Real : Rüdiger est la priorité défensive    L'Algérie pour écrire son nom sur les tablettes de l'épreuve    Lionel Messi au septième ciel du football à Paris    Festivals du court-métrage d'Annaba et «Cinemana du film arabe» d'Oman    "EDEX-2021" du Caire : Said Chanegriha reçu par son homologue égyptien    Opep+ œuvrera à préserver l'équilibre du marché dans le contexte des craintes du variant Omicron    Elections locales: le FLN arrive en tête avec 5978 sièges    La vague de normalisation "se brisera contre la position authentique de l'Algérie"    Raffinerie de Skikda : une flamme derrière l'incident survenu mardi    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en Ouganda    Benabderrahmane: la rupture avec les anciennes pratiques impossible sans des médias forts et objectifs    Covid-19: la pandémie a fait au moins 5.206.370 morts dans le monde    Séance de travail Lamamra-Wang Yi à Dakar    (EXCLUSIF) Noureddine Tayebi (fondateur de "Yassir"): « ce n'était pas une mince affaire »    Monoxyde de carbone : 95 décès depuis le début de l'année    Le rôle pionner de l'APS dans l'accès du citoyen à l'information mis en exergue    Sebgag dépêché en urgence à Oran    Plus de 200 investisseurs mis en demeure en 2021    Sellal acquitté et Rahiel condamné à 3 ans de prison    La campagne nationale de vaccination lancée    Plusieurs axes routiers bloqués par la neige    Vers le dénouement de la crise ?    Une bureaucratie en remplace une autre !    Les nouvelles technologies au secours de la culture    "Fahla , l'audace dans la langue algérienne"    Le Sénégal souhaite un soutien de Pékin au Sahel    Le Maroc et Israël main dans la main contre l'Algérie    11 entraîneurs européens présents au Qatar    10 000 hectares réservés à la céréaliculture à El-Ménéa    L'article 29 à la carte !    Report du procès de l'ancien wali de Djelfa    «L'Algérie se considère actuellement comme un Etat en confrontation avec l'entité sioniste»    La cérémonie officielle, vendredi prochain, à Paris    Une bonne nouvelle peut cacher un film    ACTUCULT    Compliqué pour la Saoura, jouable pour la JSK    Deuxième succès des Algériennes face à la Tunisie    Prévue le 7 décembre: Grève annoncée à la Santé    Les rejets anarchiques prennent de l'ampleur: 720 tonnes de déchets inertes collectées en trois jours    «La faiblesse des flux Internet fausse tout»    Les spéculateurs ont la peau dure    Assommants cachets...    «L'Algérie ne renoncera pas!»    Le monde vu par El Moudjahid    Une ville cruciale dans la guerre au Yémen    Un cas unique de corruption    Kamel Aziz «l'héritier de Amar Ezzahi»    Les orphelins de la vallée de la Soummam    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Risques d'inondations : 28 points noirs recensés dans la capitale
Publié dans El Watan le 16 - 10 - 2021

Le responsable des projets et de la maintenance à la Seaal, Samir Djendel, a fait état du recensement de 28 points noirs s'agissant des risques d'inondations au niveau de la capitale.
Intervenant lors d'une journée de sensibilisation organisée par la Wilaya d'Alger dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la prévention des catastrophes naturelles, correspondant au 13 octobre, M. Djendel a indiqué que la Seaal avait recensé 28 points noirs à Alger, s'agissant des risques d'inondations. Les points noirs sont recensés au niveau du port d'Alger, Tripoli, Oued Kniss, les trémies ainsi que les communes de Bordj El Bahri, Bordj El Kiffan, Bab Ezzouar, Rouiba et Bab El Oued. Des solutions sont proposées, a-t-il dit, dans le cadre du plan d'orientation lié à la prévention des inondations, établi en collaboration avec la direction des ressources en eau d'Alger, citant notamment la création d'une conduite souterraine (projet en cours d'étude) pour acheminer les eaux pluviales de Bab Ezzouar vers la mer, ou encore la réhabilitation des anciens réseaux de voirie des communes. Intervenant lors de cet événement, le chef de service d'assainissement dans la même direction, Nacef Nadir, a passé en revue les projets réalisés pour prévenir les inondations, dénombrant, entre autres, la réhabilitation de oued El Hamiz (dont les travaux ont débuté depuis 3 mois), oued El Harrach (devant être réceptionné prochainement), la réalisation d'un collecteur à Oued Ouchayah (en service), un autre de Oued Romane à El Harrach (achevé), outre la réalisation du projet de oued M'kessel à BEO, une conduite de 4 m de diamètre (achevée) et le collecteur de Raïs Hamidou (en service). Les participants à la journée de sensibilisation ont été unanimes à souligner l'importance d'impliquer le citoyen dans les efforts de prévention des dangers des catastrophes naturelles. Pour ce faire, il faudra organiser des sessions de formation mais également sensibiliser les citoyens et leur apprendre les premiers secours en cas d'inondations ou de séisme.
Le responsable de la gestion opérationnelle aux services de la Protection civile d'Alger, le lieutenant colonel Noureddine Aziez, a affirmé que l'assistance des citoyens était importante, vu leur présence immédiate lors de la survenue d'un drame et leur capacité à sauver bien des vies, rappelant l'aide des citoyens durant les inondations de Bab El Oued en 2001. Le secrétaire général (SG) de la Wilaya, Djamel Eddine Hamouche, a estimé, quant lui, que la prévention des catastrophes naturelles ne se réaliserait qu'avec la participation effective des citoyens, premiers intervenants sur les lieux, d'où l'impératif de leur inculquer les premiers secours. De son côté, le chargé d'études et de synthèse (CES) au cabinet du wali, Mohamed Amine Benchoulia, a indiqué que le citoyen était en mesure de contribuer véritablement à la prévention des inondations à Alger, à travers, bien entendu, son civisme en évitant de jeter les déchets dans les avaloirs et sur la chaussée.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.