Juventus: l'avenir de Sarri lié à Lyon ?    Coronavirus: le Premier ministre instruit les parties concernées à prendre les mesures nécessaires    Coronavirus: Aucune personne ayant approché le ressortissant italien ne présenterait des signes inquiétants    LE CARACTÈRE ET L'AMBIVALENCE DE CERTAINS DE MES COMPATRIOTES    Algérie- Maroc : conjuguer le Hirak au pluriel maghrébin    MOULOUD MAMMERI UNE MORT INJUSTE    Fourar: aucun autre cas positif de Coronavirus en Algérie    Les réserves hydriques actuelles, "suffisantes" pour satisfaire les besoins nationaux en 2020    Le Président Tebboune se rend à la Mosquée du Prophète à Médine    Real Madrid: Zidane aurait une alternative à 150M€ pour Mbappé !    Sahara Occidental: l'UA, un partenaire principal dans le processus de décolonisation    Le soutien de l'Algérie au droit à l'autodétermination du peuple Sahraoui salué à Bechar    Vinicius Jr s'en prend à l'arbitre de Real Madrid-Manchester City    Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    Rassemblement de protestation des Patriotes    T'es pas mon frère !    Pour ne pas rentrer les mains vides…    Appels à intensifier l'effort de lutte contre le terrorisme    L'ambassadeur du Mali en France dénonce des "débordements"    PT : "Le régime n'a pas changé"    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Les revendeurs «partenaires»    Huawei présente le nouveau Mate XS 5G pliable à 2 400 euros    Berraf maintient sa démission du COA    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    ASO-PAC pour ouvrir le bal    Le président de Madar secoue les joueurs    Samsung présente ses nouveautés au MENA Forum 2020    Près de 80% des commandes maintenus chez Renault Algérie    Les vérités, toujours bonnes à dire !    Les pharmacies d'Oran prises d'assaut    10 ans de prison requis contre Kamel Chikhi    Le président Tebboune appelle à une "extrême vigilance"    Un jeune homme de 28 ans meurt suite à ses blessures à Sidi Khettab    Pas de cadeaux pour Chenine    Les 8 élus du RCD annoncent leur retrait du parti    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Le théâtre comme expérience sensorielle    Le livre-mémoire de l'enfant d'Aghbalou    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Quelle communication pour la «nouvelle Algérie» ?    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Révision Constitutionnelle - L'immunité parlementaire : une spécificité algérienne    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Evasions de l'âme» de Hadj Mahfoud M'hamed
Une poésie, un cri d'innocence
Publié dans Info Soir le 10 - 12 - 2009

Amorce n Ce recueil de poésies sera le début d'une carrière littéraire prometteuse, d'autant plus que le talent et la volonté sont bien là.
Il a préféré raconter les soucis et rêves des jeunes Algériens à travers la poésie. Hadj Mahfoud M'hamed, ce jeune et talentueux auteur, a bien compris la mal vie de la jeune génération contrainte de se résigner au fait que des droits élémentaires prennent l'allure de rêves irréalisables.
La femme, l'amour, le bonheur, l'espoir et l'illusion, des thèmes censés être traités sous l'angle du romantisme, sont évoqués dans ce recueil de poésies dans un langage réaliste, flirtant avec l'amertume. Car les contraintes de la vie quotidienne ont fait du rêve un synonyme d'interdit ou plutôt un tabou ! «La poésie est un moyen médusé qui nous fait plonger dans un monde parfait, nous fait pénétrer dans les autres dimensions où nous pouvons faire des bouquets de rosée, un seul arbre est rempli de tous les fruits…….», a écrit Hadj Mahfoud dans sa note d'introduction. La poésie est alors perçue comme un refuge des «condamnés au désespoir». La femme y est exagérément respectée, adulée…suppliée.
Car, elle est devenue inaccessible pour un homme simple, honnête et intègre, contraint de vivre dans la précarité. Pour ce jeune auteur, la poésie est «un moyen d'exprimer sa colère, sa déception, son désarroi et sa révolte…les mots se transforment en armes pour combattre l'obscurité, les injustices et les sévices». A travers des mots fins émanant d'un cœur brisé, les rêves des jeunes, transformés en obsessions par les contraintes de la conjoncture actuelle, n'ont pas dévié, du reste, de leur nature innocente. Le poète est allé jusqu'à évoquer les aspirations d'un bébé, tout juste venu au monde.Le poème est intitulé : «L'Autre dimension». Les songes, images traversant l'Homme éveillé, ont été de mise dans ce recueil. Comme «Les hôtes du bonheur» où le poète «revient d'un monde, des vacances de son âme». Une ivresse de tous les jours s'empare des jeunes qui, pourtant, ne demandent que des droits les plus élémentaires, garantis par le Créateur dès la naissance. Un poème ne peut, bien évidemment, pas changer le cours de la vie, mais possède la force d'en être le catalyseur. Les ambitions de Hadj Mahfoud M'hamed ne s'arrêtent pas là. Il compte publier prochainement un essai. «J'ai la volonté d'aller plus loin dans le monde de littérature», dit-il, confiant. Le meilleur est à venir…
Hadj Mahfoud M'hamed : Evasions de l'âme
Recueil publié en octobre 2009 par Thala Editions.
Prix : 100 Da.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.