L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Alger et l'équation africaine    "Le Monde" apporte de nouveaux éléments confirmant l'implication du Maroc    La course au titre s'intensifie    Une autre journée riche en échec !    Messaoudi creuse l'écart en tête    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    L'urgence de numériser le secteur de la santé    Deux femmes retrouvées calcinées dans leur domicile    Le deux poids, deux mesures de Paris    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    Retrouvailles inédites Alassane Ouattara-Laurent Gbagbo    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    La chanteuse franco-algérienne Lolo Zouaï interprète son nouveau single dans la série Ctrl de Vevo    Henri Vernes, père de l'aventurier Bob Morane    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    Fermeture des plages et des lieux de détente    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    Sidi Bel-Abbès - Manque d'oxygène : le pire évité de justesse    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Grandiose mobilisation à Tizi Ouzou    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    La Champions League s'éloigne    Une feuille de route pour la Tunisie    Si seulement on avait écouté le professeur    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les préparatifs des examens scolaires de fin d'année 2008-2009 en bonne voie
Selon le ministère de l'Education, des moyens humains et matériels sont mobilisés
Publié dans La Tribune le 02 - 05 - 2009

De nouvelles mesures s'annoncent pour le déroulement des examens scolaires de la fin de l'année en cours, tous cycles confondus. Ainsi, M. Boubekeur Benbouzid a indiqué, hier, en marge de la cérémonie de clôture des portes ouvertes sur l'orientation scolaire et professionnelle que tous les moyens humains et matériels seront mobilisés pour une organisation parfaite des examens de fin d'année (2008-2009) du baccalauréat, du brevet d'enseignement moyen (BEM) et de fin du cycle primaire (ex-6e). Des d'enseignants au nombre d'environ 500 000, entre correcteurs et surveillants, seront, selon le ministre, appelés à veiller au bon déroulement des examens du bac et du BEM, notamment et il a relevé qu'un budget de plus de 4,5 milliards de dinars sera consacré à ces examens qui se tiendront aux dates prévues. D'ailleurs, le premier responsable a annoncé la rencontre nationale qui sera organisée le 20 mai prochain, tout en rassurant les élèves et les parents d'élèves que les programmes scolaires seront achevés avant cette date (20 mai). L'objectif de cette rencontre nationale, expliquera le ministre, est de fournir une feuille de route à la direction de l'Office national des examens et des concours (ONEC). Il s'agit d'une feuille de route qui servira de «base» à l'élaboration des sujets d'examen de fin d'année et qui ne prendra en compte que les cours dispensés durant l'année scolaire, a précisé le ministre, tout en soulignant qu'«il est hors de question d'élaborer des sujets sur la base de cours qui n'ont pas été donnés». A ce propos, le ministre a indiqué qu'il effectuera une tournée à travers plusieurs établissements scolaires, aujourd'hui, pour s'enquérir des conditions de déroulement des épreuves du bac et du BEM sportifs. Une nouveauté, dans ce sens, a été annoncée par le ministre, qui s'inscrit dans le cadre des réformes relatives au BEM et qui consiste, expliquera-t-il, en des matières optionnelles, à savoir le dessin et la musique qui toucheront 70% des élèves concernés par l'examen du BEM.
Sur un autre volet, le ministre a fait savoir qu'un corps en charge de la sécurité à l'intérieur des établissements scolaires sera créé prochainement. Celui-ci, selon lui, sera composé d'auxiliaires qui sont des enseignants payés sur le filet social par les ministères de la Solidarité nationale et du Travail, lesquels vont ainsi aider la tutelle à sécuriser les établissements. Ces derniers seront également, dira Benbouzid, sécurisés grâce à un apport du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales, par des agents de police à l'extérieur des écoles. Soulignant que la violence dans les établissements scolaires n'est pas propre à l'Algérie, le ministre a affirmé que «ces mesures sont prises par précaution afin d'éviter d'en arriver à des étapes dangereuses». D'où il a annoncé qu'une convention sera signée prochainement entre les ministères concernés. Sur un autre point, le premier responsable de l'éducation a évoqué la question de la formation des enseignants, n'ayant pas un niveau universitaire, qui ont été pris en charge par son département.
«Aujourd'hui, nous en sommes à la 4e année de cette opération et la première promotion de 5 000 enseignants titulaires de licences, ayant bénéficié d'une formation complémentaire à l'université, est sortie en 2008», a-t-il souligné, en annonçant : «Pour l'année scolaire en cours (2008/2009), il est prévu la sortie d'une promotion d'un millier d'enseignants avec bac+4, qui seront orientés vers l'enseignement moyen.» Il a d'ailleurs assuré que ce processus se poursuivra sur une période de dix ans et pour lequel l'Etat dégagera un budget de 50 milliards de dinars. «Notre objectif est de relever le niveau des enseignants et, par conséquent, celui de l'enseignement en Algérie de manière globale», a soutenu M. Benbouzid.
N. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.