHARGE    Football - Ligue 1: Le MCA refroidit l'ESS, le WAT de mal en pis    Tribune - De Gaulle peut-il être un personnage passerelle entre la France et l'Algérie ?    230 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Arrestation de la directrice d'une résidence universitaire    Le RCD fustige le gouvernement    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les perspectives d'évolution à court terme pour le marché pétrolier évoquées
Publié dans Algérie Presse Service le 07 - 07 - 2020

Le ministre de l'Energie et président de la Conférence de l'Opep , Abdelmadjid Attar a évoqué lundi avec le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, Mohammad Barkindo, les perspectives d'évolution du marché pétrolier à court terme, a indiqué lundi un communiqué du ministère.
"Le ministre de l'Energie et président de la Conférence de l'OPEP, M. Abdelmajid Attar, a tenu ce lundi 6 juillet 2020, une réunion de travail par vidéo-conférence avec le Sg de l'OPEP, M. Mohammad Sanuci Barkindo, portant sur les développements récents du marché pétrolier international ainsi que sur ses perspectives d'évolution à court terme", a précisé la même source.
A cette occasion, M. Attar s'est félicité de la mise en œuvre de l'Accord adopté par les pays de la Déclaration de Coopération les 9 et 12 avril 2020 et de l'adoption du mécanisme de compensation le 06 juin par la réunion ministérielle OPEP et non-OPEP.
"Le respect des engagements de baisse de la production par l'ensemble des pays signataires de l'Accord permettra de restaurer progressivement la stabilité et l'équilibre du marché pétrolier international", a ajouté le communiqué. Le ministre de l'Energie s'est dit également "confiant dans la volonté des pays signataires de la Déclaration de Coopération à respecter pleinement leurs engagements de baisse de la production".
En outre, M. Attar s'est dit fier des réalisations de l'Opep qui s'apprête à célébrer son 60e anniversaire dans quelques semaines, soulignant à ce propos, que l'Organisation avait toujours oeuvré dans l'intérêt des pays producteurs, de l'industrie pétrolière et de l'économie mondiale dans son ensemble.
Pour rappel, plusieurs décisions ont été adoptées à l'unanimité lors de la 179ème réunion de la Conférence ministérielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de la 11ème réunion ministérielle des pays de l'Opep + tenues en juin dernier, visant à assurer la stabilité des cours de l'or noir et permettre d'absorber les surplus disponibles encore sur le marché.
Il s'agit notamment de la réduction de la production pétrolière de l'ordre de 9.7 millions de barils par jour (mb/j) durant le mois de juin 2020, d'une baisse de 9,6 mb/j durant juillet 2020 ainsi que d'une coupe de 7,7 mb/j du devant intervenir du 1er août à fin décembre 2020.
Il avait été aussi convenu de réduire la production de 5,8 mb/j du 1er janvier 2021 à avril 2022.
Les pays participants avaient également décidé d'adopter le mécanisme de la compensation pour les pays qui n'ont pas pu atteindre pleinement la conformité en mai et juin de l'accord du 12 avril dernier.
Les pays concernés ont été invités à rattraper les écarts en juillet, août et septembre 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.