Haut Conseil de Sécurité : Rachad et MAK classés «organisations terroristes»    Coronavirus: 208 nouveaux cas, 133 guérisons et 7 décès    EdF: Benzema, Di Meco comprend Deschamps    Paix en Libye: Boukadoum appelle le CPS de l'UA à unir ses efforts avec l'ONU    Médiateur de la République: fin de fonction de Karim Younes, nomination de Brahim Merad    JSMB - RCA, duel entre le leader et son dauphin    MCO-WAT en vedette    "Nous ne sommes pas encore qualifiés"    Des directives pour parer à l'urgence    Le cafouillage    Algérie-Egypte: pour une coopération dans le domaine des micro-entreprises    Sous le sceau de la pandémie    La normalisation avec l'Etat d'Israël cautionne les crimes de l'occupant sioniste    L'AC Milan freinée dans sa course à la LDC    Dimanche de penalties et d'accusations    Education: La révision des statuts des travailleurs débattue    «La prévention reste le meilleur moyen», selon le Pr Yacine Kitouni    Campagne de contrôle des motocyclistes    C'est parti pour les épreuves d'éducation physique et de sport (EPS)    Sous le thème «Musée et Mémoire. Les objets racontent votre histoire»    Pierre Augier, Mouloud Mammeri, Frantz Fanon, Germaine Tillon et beaucoup d'autres    Les candidatures ouvertes jusqu'au 15 août    Une autre nuit d'horreur à Ghaza    Un fonds spécial pour l'argent détourné    "Des labos d'analyses seront installés dans les aéroports"    Un vrai casse-tête    Découverte de la galère portugaise    Qui part, qui reste ?    L'EXAMEN DU DOSSIER DE LOUNÈS HAMZI DE NOUVEAU REPORTE    38 hirakistes condamnés de 6 à 18 mois de prison ferme    "Faire obstacle aux discours haineux"    Clôture de la 4e session de printemps de l'AP-OTAN avec la participation du CN    Les pays normalisateurs devraient avoir honte de leur position face aux crimes de l'occupant sioniste    Le parti de "Sawt Echaâb" plaide pour une solidarité mondiale avec la Palestine    Inauguration de l'exposition "expressions artistiques de terre et de feu"    Le dénuement du portemonnaie    Hydrocarbures: Sonatrach signe avec le norvégien Equinor    Une solution pour Ghaza !    Samir Hadjaoui est décédé    Une loi «spécifique et exhaustive»    La communication fait défaut    Les indépendants chez Charfi    Les mercenaires de la politique    Début des vaccinations à grande échelle en Afrique du Sud    Cinq terroristes présumés tués près de la frontière algérienne    De quoi sera fait l'après-Covid?    Frida à l'affiche    Boudjima renoue avec le Salon du livre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le grand bond dans l'espace
Satellite nord-coréen
Publié dans El Watan le 06 - 04 - 2009

Le président américain, Barack Obama, a plaidé, hier, en faveur d'une « réponse internationale forte » après le lancement par la Corée du Nord d'une fusée de longue portée qui, selon lui, souligne « l'importance » de lutter contre la prolifération nucléaire.
« Le temps d'une réponse internationale forte est maintenant venu. La Corée du Nord doit savoir que le chemin vers la sécurité et le respect ne passera jamais par les menaces et les armes illégales », a-t-il déclaré lors d'un discours prononcé à Prague. Le Conseil de sécurité de l'ONU devait effectivement se réunir d'urgence, hier, à la demande du Japon et des Etats-Unis pour discuter des implications de ce tir. Ces deux pays estiment que ce lancement constitue une violation des résolutions antérieures. A New York, l'ambassadeur japonais aux Nations unies, Yukio Takasu a, lui aussi, réclamé une réunion d'urgence sur le sujet. Le ministre sud-coréen des Affaires étrangères, Yu Myung-hwan a, lui aussi, dénoncé un tir « provocateur » et souligné qu'il constituait une violation des résolutions déjà prises par le Conseil de sécurité à l'encontre de Pyongyang. De son côté, le secrétaire général de l'ONU, le Sud-Coréen Ban Ki-moon, a « regretté que la Corée du Nord ait procédé comme prévu à ce lancement », malgré les appels fermes de la communauté internationale. Ban Ki-moon a appelé Pyongyang à « se mettre en conformité avec les résolutions du Conseil de Sécurité » et l'ensemble des parties concernées à reprendre les négociations à Six (les deux Corées, Etats-Unis, Russie, Chine, Japon) sur la dénucléarisation de la Corée du Nord. Deux des cinq membres permanents du Conseil de sécurité, la Chine et la Russie ont, en revanche, adopté des positions plus nuancées, s'abstenant de critiquer Pyongyang et appelant les différents protagonistes « à la retenue ». Au quartier général de l'ONU, à New York, des diplomates estimaient que la Chine et la Russie pourraient bloquer toute tentative des Etats-Unis et de ses alliés occidentaux de faire voter de nouvelles sanctions contre Pyongyang.
Un diplomate occidental a toutefois estimé, sous le couvert de l'anonymat, que le Conseil de sécurité pourrait adopter une résolution ou une déclaration non contraignante réaffirmant les résolutions déjà prises. En juillet 2006, le Conseil de sécurité avait adopté la résolution 1695 condamnant la Corée du Nord pour des tirs d'essai de missiles. Elle comporte des mesures contraignantes pour Pyongyang, qui avait tiré sept missiles, dont un Taepodong-2 pouvant théoriquement atteindre le territoire américain. Elle a été suivie, en octobre de la même année, de la résolution 1718 qui sanctionnait l'essai nucléaire nord-coréen effectué en début de mois et qui enjoignait à Pyongyang de « s'abstenir de tout nouvel essai nucléaire ou tir de missile balistique ». selon Séoul, la fusée nord-coréenne transportait apparemment un satellite, alors que Pyongyang affirme avoir réussi à placer un « satellite de télécommunications » en orbite. La Corée du Nord a affirmé plus tôt avoir placé un satellite en orbite, selon l'agence de presse officielle du régime communiste, KCNA, assurant que l'engin transmettait des hymnes à la gloire du régime. Mais selon l'armée américaine, la Corée du Nord a échoué à placer son satellite en orbite, contrairement à ce qu'elle assure, affirmant que « l'engin a atterri dans l'océan Pacifique ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.