Boudjemaa Boushaba, nouveau directeur de l'Education de la wilaya de Sétif    Real : Odegaard se rapproche de ce club anglais    Real Madrid : Zidane ne serait pas menacé    Les procès en appel de 11 hirakistes renvoyés au 10 mars    Le détenu Mohamed Baba-Nedjar en grève de la faim    Interrogations sur le rôle de l'Anie    Nouveau procès pour le général Saïd Bey    «L'exploitation du schiste n'est pas pour demain»    Pas de marchandises à exporter, ni de navires algériens sillonnant les océans    Quand l'offre dépasse la demande    Taïeb Hafsi invité par Cap-Horizon 2054    L'huile d'olive "Dahbia" finaliste au Dubaï Olive Oil 2021    Perturbation du trafic vers Thenia et Tizi Ouzou    Les Tunisiens ne décolèrent pas    Il veut rendre à l'Amérique son rôle phare dans le monde    L'Espagne ne doit pas céder au «chantage» du Maroc    Réunion d'urgence sur les violences au Darfour    Un prêtre porté disparu dans le Sud-Ouest    Tebboune subit une intervention chirurgicale réussie sur le pied droit    La demande de liberté provisoire de Rachid Nekkaz rejetée    Duel à distance entre l'ESS et le MCA    "La JSK n'est pas en crise"    Les Rouge et Noir visent la quatrième victoire de suite    Quatre nouveaux entraîneurs remplacés en une semaine    Les Sanafir se méfient des Aigles    Découvrez les bienfaits des oméga-3 !    Filets de poulet à la chapelure    Révelez votre beauté, suivez ces rituels    Vu à Alger    Le geste de Setram pour les enfants cancéreux    «Ni repentance ni excuses», tranche Paris    Cheikh Namous, un grand qui a accompagné les plus grands    A Berlin, une danseuse noire pourfend le racisme dans le ballet classique    Les villes sans cœur : l'Algérien vit comme dans un hôtel, toujours prêt à retourner dans son village !    Deux œuvres algériennes en lice    "Il n'y a qu'en Algérie où on conteste nos symboles"    La dernière Foggara de Tamentit se meurt    Coronavirus : 2849 décès depuis le début de l'épidémie    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Récifs artificiels : en Algérie, des expériences timides    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    L'inspection régionale de la police de l'Ouest dresse son bilan: Plus d'un million de comprimés psychotropes saisis en 2020    Tlemcen - Vaccination contre la Covid-19 : des préparatifs et des interrogations    Créances impayées: La Sonelgaz sommée de sursoir aux coupures d'électricité    BIDEN, DIDEN ET L'UTOPIE    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    Il était habité de la passion de savoir et de partager    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Révision constitutionnelle : le Président Tebboune salue le professionnalisme des journalistes
Publié dans Algérie Presse Service le 22 - 10 - 2020

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a salué, jeudi, le professionnalisme des journalistes dans l'accompagnement du processus de préparation du référendum sur la révision constitutionnelle, précisant que "nos médias sont en mesure de s'ériger en donneurs de leçons en matière de professionnalisme pour le compte de médias de certains pays" qui font de la liberté de la presse un "slogan vain".
"Je tiens à saluer, hautement, le professionnalisme des journalistes quant à l'accompagnement du processus de préparation du référendum sur la révision constitutionnelle, notamment à travers le recours aux médias électroniques et aux réseaux sociaux pour couvrir les différentes étapes de cet événement national important et décisif dans le processus d'édification de l'Algérie nouvelle", a indiqué le Président Tebboune dans un message à l'occasion de la Journée nationale de la Presse qui coïncide avec le 22 octobre de chaque année.
Après avoir rendu hommage à la famille de la presse pour son professionnalisme dans la couverture de cette échéance, le Président de la République a réaffirmé l'engagement de l'Etat à "garantir la liberté de la presse et d'expression dans le cadre des lois en vigueur et des garde-fous éthiques auxquels doit se conformer, instinctivement, le journaliste dans l'accomplissement de sa mission médiatique noble".
"Nous avons perçu, avec grande satisfaction, la qualité et la crédibilité du service offert par les médias algériens, à travers l'utilisation des sites électroniques et des réseaux sociaux pour la diffusion de l'information en temps réel, la célérité dans la diffusion et le partage ainsi qu'une interaction immédiate avec le thème du référendum", a ajouté le Président de la République.
Il a, dans ce contexte, affirmé que "nos médias sont en mesure de s'ériger en donneurs de leçons en matière de professionnalisme pour le compte de médias de certains pays qui prétendent le leadership en termes de liberté de la presse, mais qui, en réalité, n'en font qu'un slogan vain qui n'a de fin que des règlements de comptes conspirés par des lobbies hostiles à l'Algérie, qui demeurera toujours invincible".
Pour le Président Tebboune, "ces pratiques viles entachent d'opprobre les chaînes de télévision qui font fi de l'éthique professionnelle et des droits de l'homme, droits de la femme et de l'enfant compris, pour cracher leur venin sur notre pays, sous forme de fake-news notamment à l'occasion de grands rendez-vous de l'histoire de l'Algérie nouvelle, à l'image de l'échéance du référendum sur le projet de révision constitutionnelle".
Renouvelant son invitation aux Algériennes et aux Algériens à l'intérieur du pays et à l'étranger, à participer en toute démocratie à ce référendum, le Président de la République a affirmé que "le projet de révision de la Constitution garantit le droit à la création de sites et de journaux électroniques, en consécration de la liberté de la presse avec tout ce qu'elle comporte comme liberté d'expression, de créativité et de droit d'accès aux sources d'information et de protection de l'indépendance du journaliste et du secret professionnel".
"Parmi les principales garanties contenues dans ce projet, il y a lieu de citer la non soumission du délit de presse aux sanctions privatives de liberté et la non suspension d'une activité journalistique, quels que soient les moyens de sa diffusion ou publication sans décision de justice", a-t-il précisé, soulignant que ses nombreuses entrevues avec les journalistes de la presse nationale publique et privée et même étrangers ont été l'occasion de "réaffirmer la position claire de l'Etat en vue d'assurer l'appui et les garanties professionnelles nécessaires pour promouvoir davantage la performance de toute la presse algérienne, sans exclusive".
"Un tel appui est à même de consolider les droits garantis aux journalistes lors de l'accomplissement de leur mission d'information sous la bannière de la loi, dans le strict respect des valeurs morales et de l'éthique professionnelle ainsi que des droits et libertés, loin des discours de division, de discrimination ou de haine", a encore indiqué le Président de la République, ajoutant que "des mercenaires et des traitres transforment des sites électroniques en terreau fertile pour la diffusion de tels discours et de toutes les campagnes acharnées visant à semer la discorde et à saper le moral des citoyens".
"Dieu merci, de vaillants hommes s'y sont opposés férocement au sein de ces mêmes sites et ont contré tous les plans diaboliques ourdis contre notre pays", a-t-il affirmé.
La célébration de la Journée nationale de la Presse (22 octobre), coïncide avec l'annonce des noms des lauréats du Prix du Président de la République du journaliste professionnel, organisé cette année sous le thème "le Numérique... une passerelle pour l'édification de l'Algérie nouvelle ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.