Le groupe parlementaire du FLN met la pression    Gâteau de crêpes    570 000 euros et 101 000 dollars saisis à l'aéroport d'Alger    Terres agricoles : Retrait de 50 000 hectares à Ali Haddad    Croissance de 7% de l'activité portuaire de l'Algérie    Le bilan de l'offensive de l'ANL sur Tripoli passe à 510 morts    Ce que votre façon de marcher dit de vous    Real : Zidane saute sur l'occasion pour Mbappé    Tribunal militaire de Blida : Saïd Bouteflika, les généraux Mediène et Tartag et Louisa Hanoune restent en prison    L'OPEP pourrait prolonger son accord en juin prochain : Le pétrole atteint près de 73 dollars le baril    Un sandwich au pain de la galette    Vers l'impasse    Pour récupérer plus de 3 milliards de DA de créances: La SEOR accorde un échéancier aux «mauvais payeurs»    Conservation des forêts: 50 chasseurs en stage pour l'obtention du permis de chasse    L'HUMILITE SOURCE DE CREDIBILITE    Les pénalités de retard    Bensalah à l'occasion de la Journée nationale de l'étudiant : "La réussite de la transition exige d'immenses efforts de tous"    Afin de mettre fin à la crise : "La tenue de l'élection présidentielle est primordiale" affirme Gaïd Salah    Le Premier ministre du Niger entame une visite à Alger    La vision de Xi sur les civilisations inspire de l'espoir pour l'avenir de l'humanité    Les craintes d'un conflit toujours vives    L'Onu se saisit de la crise séparatiste au Cameroun Paul Biya s'ouvre au dialogue    12 jihadistes présumés tués dans des opérations de police    Canada : Le pétrole de l'Alberta va-t-il raviver la flamme indépendantiste au Québec ?    Chine La banque centrale met en garde contre les incertitudes économiques mondiales générées par les frictions commerciales    Chettih fait les éloges de Cherrad    Ibbou battue en finale par Molinaro    Le WA Tlemcen saisira le TAS    Qui aura le dernier mot de la saison 2018-2019 ?    Ghoulam et Ounas retenus dans la liste élargie    Les joueurs en grève avant le match de la «survie» face au MCA    Un fléau politique    On prépare "l'électricité" estivale    Le mouvement populaire se mêle de tout    L'appel des trois suscite toujours des réactions    Trois ans pour le faussaire    Après le f'tour à la plage, le f'tour à la Casbah    Mort par électrocution d'un employé de Sonelgaz    Bedoui annonce de nouvelles mesures    La liste des arrestations toujours ouverte    Vodafone : Le groupe baisse son dividende pour contenir sa dette    Une expérience de jazz algéro-polonais    A la rencontre de Massinissa    L'élégie de la résilience    Al Jahidh, écrivain encyclopédiste arabe hors pair du 8ème et 9ème siècle    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    La nouvelle scène Chaâbi continue d'animer Alger    CLASSEMENT ANNUEL ETABLI PAR L'HEBDOMADAIRE JEUNE AFRIQUE : Le Peuple algérien le plus influent d'Afrique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Placement d'une valvule cardiaque sans ouverture du thorax
Une première en Algérie
Publié dans Horizons le 06 - 12 - 2015


Le service de cardiologie de l'hôpital Frantz-Fanon de Blida a réalisé, samedi dernier, une première en Algérie en plaçant une valvule cardiaque sans recourir à l'ouverture du thorax. L'intervention, qui a été conduite par le professeur Mohamed Tahar Bouafia, chef du service de cardiologie, et deux médecins venus de France, dont l'un est d'origine algérienne, a été réalisée sur un patient adulte. La valvule, utilisée lors de cette première opération, est la Sapien 3 de dernière génération. Elle est conçue à partir de tissu bovin. Appelée Transcatheter Aortic Valve Implantation (Tavi), cette technique consiste en le remplacement valvulaire aortique (la valvule de l'aorte) sans avoir recours à la chirurgie conventionnelle (ouverture du thorax) et ne nécessite qu'une anesthésie locale. Selon le professeur Mohamed Tahar Bouafia, cette technique est généralement pratiquée surtout pour les malades âgés qui ne pouvent supporter sans danger une anesthésie générale. « Il s'agit d'introduire une sonde par voie fémorale puis de pousser la valvule de remplacement comprimée jusqu'au ventricule cardiaque puis d'ouvrir un espace grâce à un ballon. Une fois la valvule mise en place, elle est redéployée et commence alors à s'ouvrir et à se fermer afin de pomper et d'aspirer le sang », a expliqué le professeur. Il a précisé que d'autres opérations seront bientôt réalisées gratuitement dans le nouveau service de cardiologie doté d'un équipement de haute performance.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.