Covid-19 : L'ouverture des frontières à partir du mois de juin    Makboul critique la tentative des Etats Unis d'empêcher la tenue de la réunion du CS    73 ans après la Nakba: le drame palestinien se perpétue et multiplie les victimes    L'avocat américain Jared Genser se joint à l'équipe de défense de la militante sahraouie Soltana Khaya    Quart de finale de Ligue des Champions: le CR Belouizdad bat l'Espérance de Tunis (2-0)    Serie A : L'Inter Milan chute face à la Juventus    Béjaia: distribution de plus de 3.000 logements au nouveau pôle d'Ighil-Ouzarif    Législatives du 12 juin: TAJ en lice avec un programme "réaliste"    Plus de 50 citoyens placés en garde à vue à travers le pays    La ville assiégée par la police    Commerce: respect total du dispositif de permanence au 2ème jour de l'Aïd El Fitr    Réunion du conseil des ministres: possibilité de réouverture des frontières terrestres et aériennes au menu    Retour sur les principaux changements    Washington s'oppose à une réunion du Conseil de sécurité et ses résolutions    La bonne affaire des pêcheurs occasionnels    Charfi réfute toute «nature politique»    La Côte d'Ivoire et le Maroc au menu des «étalons» en juin    Nouveau report    Un bond de 58,83% durant le 1er trimestre    Le scepticisme des syndicats    Héliopolis de Djaffar Gacem en salles à partir du 20 mai    Le Chabab face à l'ogre tunisien de l'Espérance    "Nous sommes décidés à relever le défi à Sfax"    La finale de la C 1 délocalisée à Porto    L'Algérie enchaîne une nouvelle baisse    Le gendre du Président recherché    Découverte du corps sans vie d'un plongeur    Plusieurs infrastructures routières affectées    Des P/APC qui ne résident pas dans leur commune !    LES EXTRADITIONS "POLITIQUES" NE SERONT PAS POSSIBLES    Ouverture prochaine d'un mini-théâtre pour enfants à Aïn Témouchent    Boumerdès : 600 MDA pour rénover les stades de proximité    CR Belouizdad : Belaïd Hechaïchi n'est plus    Boumerdès : Le site du Rocher noir délaissé    ANSS : La nécessité de sauvegarder le patrimoine de la Casbah    Célébration de la journée de la mémoire : Un programme commun pour toutes les universités d'Oran    Oran : La fête de l'Aïd retrouve des couleurs    Macron réunit un sommet virtuel    Vœux pour ces dames    Les Algériens accueillent l'Aïd dans la joie    Les Algériens balayent Rachad    Le gouvernement s'engage auprès des start-up    Le président échange ses voeux avec 5 chefs d'Etat    Les petits pas de l'axe Alger-Paris    Les vœux de Tebboune aux Palestiniens    Boussad Boudiaf emporté par la Covid-19    Adieu consoeur    Un témoignage nous interpelle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La comptabilité analytique au sein des entreprises en vue d'assuer l'accès aux marchés extérieurs
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 10 - 2020

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a mis l'accent, lundi à Blida, sur la nécessité d'adopter la comptabilité analytique au sein des établissements à caractère économique et industriel (EPIC) en vue d'assurer l'accès au marchés extérieurs.
"Toutes les entreprises doivent adopter et appliquer la comptabilité analytique en vue de maitriser les coûts de production indirects qui impactent par conséquent les prix ce qui permettra de relever le défi de la concurrence qui ouvre la voie sur les marchés extérieurs", a déclaré le ministre qui s'adressait à un directeur d'une confiserie industrielle au niveau la zone industrielle "Benboulaid" à Blida.
A cette occasion, il a insisté sur la nécessité de destiner un quota de la production à l'exportation en vue de garantir au mois une place dans le marché africain, notamment en prévision de l'entrée en vigueur, prochainement, de l'accord relatif à la création de la Zone de Libre échange continentale africaine (ZLECAF) approuvé par le Parlement en attendant sa signature par le Président de la République".
"Le fait de destiner un quota de la production à l'exportation nous permettra d'assurer une place au marché africain", a expliqué le ministre relevant "l'impératif de cibler 53 pays africains" pour que nous ne perdions pas le marché africain, comme ce fut le cas pour les marchés arabe et européen".
"Le marché africain est important car il couvre 1,2 milliards de consommateurs dont le Produit Intérieur Brut (PIB) s'élève à 2.500 milliards dollars avec un espace commercial d'une valeur d'échange de plus 3.000 milliards de dollars d'où l'impératif de changer les mentalités et y réfléchir, d'autant que l'Algérie se situe dans une position stratégique lui permettant d'exporter via ses passages frontaliers du Sud mais aussi par avions et conteneurs", a précisé le ministre.
"Il n'est pas nécessaire de réaliser un surplus de production pour qu'on puisse exporter. Il faut consacrer au mois 20 % de la production à l'exportation", a souligné M. Rezig.
"L'ensemble des départements ministériels concernés par les secteurs commercial et industriel soutiendront les investisseurs, néanmoins ils ne peuvent pas mener une concurrence à l'étranger à votre place.
Lire aussi: Commerce: préparatifs pour l'exportation de produits locaux
Nous allons vous accompagner et offrir toutes les facilitations mais vous devez fournir davantage d'efforts et proposer un produit concurrent", a-t-il soutenu.
Le ministre a fait savoir que le gouvernement s'attelait à élaborer une politique sur le foncier industriel qui sera mise en œuvre par les walis dès son parachèvement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.