La position de Berlin sur le statut du Sahara occidental est la cause des frictions entre l'Allemagne et le Maroc    Un projet d'attentat déjoué à Alger    «Un courant obscurantiste tente de faire dévier la révolution»    Beldjoud préside l'installation du wali    Bou-Arréridj Verdict le 10 mars    La défense dénonce un mauvais traitement du détenu    À quel scénario s'attendre ?    Huiles de table - Communiqué de Cevital    Améliorer d'abord les conditions de vie    Tebboune reçoit les présidents de 3 partis    L'ambassade de France s'explique    Le parti AfD placé sous surveillance policière    Derbies au Centre, duels à l'Est et à l'Ouest    Mouassa s'éclipse, Abbès s'annonce    Cristiano Ronaldo rejoint Pelé avec 767 buts... ou pas    5 décès et 163 nouveaux cas    Mahrez, étincelant    2 armes à feu récupérées par les services de sécurité    Le Comité scientifique préconise une démarche spécifique    Le nouveau geste de Macron    Participation de 216 maisons d'édition    Lancement de la 1re édition du Festival international du court métrage d'Imedghassen    Des experts se penchent sur la restauration du mausolée d'Imedghassen    Skikda… Bariq 21 lance Green Farm    Bilan du MDN 49 narcotrafiquants arrêtés    Djilali Sofiane: Certains slogans scandés lors du Hirak pourraient mener au "dérapage"    Quel impact sur l'industrie de raffinage?    Varane, signature imminente?    La disette de Suarez inquiète    Messi fixe une deadline pour son avenir    RASD: la guerre contre l'occupant sera étendue jusqu'à la libération des territoires occupés    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaine    Arrivée de l'avant-garde d'une unité d'observateurs du cessez-le-feu    La mafia du foncier dénoncée    Bourita sur des charbons ardents    Laurent Gbagbo absent mais pourtant omniprésent    L'Algérie tend la main à sa diaspora    La dépendance au pétrole se confirme    Un grand humaniste engagé    La gratin intellectuel rapproche les deux rives    Du caviar pour les siens    Education: Le ministre renoue le dialogue avec les syndicats    Ras El Aïn et Haï Sanawber: Relogement prochain de 3.000 familles    11.015 comprimés psychotropes saisis et un réseau démantelé    Rivière asséchée !    Récupération du foncier industriel inexploité: «Une première étape pour relancer l'activité économique»    El quinqui de ma grand-mère et l'antonomase    Démantèlement d'un réseau à Tipaza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Biodiversité. L'application Birdlab : Sauvons ces oiseaux de bon augure
Publié dans El Watan le 08 - 10 - 2020

Birdlab est une application gratuite de sciences participatives développée par l'équipe Vigie-Nature, un programme du Muséum national d'Histoire naturelle (Paris, France), et le studio Small Bang.
Une vaste opération, menée à travers le monde, pour aider les oiseaux à survivre, à mieux comprendre les différents comportements des oiseaux en hiver et à les assister. Et ce, en participant à une vaste expérience scientifique, écologique, à travers une observation sur smartphone. L'application BirdLab.
Un jeu collaboratif, participatif. Pour comprendre la stratégie de nourrissage des oiseaux. Quels sont les comportements des oiseaux à la mangeoire ? Un oiseau préfère-t-il se nourrir là où d'autres congénères sont déjà présents ou préfère-t-il s'isoler ? Comment les espèces coopèrent-elles ? Existe-t-il des comportements de compétition ou de coopération entre individus ou entre espèces ? L'habitat influence-t-il ces comportements ? Autant de questions que se posent Carmen Bessa-Gomes et François Chiron, chercheurs et enseignants à l'Institut des sciences et industries du vivant et de l'environnement (AgroParisTech).
«Mangeoire verte »
Pour y répondre et ainsi mieux appréhender le comportement des oiseaux à la mangeoire en hiver, il suffit de participer à l'expérience scientifique BirdLab. Il suffit de jouer. Après avoir téléchargé l'application BirdLab, le statut de joueur est obtenu en effectuant quelques quiz d'identification des espèces d'oiseaux des jardins. L'expérience scientifique peut alors démarrer. L'idée du concept de cette «mangeoire» se présente tel un élément central, le carré constituant la structure porteuse de la toiture pour que les oiseaux soient à l'abri des intempéries.
La toiture en couleur verte : une invitation au calme et au repos. Le carré, emblème de la nature, apporte l'ordre dans le monde. L'historien d'art Luc Benoist disait à ce propos : «Si la terre est caractérisée par le carré, c'est parce que le soleil en fixe les axes grâce aux points extrêmes de sa course ce qui la divise en quatre parties représentant chacune une saison, en même temps que l'un des points cardinaux.» Les côtés du carré deviennent des lignes diagonales pour désigner un mouvement, un dynamisme. Ainsi, le carré se présente comme un losange pour représenter la vie, la nature et l'échange : la richesse.
Comment participer ?
Transformez votre jardin, votre balcon ou votre terrasse en laboratoire scientifique en y installant deux mangeoires et en suivant en temps réel les allées et venues des oiseaux qui viennent s'y nourrir. Il n'est pas nécessaire de savoir déjà reconnaître les espèces : téléchargez l'application BirdLab, installez deux mangeoires chez vous et vous êtes prêt pour participer ! Le but de BirdLab est de valider des hypothèses scientifiques grâce aux joueurs. Le principe : pendant 5 minutes, vous devrez reproduire avec vos doigts les arrivées et départs des oiseaux sur deux mangeoires réelles que vous aurez installées côte à côte dans votre jardin, balcon ou terrasse. BirdLab est l'application ludique du protocole scientifique établi par les chercheurs du Muséum national d'Histoire naturelle et d'Agro Paris Tech.
Comment jouer et aider la science ?
1- Construisez deux mangeoires identiques pour votre jardin, terrasse ou balcon en suivant
2- Construisez deux mangeoires identiques pour votre jardin, terrasse ou balcon en suivant la démarche à suivre instructions dans l'application.
3- Apprenez à reconnaître les 26 espèces d'oiseaux les plus fréquentes. Des fiches descriptives vous permettent d'en savoir plus sur les espèces que vous observez.
4- Lancez le jeu et identifiez en direct pendant 5 minutes les oiseaux qui viennent se poser sur vos deux mangeoires. Les données que vous récoltez sont précieuses et utiles : elles sont envoyées au Muséum et vous aidez concrètement la science à mieux comprendre le comportement des oiseaux.
5- BirdLab se joue l'hiver, de mi-novembre à fin mars. Partagez avec vos amis vos stats et recrutez de nouveaux joueurs. Plus vous jouez et plus vous aidez la science.
Vos observations permettent d'étudier comment les différentes espèces d'oiseaux s'évitent ou s'associent sur les mangeoires. Plus les données d'observation seront nombreuses, plus les chercheurs pourront faire progresser la connaissance.
BirdLab est une application gratuite de sciences participatives développée par l'équipe Vigie-Nature, un programme du Muséum national d'Histoire naturelle, et le studio Small Bang.
K. Smail/Synthèse
L'application mobile « Birdlab » (téléchargement gratuit sur les stores Apple et Android).
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.