Transport: appel à intensifier l'activité de la flotte maritime    Le Président Tebboune arrive à Istanbul dans le cadre de sa visite en Turquie    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain dans le secteur de Mahbes    La presse en Angleterre confirme pour Mbappé    Batimatec 2022: GSH présente sa solution globale    Obligation économique ?    En séjour illégal à Oran: Près de 200 Subsahariens rapatriés vers leur pays    Tebboune: «Rencontre inclusive» des partis politiques annoncée    La rançon d'une vie    Ligue 1 - Mise à jour: Deux chocs pour y voir plus clair    Pour éviter le scénario de 2021: L'Algérie affrète six avions de lutte contre les incendies    Sujets du Bac et du BEM: Les assurances du ministère de l'Education    Emigration clandestine: Onze harraga périssent noyés au large de Tipaza    D'autres chats à fouetter    Premier vol commercial au départ de Sanaa en 6 ans    Les évêques de Terre sainte accusent Israël de «manque de respect»    «C'est la guerre de l'eau»    La Caisse de garantie un outil performant    Les oubliés de la Solidarité nationale    500 associations se mettent de la partie    Theo Hernandez enflamme l'Italie    2500 sapeurs-pompiers mobilisés    La Présidence sur les chapeaux de roue    Tabi et l'indépendance de la justice    Tebboune renforce le front interne    Un député tire la sonnette d'alarme    Saisie de 3, 5 kg de mercure blanc    95 médecins spécialistes en renfort    «Le camp occidental est en dislocation»    La Casbah rouverte au grand public    Il rejoint le casting de la suite de «Dune»    Le langage codé des femmes    Benabderrahmane procèdera à l'ouverture du séminaire international des amis de la Révolution algérienne    JM-Oran 2022 : "Merci à l'Algérie de nous donner l'opportunité de se retrouver"    Le Président Tebboune s'entretient en tête-à-tête avec le Président Erdogan    Chanegriha préside l'ouverture d'un colloque national sur "l'eau au cœur des conflits internationaux"    Position de l'UE sur le Sahara occidental: vaine tentative de Rabat de contourner la légalité internationale    Dimajazz de Constantine: la troupe ONB et Samira Brahmia en clôture    Campagne de prévention et de sensibilisation sur les risques liés à la saison estivale    Ligue 1 (30e j): l'USMA s'offre le derby face au MCA (1-0)    Covid-19: une bonne hygiène de vie recommandée    Révision des subventions: La commission installée dans les prochains jours    Poutine et la victoire de l'Ukraine à l'Eurovision    Cour d'appel du Tribunal militaire: Peines confirmées pour Bounouira, Belekcir et Zitout    L'école et l'arche sociale mouvante    La culture du vivre-ensemble commence à l'école    Ouargla/Tamanrasset: large affluence du public aux portes ouvertes sur la santé militaire    Chanegriha installe le nouveau DGDSE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Kasserine, El Kef et Jendouba sur le qui-vive
La traque des terroristes se poursuit en Tunisie
Publié dans El Watan le 05 - 05 - 2013

Kasserine, Béja et Jendouba sont désormais sur le qui-vive depuis la découverte, ces derniers jours, de maquis terroristes sur les hauteurs frontalières de l'Algérie.
Tunis.
De notre correspondant

Armée et forces de sécurité ont renforcé les mesures préventives pour réduire le champ d'action des fuyards. Militaires et forces de sécurité nationale ont renforcé depuis mardi dernier leur campagne de ratissage le long de la frontière avec l'Algérie, notamment entre Babbouch (Aïn Drahem) et Hizoua (Gafsa), pour couper la retraite des djihadistes traqués, dont la présence a été confirmée suite à la récente découverte de maquis sur le mont Chaâmbi et, éventuellement, sur d'autres hauteurs.
Les contrôles sont devenus systématiques sur les routes, notamment pour les fourgonnettes et les camions de marchandises. Des chiens et du matériel de détection des bombes sont désormais utilisés de manière fréquente. Tout objet suspect passe au contrôle et les instructions indiquent de le détruire systématiquement à la moindre suspicion. Un coup de feu a été toutefois tiré sur une patrouille de la Garde nationale à partir d'une voiture R19, circulant vendredi soir près de la caserne militaire d'El Kalaa El Khasba (gouvernorat du Kef), à 25 km de la frontière algérienne.
La voiture a été interceptée, hier en fin de matinée, une centaine de kilomètres plus au sud, près de Thala (Kasserine). Ses deux occupants (25 et 30 ans) ont été arrêtés. Aucune indication n'a encore filtré concernant les raisons de leur attaque. Il se peut bien qu'il s'agisse de contrebandiers. Mais un tel incident indique que la tension est à son paroxysme sur les frontières.
Points de contrôle et sécurité renforcée
Au-delà du contrôle sur les routes, les cercles activistes de djihadistes dans le Nord et le Centre-Ouest sont désormais sous un contrôle assidu. Ces cercles sont suspectés d'assurer le soutien logistique aux maquisards. Les informations provenant des sphères de l'enquête indiquent également que les forces de sécurité disposent de listes nominatives d'individus recherchés. Mais le réseau terroriste dispose, lui aussi, de ses moyens de défense. En effet, les services du ministère de l'Intérieur ont alerté leurs forces sur le terrain au Kef et à Jendouba sur l'existence d'un réseau de soutien logistique et financier aux terroristes embusqués dans les montagnes. La même alerte souligne l'existence de caméras de surveillance dans les mosquées pour repérer la présence des forces de l'ordre qui poursuivent les terroristes. Il est donc clair que les deux camps s'épient mutuellement.
A rappeler que plusieurs mosquées échappent au contrôle des autorités publiques et servent de relais aux djihadistes. C'est dire toute la difficulté rencontrée par les forces de l'ordre pour réduire l'impact de ce fléau terroriste. Seule éclaircie dans ce tableau noirâtre : le soutien citoyen à l'action antiterroriste de l'armée et des forces de l'ordre. Nombreux ceux qui ont rallié les zones suspectes pour prêter main-forte dans la traque des terroristes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.