Boudjemâa: appel à contribuer à la politique de l'économie circulaire    Le refus de l'UE d'inclure le Sahara occidental dans l'accord "interbus" est une avancée intéressante    Khaldi pour la modernisation de la gestion des établissements de jeunesse    Le Gouvernement déterminé à développer une véritable industrie pharmaceutique    Ligue des champions – Gr. B (6e J): le MC Alger rejoint le CR Belouizdad en quarts de finale    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    Coupe de la Ligue: USMA-MCA affiche des huitièmes de finale    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouvelle manifestation à Alger    Acquittement pour 32 activistes    L'option du rationnement écartée ?    Regroupement en tête    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    Les walis soumis à une évaluation périodique    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    8700 logements sociaux distribués    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cacophonie autour du lieu de la rencontre
Réunion du comité central du FLN
Publié dans El Watan le 26 - 08 - 2013

Nouvelle cacophonie au FLN. Après un conflit sur la date de la tenue de la septième réunion du comité central (CC) qui n'a été tranchée qu'après intervention du ministère de l'Intérieur, les deux clans rivaux n'arrivent pas à s'entendre sur le lieu de la rencontre.
Alors que les membres du bureau politique ont annoncé la tenue de cette session à l'hôtel El Riadh de Sidi Fredj, le groupe d'Ahmed Boumehdi refuse et affirme que la rencontre aura lieu à l'hôtel El Aurassi. «Nous avons obtenu une autorisation légale du ministère de l'Intérieur pour l'organisation de la septième session du CC à l'hôtel El Aurassi. Nous ne changerons pas de lieu et il ne peut y avoir une autre autorisation», estime Tahar Khaoua, président du groupe parlementaire qui est en conflit avec Abderrahmane Belayat et le bureau politique. Selon lui, les membres du bureau politique cherchent une sortie honorable après avoir perdu la bataille. Ce n'est pas l'avis de Kassa Aïssi, membre du bureau politique. «Il y aura une seule réunion et elle se tiendra à l'hôtel El Riadh.
Nous avons opté pour cet endroit seulement pour une question de coût. Personne d'autre n'a la prérogative de convoquer les membres du bureau politique à part Abderrahmane Belayat», soutient-il. Selon lui, la décision d'organiser la septième session à cet endroit «a été décidée après une large consultation». Kassa Aïssi met en garde, dans ce sens, contre les graves conséquences de toute autre décision qui mènerait à l'organisation de deux réunions différentes. «S'il y aura deux réunions, on va ouvrir la porte à toutes les aventures. Un tel scénario n'est bénéfique pour personne et le parti va en pâtir», ajoute-t-il. Le bureau politique, explique-t-il, a déjà engagé la procédure pour l'obtention d'une autorisation auprès du ministère de l'Intérieur. Il confirme, dans ce sens, que le ministre de l'Intérieur, Daho Ould Kablia, avait reçu, avant-hier, Abderrahmane Belayat et Abdelhamid Si Affif.
Le groupe de Boumehdi veut Saadani coûte que coûte
Dans cette lutte intestine, il y a un seul enjeu : celui de la désignation du nouveau secrétaire général du FLN. Et là, le groupe d'Ahmed Boumehdi ne cache plus son jeu. Il veut imposer la cooptation de Amar Saadani dès l'ouverture des travaux du CC. Un coup de force comme l'ex-parti unique en a déjà connu par le passé. «Notre candidat c'est Amar Saadani. Il est le candidat du consensus et il sera notre nouveau secrétaire général», déclare, sûr de lui-même, Tahar Khaoua. Pour lui, même s'il y a une élection l'ex-président de l'APN «l'emportera à la majorité écrasante». «Il (Amar Saadani) sera plébiscité», ajoute-t-il.
En prévision de cette cooptation, Tahar Khaoua, en conflit avec Abderrahmane Belayat autour du poste du chef du groupe parlementaire, décide d'ajourner la réunion du groupe prévue pour aujourd'hui. «La réunion se tiendra sous la présidence du nouveau secrétaire général», explique-t-il dans un communiqué. Face à l'assurance affichée par les partisans d'Ahmed Boumehdi, les membres du bureau politique promettent une rude concurrence. «Personne n'est adoubé. Il y aura une ouverture des candidatures et le secrétaire général du parti sortira des urnes. Aucun membre du bureau politique ne peut exercer le tutorat sur les autres», indique Kassa Aïssi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.