PRESIDENTIELLE : Mihoubi dépose son dossier aujourd'hui    TRIBUNAL MILITAIRE DE BLIDA : Le général Mehena Djebbar incarcéré    Bouregaa refuse de répondre au juge !    DES CHANTIERS DE LOGEMENTS A L'ARRET A ORAN : Des entreprises étrangères réclament 160 milliards à l'OPGI    PRESIDENTIELLE DU 12 DECEMBRE : Rabehi met en garde contre les "fake news"    Tottenham: Pochettino réagit aux critiques    FC Barcelone: Umtiti se blesse à l'entraînement    COUR D'APPEL D'ORAN : 5 ans de prison requis contre 04 passeurs de harraga    Les étudiants soutiennent les détenus d'opinion    Manifestation à Kinshasa contre la corruption    Les messages émouvants des étudiants aux détenus d'opinion    Gica lance la production à Aïn El-Kebira    Islam Slimani dans l'équipe-type de la 10e journée    La LFP avance à pas de tortue !    Choc de mal classés à Mohammadia    Maya    La trêve turco-américaine expire ce soir    Plus de 2 300 interventions chirurgicales effectuées    Election des nouveaux représentants    Synapse de Noureddine Zerrouki au Festival du court-métrage de Nouakchott    Lancement du centenaire de la naissance de Mohammed Dib en février prochain    Le HCA présent avec une vingtaine d'ouvrages    "Dans mon film, je partage les émotions vécues avec les migrants"    Les nouveautés au Sila    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce mardi    Forêts : Lancement d'une vaste campagne de reboisement    Belgaid et Cap Falcon: Deux morts et quatre blessés dans des accidents de la route    Tlemcen: Des foyers qui «boudent» le gaz naturel    Que peut apporter la diaspora pour le pays ?    Alger: Le procès de deux détenus du Hirak s'ouvre aujourd'hui    Bouira: Grève des enseignants du primaire    Tirage au sort pour le choix des blocs et des étages: Attribution prochaine de 300 logements sociaux à Boutlelis    L'OMC laisse Trump taxer les produits européens    Commerce - Djellab appelle le partenaire américain à contribuer à l'accroissement du volume d'exportations de l'Algérie hors hydrocarbures    L'accord sur le Brexit validé par les 27 Etats membres    Adrar : atelier de travail sur la valorisation économique de l'arganier    Boumerdes : Une femme à la tête de la ligue de football de la wilaya de Boumerdes    Côte d'Ivoire: "bilan satisfaisant" de la commercialisation de l'anacarde    Investissements : Le pouvoir politique défunt d'essence totalitaire, a toujours bloqué les initiatives    Médias: Célébration de la Journée nationale de la presse ce mardi    Où la ruée vers la vente d'or physique mènera les bourses occidentales ?    Mila: Tayeb Zitouni " La préservation des cimetières des chouhada, fait partie de l'intérêt pour l'Histoire"    Festival national de poésie féminine : Le patrimoine constantinois à l'honneur    Littérature chinoise: Des illustrations de la littérature classiques chinoise lancées à la Foire du livre de Francfort    Saâdani nargue le gouvernement    Jean-Pierre Fabre désigné candidat de l'ANC à la présidentielle 2020    Mazda : nouveau teaser de son futur véhicule électrique    La nouvelle Opel Corsa n'aura pas de version sportive OPC    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sider veut reconquérir le métier
Sidérurgie
Publié dans El Watan le 30 - 08 - 2012

Le groupe public Sider vient de lancer un avis d'appel d'offres pour une étude de faisabilité d'une usine de production de briques réfractaires.
Ce produit est un consommable qui meuble les hauts fourneaux de production de l'acier et les fours de cimenteries et de briqueteries. D'une capacité de 25 000 tonnes/an, cette usine sera implantée au sein du complexe sidérurgique d'El Hadjar à côté des installations d'ArcelorMittal, dont le groupe Sider est le propriétaire du terrain. Des sources proches du groupe public de sidérurgie qui ont confirmé l'information ont précisé, par ailleurs, que cet investissement sera financé par le groupe Sider et le Fonds national d'investissement (FNI).
Il coûtera plusieurs dizaines de millions de dollars et créera pas moins de 300 postes de travail directs.
Contacté, Smaïl Kouadria, ancien secrétaire général du syndicat de l'entreprise, a également confirmé l'information, précisant que «cet investissement relève de la politique d'industrialisation du gouvernement algérien dans le domaine de la sidérurgie. Avec le lancement du méga complexe sidérurgique de Bellara, d'une capacité de 5 millions de tonnes d'acier par an, l'usine privée Aciéries du Centre à Ouled Moussa et la réouverture de dizaines de briqueteries et de cimenteries à travers le pays, ce projet ne peut être que rentable, puisqu'il répondra aux besoins de ces usines en briques réfractaires sachant, à titre d'exemple, qu'à chaque cycle de production de 60 000 tonnes d'acier, le haut fourneau exige un total briquetage et maçonnage».
Ainsi, le groupe Sider, qui est actionnaire à 30% avec la filiale algérienne d'ArcelorMittal de Annaba, majoritaire à 51% dans le nouveau projet sidérurgique algéro-qatari de Bellara (Jijel) et éventuellement avec Aciéries du Centre dont les négociations sont en cours pour un partenariat privé/public, veut s'assurer une autonomie ayant trait à toutes les matières premières nécessaires pour son activité sidérurgique, notamment la brique réfractaire, d'autant plus que sa filiale Refractal, qui n'a pas été reprise lors des négociations en 2001 par ArcelorMittal, est restée le parent pauvre en matière d'investissements nécessaires pour sa réhabilitation.
Même le complexe d'El Hadjar ne s'approvisionne pas auprès de cette filiale pour un problème de qualité et préfère importer de l'étranger. Donc, l'absence d'une industrie nationale de briques réfractaires encourage le groupe Sider à lancer cet investissement qui pourra aboutir à un partenariat avec une entreprise étrangère spécialisée. Cette politique de reconquérir le secteur de la sidérurgie par le groupe Sider n'est pas limitée à cet investissement.
Selon toujours Smaïl Kouadria, actuellement membre de la commission économique de l'APN sous la casquette du Parti des travailleurs (PT), la stratégie du groupe Sider consiste à réhabiliter toutes ses filiales qui n'ont pas été reprises par le groupe ArcelorMittal. Il s'agit, entre autres, de la filiale Codesid, une entreprise de production de consommables et dérivés sidérurgiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.