Ouargla-Covid19: distribution de 100 000 bavettes aux citoyens    Le journaliste Drareni reste en prison    L'approche fiscale adoptée face au recul des recettes pétrolières (PLFC 2020): des députés émettent des réserves    ALGERIE-TURQUIE : Le président Tebboune s'entretient par téléphone avec Erdogan    LE MINISTRE BELHIMER AFFIRME : L'accès à l'information relève du "droit au service public"    Une anesthésiste contamine 6 membres de sa famille à Sétif    LUTTE CONTRE LE COVID-19 : Une équipe médicale chinoise en visite à Ain Defla    Accidents de la route en zones urbaines: 6 morts et 263 blessés en une semaine    OUVERTS SUR FOND DE PREVENTION SANITAIRE CONTRE LE COVID-19 : 43 plages autorisées à la baignade à Mostaganem    Le HCA plaide pour l'élaboration d'"une carte linguistique de Tamazight" en Algérie    Covid19: 160 nouveaux cas, 211 guérisons et 6 décès en Algérie durant les dernières 24h    Plan d'annexion israélien en Cisjordanie : "une telle décision ne peut pas rester sans réponse"    Sport-Coronavirus: le contrôle médical des athlètes d'élite impératif avant la reprise    Crise libyenne: Boukadoum exprime la "profonde" préoccupation de l'Algérie et sa disposition à abriter le dialogue libyen    Massacres du 8 mai 1945: des crimes revêtant une dimension génocidaire    Kaïs Saïed : «Il n'y a qu'un seul Président en Tunisie»    2 500 écoles fermées et 350 000 élèves privés de cours    Ottawa veut renforcer sa coopération avec les pays africains    Porsche décline la 911 Targa    The mask    Il y a 30 ans, un drame affligeait le handball algérien    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    "La reprise du championnat mérite une profonde réflexion"    Banque Africaine de Développement : Augmenter les budgets agricoles pour éviter d'autres pandémies    Un nouveau baby-boom algérien    La 3e édition du Salon Almoto Expo reportée    Des prévisions rassurantes    organisée dans cette ville Vive tension à Kherrata    L'Arav sévit, la police ouvre une enquête    Pr Jamal Mimouni. Département de physique de l'université Constantine 1 : «Cette crise a été révélatrice des défauts systémiques»    Irresponsables !    Conflit libyen : Comment le GNA a réussi à chasser les mercenaires de Wagner de Tripoli    Idir déterritorialisé ou la culture mondialisée par l'immigration    La valorisation de la ville archéologique de Tobna au programme    Recueillement sur la tombe de Tahar Djaout à Oulkhou    Embarek Houcinat n'est plus    FAF - Département Intégrité: La FIFA ne se mêlera pas des affaires internes    AS Monaco: Slimani, une situation paradoxale    Logements sociaux en cours de réalisation: Plus de 50 milliards pour l'achèvement des travaux de VRD    WA Tlemcen: Le Widad caresse le rêve de l'accession    Amar Belhimer: La presse nationale «présente des faiblesses structurelles»    Les raisons d'un malaise    Boumerdès: Le procès de Hamel, son fils et d'ex-responsables reporté    Mutation et promotion de cadres de la wilaya    FAUSSES EVIDENCES    Guerre de libération nationale: Djanina Messali Benkalfat raconte Messali Hadj    France: Comment sont enterrés les musulmans isolés et sans ressources ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La cité Ahmed Zabana (Sidi Bel Abbès) accueille la manifestation « L'Art est public »
Publié dans El Watan le 30 - 04 - 2019

Dans le cadre de la seconde édition de « L'Art est public », prévue les 1, 2 et 3 mai 2019, les organisateurs de cette manifestation culturelle ont porté leur choix sur le quartier Ahmed Zabana (route de mascara), dans la ville de Sidi Bel Abbès.
C'est ce que nous ont affirmé, ce mardi 30 mai 2019, plusieurs artistes bénévoles qui comptent réalisés des fresques et des peintures murales sur les façades de plusieurs immeubles du quartier Ahmed Zabana, communément appelé la cité des « Vikings ».
« L'Art est public » est initié à Sidi Bel Abbès par un groupe de jeunes artistes en partenariat avec, entre autres, les associations Amel El Yatim, Jeunesse Volontaire et Sand Watch.
« Cet événement consiste à nettoyer et à décorer le quartier Ahmed Zabana. Des activités théâtrales et artistiques pour les enfants ainsi que des débats publiques sur la citoyenneté sont prévues pour la circonstance », précise la page officielle de l'association Jeunesse Volontaire.
Selon les initiateurs de ce rendez-vous culturel, placé sous le slogan #Net3awnouGa3, les habitants de la cité des « Vikings » ont accueillis les organisateurs à bras ouverts afin de redonner vie à ce quartier populaire longtemps délaissés et dont la construction remonte aux années 1950.
« Suite à un glissement de terrain, survenu il y'a quelques années, presque 30% des immeubles de cette cité ont été démolies par les pouvoirs publics. Les immeubles encore debout sont dans un état délabrement avancé d'où tout l'intérêt de cette manifestation qui veut redonner espoir aux habitants du quartier », explique le collectif de « L'Art est public ».
Dans un communiqué rendu public par le collectif, début avril 2019, il est précisé que cette initiative s'inscrit dans le cadre de la réappropriation de l'espace public par les citoyens, acteurs associatifs et artistes, et ce simultanément à travers une dizaine de wilayas du pays.
« La jeunesse algérienne, qui a démontré sa volonté d'un changement social et sociétal, apparait comme actrice principale d'une Algérie moderne et nouvelle (…) Pour cette édition, l'intention est de favoriser l'appropriation de l'espace public par les habitants et d'apporter de la couleur là où on ne l'attend pas », indique ledit communiqué.
Pour le collectif de « L'Art est public », cette initiative va permettre d'entrer en contact direct avec les habitants des quartiers choisis pour favoriser l'interaction et susciter une réflexion collective.
Durant « l'Art est public », l'occasion sera donnée aux habitants des quartiers de découvrir les arts plastiques grâce à des actions de Street Art, des opérations de nettoyage visant à sensibiliser la jeune génération à l'écologie.
Plusieurs artistes, bénévoles et associations, seront au rendez-vous pour partager leur art, leur expériences et leur engagement afin d'enclencher une dynamique collective basée sur l'engagement civique et citoyenne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.