USM Alger : La saison n'est pas encore terminée pour les Rouge et Noir    Secousses telluriques à Mila : "l'Etat n'abandonnera pas ses citoyens"    Berraki : pas de dégâts ou de dysfonctionnements au niveau du barrage de Beni Haroun    Les Algériens interdits d'entrée en Suisse    Ounoughi évoque l'affaire de Madjer avec l'Anep    Covid 19 : 529 nouveaux cas, 429 guérisons et 9 décès en Algérie durant les dernières 24 heures    PARTI FLN : Le SG invité à Moscou pour participer à un sommet    EXPLOSION DE BEYROUTH : L'Algérie envoie un hôpital militaire de campagne    JUSTICE : Vaste mouvement dans le corps des magistrats    NOUVEAU CHEF D'ETAT-MAJOR DE LA GN : Le général Yahia Ali Oulhadj installé dans ses fonctions    REUNION GOUVERNEMENT-WALIS MERCREDI ET JEUDI PROCHAINS : Vers un mouvement dans le corps des walis    FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Plus de 40 000 personnes rapatriées depuis mars    POUR NON-RESPECT DES MESURES PREVENTIVES : Fermeture de près de 5400 commerces à Alger    MASCARA : Les personnels de la santé dénoncent le manque de transport    Liban: le bilan de l'explosion du port de Beyrouth atteint 154 morts    Palestine : raids aériens israéliens sur la bande de Ghaza    L'Ogebc se dirige vers une exploitation optimale des sites du patrimoine    Pêche: un décret pour l'organisation des pécheurs artisans en coopératives    Fusion MCA-GSP : l'AGex du MCA largement en faveur de la fusion    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    Explosion de Beyrouth: aides algériennes au Liban    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    Djerrar opéré avec succès    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Deux Algériens légèrement blessés    13 décès et 551 nouveaux cas en 24 heures    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Feux de forêts : Arrestation d'au moins 10 individus    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    FAUSSES SAINTETES    L'apocalypse à Beyrouth    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nicaragua : Troisième mandat pour Daniel Ortega
Publié dans El Watan le 08 - 11 - 2011

M. Ortega affrontait quatre candidats de droite, dont Fabio Gadea, un entrepreneur octogénaire et professionnel de la radio, qui arrive 2e avec 25,55% dans la course à la présidence, selon le président du Tribunal, Roberto Rivas, et l'ancien président libéral, Arnoldo Aleman (1997-2002), 65 ans, condamné en 2003 pour corruption. Des milliers de Nicaraguayens avaient déjà envahi les rues de Managua peu avant la proclamation des résultats pour manifester leur joie à coups de klaxon.
Le principal enjeu du scrutin résidait dans le résultat des législatives qui se déroulaient le même jour, M. Ortega partant grand favori. L'ancien guérillero de 65 ans, a obtenu de la Cour suprême une décision controversée l'autorisant à briguer un deuxième mandat consécutif de cinq ans, contrairement à ce que prévoit la Constitution nicaraguayenne. «Ce vote va être très favorable au Front sandiniste, parce que c'est la première fois qu'on organise une élection sans crainte» en faveur du sandinisme, qui a démontré sa capacité à gouverner en paix, a déclaré M. Ortega, qui avait prédit une participation «massive» après avoir voté à Managua. Les quelque 3,4 millions d'électeurs de plus de 16 ans du pays le plus grand, mais aussi le plus pauvre, d'Amérique centrale, votaient sous la surveillance d'observateurs internationaux, en particulier de l'Union européenne et de l'Organisation des Etats américains (OEA).
M. Ortega avait déjà été, entre 1984 et 1989, le premier président élu du pays, après que la guérilla sandiniste, dont il était un des principaux dirigeants, eut renversé, en 1979, la dictature des Somoza.
Il était revenu au pouvoir en 2007 après deux échecs en 1996 et 2001. L'ex-guérillero, ancienne bête noire de Washington -qui avait soutenu et financé les «Contras» anti-sandinistes pendant la guerre civile des années 1980- a abandonné le marxisme de ses débuts pour s'afficher désormais en croyant social-démocrate, promettant un Nicaragua «chrétien, socialiste et solidaire». Les électeurs devaient également renouveler au scrutin proportionnel à un tour 90 élus du Parlement unicaméral, où le Front sandiniste de libération nationale, (FSNL), du président Ortega ne dispose pas de la majorité absolue.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.