Blida: 3 blessés lors de l'opération d'extinction des incendies de forêt à Chréa    Coronavirus: 1305 nouveaux cas, 602 guérisons et 16 décès    RSF avoue avoir placé l'Algérie par "erreur" sur la liste des utilisateurs de Pegasus    Décès du metteur en scène Hassan Assous    Soudani s'engage avec Damac FC    JO - Judo : Fethi Nourine suspendu par la fédération internationale de judo    Arrivée d'experts chinois pour inspecter les équipements de Saidal    La FAF procédera à une désignation des quatre équipes pour les coupes africaines    La crise sanitaire alimente le différend au sommet de l'état tunisien    L'ANCIEN MINISTRE DE L'INDUSTRIE MAHMOUD KHOUDRI N'EST PLUS    L'ambassade d'Algérie à Paris dépose plainte    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Plein gaz pour Medgaz    LES FOURNISSEURS FRANÇAIS S'INTERROGENT    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    L'IMAM VOLONTAIRE DE LA MOSQUEE DE M'KIRA ASSASSINE    Journées portes ouvertes à l'université Yahia-Farès    ALGER RIPOSTE    Abdelhakim Meziani, l'insatiable passionné    Ahmed Yahya énonce les critères de participation    Prêtez votre téléphone sans stresser    Larbi Houari emporté par le Covid-19    Le Makhzen viole les fondements des relations algéro-marocaines !    Qui dirige le Maroc ?    La campagne de vaccination gagne en cadence    375 personnes hospitalisées au niveau de la wilaya de Béjaïa    Pâtes gratinées à la viande hachée    Les Relizanaises en conquérantes à Berkane    Stage de dix jours à Alger    Adieu Hakim, on t'aimait bien    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    61% des candidats au baccalauréat admis à l'université : Les filières littéraires à la traîne    A Kaddour M'hamsadji    Prix du Président de la langue et de la littérature amazighes : Appel à participation    L'absentéisme, tout le monde connaît, mais sinon, le présentéisme, qu'est-ce que c'est ?    Une et indivisible    L'Algérie et le nouvel ordre mondial énergétique    Catastrophe écologique au Yémen    Washington et Baghdad discutent sur la présence militaire américaine    La FAF appelle à une large vaccination    Le président entame des consultations    Fini la politique de l'autruche    Du banal au pas normal?    Les «ripoux», les magistrats et les «privilèges»!    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    «Moussawiri» de l'Algérien Ahmed Tounsi    «Donner de l'espoir grâce à la musique est la meilleure chose que j'ai faite...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le gouvernement décidé à en finir avec le foncier industriel inexploit
Selon le ministre de l'Industrie et des Mines
Publié dans La Tribune le 12 - 11 - 2015


Ziad Abdelhadi
Le ministre, qui s'exprimait lors d'une visite de travail qu'il a effectué hier dans la wilaya de Aïn Defla, a annoncé qu'à partir de janvier 2016 une taxe de 3% sur la valeur marchande réelle du terrain sera imposée à leurs bénéficiaires s'ils n'ont pas entamé des travaux. Cette mesure est considérée légitime par le ministre qui estime qu'il n'est plus acceptable que des lots de terrain à vocation industrielle soient inexploités «alors que le besoin en la matière nous est nécessaire pour la relance de notre base industrielle», dira-t-il offusqué. «C'est d'autant plus regrettable quand on constate que près de 60% des terrains accordés au titre du Calpiref sont encore friche», dira-t-il. Aussi, le gouvernement est-il décidé à en finir avec cette problématique, affirme M. Bouchouareb devant un parterre d'industriels de la wilaya de Aïn Defla et des responsables réunis au siège de la wilaya. Le ministre annoncera par ailleurs, qu'à partir du 1er trimestre 2016 il sera mis à la disposition des investisseurs 31 nouvelles zones industrielles dans un premier temps, 18 autres suivront. Cette offre, selon le ministre, va permettre à la base industrielle de se lancer. Il rappellera à l'assistance que les trois dernières lois de Finances ont apporté plus que toutes celles qui les ont précédées des encouragements à l'investissement. «Nous pouvons relever le défi car nous en avons les moyens pour que tout un chacun (gouvernement, investisseurs et cadres de la nation) s'implique», ajoutera-t-il pour clore ce chapitre.
M. Bouchouareb a tenu par ailleurs à rappeler aux responsables locaux qu'il ne pouvait admettre que dans une région comme la leur, à fort potentiel agricole, les projets d'investissements à l'amont du secteur agricole soient aussi minimes contrairement au nombre de dossiers de projets d'investissement dans d'autres secteurs d'activités. «J'espère que cela va changer», dira le ministre.
Concernant sa visite, le ministre s'est rendu en premier dans la daïra d'El Attaf, où un exposé lui a été présenté sur l'unité de transformation d'aluminium Metalco Extrusion. Il s'est aussi rendu à l'unité Maghreb tube où il a pu s'enquérir du niveau de qualité de cette SPA. Dans la zone industrielle de Aïn Defla, il a visité l'unité Sim Sander pour la production d'aliments de bétail, dont la commercialisation des compléments alimentaires va commencer le mois de décembre prochain. Le ministre s'est enfin rendu à l'unité de charpente métallique du Groupe Batimétal et l'unité de fabrication de canalisation hydraulique de la SPA Alchyd du Groupe Amenyd. Il terminera sa visite par la pose de la première pierre de l'usine privée de produits pharmaceutiques Imdica.
En marge de sa visite, le ministre s'est prononcé sur les grands projets d'investissements qui seront lancés et sur le futur de l'industrie automobile en Algérie. Dans ce registre, il dira que Renault-Algérie va produire d'autres types de voitures, alors que Peugeot entrera en scène avec quatre modèles. «Mais ce qui est important à retenir c'est que le niveau d'intégration dans les deux chaînes de production est appelé à la hausse, puisque il est prévu que l'embouteillage des véhicules sera produit par des prestataires nationaux», a conclu le ministre.
Z. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.