Liverpool : Klopp avait baissé les bras pour Coutinho    La Ligue 1 française trouve une formule pour la baisse des salaires    Situation des prisonniers sahraouis: le Polisario alerte Human Rights Watch    PSG : La condition de la femme d'Icardi    Le président du CNDH fait don d'un mois de son salaire    LA SPECULATION ET LA FRAUDE : Rezig annonce la radiation des commerçants coupables    Le général Kaidi nommé à la tête du DEP    COMMUNICATION : Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    MESURES PREVENTIVES CONTRE LECOVID-19 : Les visites dans les maisons de retraite interdites    45 nouveaux cas confirmés et 20 nouveaux décès en Algérie    Report des examens d'attestation de niveau    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    Lutte antiterroriste: découverte d'un pistolet mitrailleur et trois bombes artisanale à Boumerdes et Djelfa    Plus de 186.000 entreprises dotées d'un NIS au premier semestre 2019    Ouargla/Covid-19: divers programmes à distance au profit des enfants durant le confinement    Abdelouahab Fersaoui condamné à une année de prison ferme    Moscou et Riyad "proches" d'un accord    Les avocats demandent l'annulation du verdict de la Cour d'Alger    Les feuilles de l'automne    Les écoles privées aux abonnés absents    L'infrangible lien…    Des dizaines d'artistes prennent part à la campagne #WeAreItaly    Diffusion d'un riche programme pour petits et grands    Report du colloque national sur les balcons du Ghoufi    JS Kabylie : Solidarité au profit des communes    Les réfugiés embauchés dans l'agriculture    Impact de la pandémie de coronavirus sur les Etats africains : Les sombres prévisions du Quai d'Orsay    Industrie et pandémie de Covid-19 : Les groupes économiques publics augmentent leurs capacités de production    Impact de la pandémie de Covid-19 : Allégement des mesures fiscales pour les entreprises    Elle était la première femme parachutiste de l'Algérie post-indépendance : Décès de Mme El Moussaoui Fatima    Larbi Ounoughi installé à la tête de l'anep    Onu : Guterres exhorte les Etats à protéger les femmes    Arabie Saoudite : Sanction financière pour le défenseur Benlamri    NAHD : Pas de ponctions sur salaires    Festival du film virtuel : Appel à candidature    Concours de Photographie : En connexion directe avec l'Espagne    Oran : Concours du meilleur conte pour enfants sur internet    Blida: Le lourd tribut payé par le corps médical    Les horaires des administrations fixés de 8 h à 14 h dans neuf wilayas    90 kilogrammes de kif saisis après une course-poursuite    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Le président du RAJ condamné à un an de prison    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Les prix flambent sur les marchés internationaux    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un mirage au Khroub
La caravane artistique d'été de l'ONCI
Publié dans La Tribune le 27 - 07 - 2017

Les ministères de la Culture, et de la Jeunesse et des sports s'évertuent durant la période estivale d'apporter de la fraicheur aux populations, et plus particulièrement aux jeunes et aux familles, par la mise en place de divers programmes dont le but est de rendre moins lourdes à supporter les journées, voire les nuits, caniculaires.
Les ministères de la Culture, et de la Jeunesse et des sports s'évertuent durant la période estivale d'apporter de la fraicheur aux populations, et plus particulièrement aux jeunes et aux familles, par la mise en place de divers programmes dont le but est de rendre moins lourdes à supporter les journées, voire les nuits, caniculaires. En ce qui concerne le département de Mihoubi et par délégation, l'Office national de la culture et de l'information (Onci) s'était engagé sur l'organisation de soirées artistiques et musicales à travers l'ensemble du territoire national, et pour ne pas laisser en rade celles supposées essentiellement visées, à savoir les villes moyennes mais à forte densité de population, l'Office en question a fait le choix de lancer sur les routes ce qui a été nommé la «Caravane d'été». Ainsi, dimanche dernier, la caravane est arrivée à la wilaya de Constantine et plus précisément dans la ville du Khroub, avec dans sa soute un important matériel musical et dans le bus un important groupe de musiciens, accessoiristes et autres techniciens. La troupe devait donner un concert à partir de 15h, ce qui, somme toute, était incongrue compte tenu des 41° (à l'ombre) que distillait dehors l'astre solaire. S'il y avait peu de chances qu'il puisse se trouver âme qui vive dehors, autre que des personnes obligées d'y être pour des raisons précises, les responsables de l'Onci ont également réussi la performance de n'en informer leur vis-à-vis, c'est-à-dire la commune du Khroub, que quelques heures avant le début du spectacle. En tout état de cause, les plus gênés parmi les responsables demeuraient évidemment ceux de la commune concernée, et quand l'heur nous a été donnée de les approcher autant dire qu'ils étaient littéralement transis de déception, voire de honte, comme si ce couac leur était imputable alors que ce n'était justement pas le cas. Du coup, autant l'Assemblée populaire communale (APC) réputée pourtant très réactive, pour peu qu'il s'agisse de répondre à une activité artistique destinée à ses habitants, que l'Office des sports, culture, loisirs et tourisme (Oscult), bras exécuteur de la politique communale, ne disposaient d'assez de temps pour pouvoir en informer la population et, si tant est que la moindre tentative était faite en ce sens, elle n'était vouée qu'à l'échec compte tenu des conditions climatiques qui prévalaient d'abord, mais également de celles (conditions) d'organisation, notamment sur le plan sécuritaire à même de garantir le bon déroulement de l'évènement. Et, comme dans l'univers cinématographique cher à Fellini, l'orchestre est quand même monté sur scène, ses musiciens ajustant leurs accords, le responsable de la sonorisation les siens, les chanteuses et chanteurs qui devaient défiler au micro tentant, en ce qui les concernent, d'avoir un bon retour d'écho ont donc entrepris quelques vocalises pour qu'enfin, près d'une heure plus tard, ne voyant personne se manifester, remballer leur matériel pour les musiciens, démonter la sonorisation pour le technicien et repartir dans les coulisses pour les chanteuses et chanteurs et vocaliser pour leur seul plaisir personnel. Ce qui est grave, au demeurant, c'est que quoiqu'il arrive l'Office national de la culture et de l'information «couchera» noir sur blanc dans son rapport d'activité l'organisation d'un spectacle qui n'a jamais eu lieu, que les prestataires seront payés, et pour cause, n'ont-ils pas répondu «présent» !?, alors que les jeunes ou le public khroubi ne sauront jamais ce qui s'est passé. Et, enfin, en constat final et général, il sera décidé la répétition pour la saison prochaine d'un programme qui a fonctionné à 100%.
A. L.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.