Une légende du Milan AC encense Bennacer    Burkina Faso - Malo : "Je ne vois pas pourquoi je devrais trembler face à l'Algérie"    Coupe de la CAF : Ca passe pour la JS Saoura et la JS Kabylie    La Libye organise son premier forum sur la sécurisation des élections    "Notre monde est loin d'être parfait"    Cour de Blida : le verdict final dans l'affaire Hamel et Berrachedi rendu le 7 novembre    Détention provisoire prolongée pour Fethi Ghares    "LE MAROC EST ALLE TROP LOIN..."    Nadjib Amari rejoint officiellement le CR Belouizdad    Les syndicats de l'Education sceptiques    Un sujet d'une brûlante actualité    Deux ouvrages sur le 17 Octobre 1961 réédités en France    Tribunal de Sidi M'hamed : report au 15 novembre du procès de l'ancien ministre Mohamed Hattab    Salon national des arts plastiques Tikjda de Bouira : Un carrefour de rencontres intergénérationnelles    L'éthiopienne Gidey pulvérise le record du monde    L'Algérien Yacine Chalel 24e sur l'Omnium    «Empêcher les tenants de l'argent sale d'infiltrer les élections»    Le Royaume-Uni bat en brèche les thèses marocaines    Les deux vaccins recommandés par les spécialistes    Volaille et légumes en terrine    Cours de soutien : un phénomène qui prend de l'ampleur    Le Maroc menace le journal français l'Humanité    L'ALC demande que la présidence du Conseil souverain soit confiée à des civils    Intempéries dans la capitale : Une femme emportée par les crues, et une autre portée disparue    AG de l'UNAF : Amara élu vice-président    Projet de loi de finances 2022 : Le prix référentiel du baril fixé à 45 dollars    Pain et imaginaire populaire    Suppression des modalités de retard de paiement des cotisations: La CNAS lance une campagne de sensibilisation    Chlef: Les assurances du directeur de l'ANADE    Tebboune préside l'ouverture de l'année judiciaire: Accorder au pouvoir judiciairela place qui lui sied    L'escalade du ciel et les contradictions    Du pain en temps de paix...    Il sera présenté les 16 et 17 novembre à l'institut Cervantès d'Oran: Un annuaire sur l'évolution de l'espagnol en Algérie durant les 30 dernières années    L'ambassadeur Sofiane Mimouni reçu par Antonio Guterres    "Nous ne parlons du salaire que par rapport au pouvoir d'achat"    115 Listes de candidatures déposées    Le FLN a 67 ans    La faillite des agendas d'outre-mer    Chasse aux dealers    Ce que risque le maire    «Startupeurs, nous sommes avec vous»    Et si l'Algérie s'y mettait?    Plus d'une quinzaine de conférences et workshops y seront organisés.    Feu vert pour le projet fou de Laporta    Le jour où la Chine retrouva l'ONU    La riposte de la rue...    Concert de musique chaâbie avec Hakim Bouzourene    Concours de la langue coréenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Cela s'est passe un jour/ Aventures, drames et passions celebres
Hommes et femmes au destin prodigieux (290e partie)
Publié dans Info Soir le 14 - 03 - 2012

Résumé de la 289e partie - Marylin Monroe a un grand succès comme modèle. Sur les conseils de son photographe, elle tente une carrière de mannequin. Elle divorce et s'adonne à ses rêves.
Elle fait la une des magazines. Son photographe, André de Dienes, devenu son nouveau mentor, la pousse à faire du cinéma.
— On m'a toujours dit que je suis photogénique, mais le cinéma…
— Je suis sûr que tu réussiras !
Et l'homme ajoute :
— Il faudra que tu te mettes dès maintenant, à l'œuvre !
Une fois de plus, Marylin se laisse tenter : le cinéma, c'est non seulement des revenus confortables mais aussi la gloire…En attendant, elle s'inscrit à plusieurs cours : diction, chant, danse, art dramatique…Elle s'inscrit dans des agences cinématographiques et obtient plusieurs petits rôles. Son rêve est de se faire remarquer par un réalisateur et d'obtenir un grand rôle.
La chance lui sourit quand Ben Lyon, un cadre de la 20th Century Fox, la remarque. Il la convoque dans son bureau.
— Nous avons des rôles à vous proposer… Mais auparavant, vous devez passer un test.
Le test impressionne le cadre qui lui fait signer un contrat de six mois, à raison de 125 dollars pae semaine. Lyon lui dit qu'elle devra changer de nom.
— Norma Jeane Beker ne convient pas ?
— Oui, il faudra un nom que le public apprendra.
La jeune femme propose plusieurs noms.
— Et Marylin ? ça conviendra ?
— Pourquoi pas ? On pensera à l'actrice Marylin Miller. Et pour le nom ?
— J'ai songé à Monroe, le nom de jeune fille de ma mère.
— Marylin Monroe, ça sonne bien !
De cette collaboration avec la 20th Century Fox, Marylin produit Bagarre pour une blonde et Années dangereuses. Le succès des films est moyen mais Marylin se fait remarquer, cette fois-ci par les prestigieux studios Columbia. Elle signe un contrat de six mois et tourne un film à petit budget, une comédie musicale, Les reines du music-hall. Marylin brille de tous les feux de sa beauté mais le film est un échec. Le contrat n'est pas renouvelé. Mais son nom apparaît dans les journaux. Le Dailly Miror, par exemple, la présente comme une beauté prometteuse et met en relief son sex-appeal. Elle tente de nouveau de décrocher des contrats mais n'y parvient pas. C'est alors que destin met sur son chemin un homme, Johnny Hyde qui lui propose un contrat pour un film. Elle plait à l'homme qui devient son amant. Elle tient des rôles majeurs dans The Asphall Jungle et All About Eve. Le succès est total. Hyde, très épris d'elle, lui propose de l'épouser.
— Mais tu es marié, lui dit-elle.
— Et alors, je divorcerai !
Elle secoue la tête.
— Je ne peux pas !
— Mais pourquoi ?
— Je ne veux pas t'enlever à ta femme ! (A suivre...)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.