Vaste mouvement dans le corps des présidents et procureurs généraux près les cours de justice    Fusion MCA-GSP : l'AGex du MCA largement en faveur de la fusion    621 ressortissants algériens rapatriés à bord de 2 avions en provenance de Paris en 48h    Wilaya d'Alger/Covid-19: Fermeture de près de 5400 commerces pour non-respect des mesures préventives    Pêche: un décret pour l'organisation des pécheurs artisans en coopératives    Vaste mouvement dans le corps des présidents et des procureurs généraux    Explosion de Beyrouth: quatre avions d'aides décollent d'Alger    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    75 ans après Hirochima, le désarmement reste un vœu pieux    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    Ligue 1-ES Sétif: l'entraîneur Kouki OK pour prolonger son contrat de 2 saisons    Presse indépendante : 30 ans de combat et de sacrifice    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    Fin de l'été 2017 : la fausse victoire de l'oligarchie    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Trump envisage un discours depuis la Maison Blanche pour officialiser sa candidature    Les enjeux hydrauliques et leur impact sur l'agriculture    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Deux Algériens légèrement blessés    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    13 décès et 551 nouveaux cas en 24 heures    Tizi Ouzou, Drâa Ben Khedda et El-Tarf reconfinées    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    CRB : Djerrar opéré avec succès    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Feux de forêts : Arrestation d'au moins 10 individus    Nedjma TV, l'environnement comme priorité    Tiaret: Livraison de plus de 1.000 véhicules Mercedes-Benz    FAUSSES SAINTETES    Prophéties de chaos    Les grands axes du protocole du MESRS    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    L'apocalypse à Beyrouth    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    La RN27 fermée à la circulation du 6 au 8 août    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    La fille des Aurès    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Convention entre le ministère du Tourisme et cinq banques privées
Financement des projets touristiques
Publié dans La Tribune le 21 - 03 - 2014

Comptant pour près de 9% du PIB mondial et représentant un réservoir considérable d'opportunités d'emplois (8% de l'emploi dans le monde), le tourisme s'est révélé un véritable levier de développement économique, de soutien à la croissance et de création d'emplois.
Le développement d'une offre foncière appropriée au profit de l'investissement touristique est, à cet égard, fondamental.
En Algérie, le gouvernement n'a pas cessé d'encourager les investissements dans ce secteur, avec comme objectif la multiplication des infrastructures hôtelières et de postes d'emploi. Actuellement, sur les 82 000 lits prévus par les pouvoirs publics, près de 52 000 lits sont en cours de réalisation, avec un taux moyen d'avancement de 70%, et les 30 000 lits restants sont soit à l'arrêt ou dont le lancement bute sur le manque ou l'absence de financement. Selon le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, «ces arrêts relèvent, en grande majorité, de problèmes de financement». Et afin de faire face à cette situation, ce département a contracté des conventions avec 5 banques privées (Gulf Bank Algeria, El Baraka Bank, Trust Bank, Société Générale Algérie et Salama Bank). Ces institutions bancaires vont certainement examiner avec les promoteurs ayant connu des problèmes, les voies et moyens de faire redémarrer leurs projets. Jeudi, il a été procédé, à l'hôtel Sofitel d'Alger, à la signature d'une convention-cadre entre son département et ces cinq banques privées. Dans son allocution, Mohamed Amine Hadj Saïd a appelé les banques à faciliter aux investisseurs les procédures d'obtention de crédits pour la réalisation de leurs projets touristiques et hôteliers. «Les investisseurs sont appelés à effectuer une étude détaillée de leurs projets pour déterminer leurs coûts et faciliter l'obtention de crédits», a-t-il appelé. Ce dernier a réitéré devant les responsables de ces banques, que son département comptait poursuivre les efforts «pour aplanir les difficultés auxquelles font face les investisseurs, en assurant le foncier et en facilitant le financement tout en prenant en considération la spécificité de l'activité touristique et hôtelière et en accélérant les mesures administratives». Et de préciser que le traitement des dossiers d'octroi de crédits ne dépasse pas 30 jours pour les projets hôteliers, et 40 jours pour le réaménagement, et ce, à compter de la date de dépôt du dossier auprès des banques.
«Les banques peuvent octroyer un crédit à même de financer jusqu'à 70% du coût du projet avec une durée de remboursement qui oscille entre 5 et 12 ans», selon les explications de M Hadj Saïd. Rappelons, qu'en 2013, 746 projets touristiques ont été annoncés à travers le territoire national à même d'assurer quelques 85 000 nouveaux lits et créer près de 40 000 postes d'emploi avec un coût de près de 400 milliards de dinars.
S. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.