Ligue 1 (2e j) : l'ES Sétif piégée à domicile    Les jeunes chahutent une réunion présidée par Bouhadja    Le gouvernement Bedoui face à une rentrée sociale explosive    Demande de levée d'immunité pour Djemaï    Un processus laborieux et de longue haleine    La 3e édition du salon Pharmex en septembre    Les explications du directeur de Giplait    Agence ENTMV saccagée    Des mesures, mais pour quoi faire ?    Bolsonaro s'appuie sur l'armée …    Des militants rifains demandent à être déchus de leur nationalité    60 morts et 101 blessés dans des inondations    Le nouveau commandant régional de la gendarmerie installé    Tuchel « troublé » par le cas Neymar    Ardji en route vers la Bulgarie    Le saviez-vous… ?    Hé ! Oh ! Y a pas écrit poubelle sur mon Front !    Une édition dédiée à Fernand Pouillon et l'Algérie    Une stèle à la mémoire du militant Belaïd Aït-Medri    Le FLN tente de se réapproprier le titre de l'Amenokal    Enfin rêver pour réaliser ses désirs !    Une dizaine de jeunes formés aux techniques théâtrales    Jeux africains 2019 : Domination totale des Egyptiens    AC Milan : Bennacer retenu pour le match contre l'Udinese    Turquie : La défense annonce une nouvelle opération anti-PKK    Tébessa : Rush sur les espaces d'attractions et de détente    Douze villageois tués par Boko : Haram dans la région de Diffa    Les accidents de la route en baisse    Mascara: Le cambrioleur d'une école arrêté    Tenes: Le corps d'un baigneur repêché    Madame la Ministre, vous n'êtes pas coupable, mais responsable!    Entre la « Proclamation » du Premier Novembre et la « Plate-forme » du Congrès de la Soummam, faut-il vraiment choisir ?    «Slimani peut apporter son agressivité offensive»    Les suites de la bousculade au concert de Soolking    Etude réalisée avec la collaboration d'experts juristes, économistes, politologues et sociologues    Saisie de cannabis traité    Complexe Tosyali d'Oran : Exportation de 22.000 tonnes de rond à béton vers les Etats-Unis    JS Saoura : Lahmeri et Farhi sanctionnés par le club    Les contre-mesures répondent à l'escalade tarifaire des Etats-Unis    Alger : Un incendie à Dounia Parc sans faire de victimes ni de dégâts matériels    Syrie: Un sommet Turquie-Russie-Iran le 16 septembre à Ankara    Journal Officiel : Plusieurs marchandises soumises à l'autorisation de circuler dans la zone terrestre du rayon des douanes    Djamel Belmadi convoque 22 joueurs    Vols suspendus à l'aéroport de Mitiga après le tir d'une roquette    Vers une jonction avec les partis politiques    L'inévitable saignée des parents    Ounissi Khelifa, nouveau DGSN    Meriem Merdaci démissionne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Construction illicites à El Bouni : L'opération de démolition a commencé
Publié dans El Watan le 21 - 10 - 2008

Hier, une vaste opération de démolition des constructions illicites a été lancée à travers la commune d'El Bouni, notamment dans la localité de H'djar Eddis.
Interpellé par les multiples atteintes au paysage urbain de la wilaya de Annaba, le chef de l'exécutif, Mohamed El Ghazi, a décidé d'agir pour mettre fin à cette situation de laisser-aller. Par ailleurs, les séquelles des dernières inondations ont mis à nu toute l'ampleur des failles de gestion des collectivités, notamment dans ses aspects urbanistiques. Cet état de fait a fait réagir le wali, qui a réuni les 12 présidents d'APC à l'effet d'étudier les moyens à mettre en œuvre pour juguler le phénomène des constructions illicites. Décision a été prise pour agir en priorité dans la commune d'El Bouni qui abritait 3 905 baraques à avril 2007, avec Boukhadra et H'djar Eddis.
L'opération de démolition a débuté dimanche dernier en présence des services de sécurité et du président de l'assemblée communale. Encouragé par certains élus à des fins électorales, ce phénomène a proliféré comme des champignons, surtout à H'jar Eddis, où le dernier recensement a fait ressortir l'existence de 10 unités finies, et à ce jour inoccupées. Elles ont été érigées sans acte et sans permis de construire. En outre, c'est Boukhadra qui sera bénéficiaire d'une étude exhaustive, toujours à propos de l'habitat précaire, et ce à la demande du wali. Celui-ci a exhorté les responsables de l'hydraulique à prendre en charge la question. Des instructions ont également été données à l'OPGI pour procéder à l'assainissement et au curage immédiats des caves des immeubles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.