Sport-Covid19: les pouvoirs publics rassurent les athlètes bloqués à l'étranger    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Ouverture du procès de Mahieddine Tahkout    Maroc: le journaliste et militant des droits de l'Homme Omar Radi arrêté    Barrage de la Renaissance : l'Ethiopie procédera au remplissage du réservoir "même sans accord"    Le général à la retraite Hocine Benhadid honoré    463 nouveaux cas confirmés et 7 décès en Algérie    ERREUR DANS LA REMISE DE DEUX DEPOUILLES : Le directeur du CHU Oran limogé    Tizi-Ouzou: la cerisaie menacée par les maladies cryptogamiques    CONSTANTINE : Arrestation de l'auteur d'une vidéo attentatoire à l'EHU    Le général-major Hassan Alaimia inhumé au cimetière d'El-Alia    Football / Transferts : la FAF veut "assainir" le métier d'agent de joueurs    Nâama: des projets pour désenclaver les zones d'ombre de Moghrar    Le Président Tebboune présidera une séance de travail sur l'élaboration du plan de relance socioéconomique    Le RCD plaide pour un «débat adulte et loyal»    Onze personnes tuées dans une embuscade dans le Nord-Est    À propos de la loi portant règlement budgétaire pour 2017 (1re partie)    Tebboune s'exprime pour une dynamique de détente plurielle    «Tous les pourparlers sont reportés à la fin de saison»    Feu de forêt à Kef-Essebihi    Près de 700 logements tous types confondus attribués à leurs bénéficiaires    Funérailles solennelles à la hauteur des sacrifices    Un Pissarro définitivement restitué à une famille spoliée durant l'occupation nazie    Deux ministres évoquent un possible "changement de gouvernement"    LE MAMMOUTH À DEGRAISSER    La campagne de vendanges bat son plein à Aïn Témouchent    L'ADE de Médéa croule sous le poids des créances    "J'espère suivre les traces de Bougherara et Gaouaoui"    Israël accélère sa politique de colonisation en Palestine    Tirs de roquettes en direction de la Zone verte de Bagdad    5 000 ouvrages à livrer aux bibliothèques communales d'Oran    Vulgariser le jargon médical auprès du grand public    La situation sociopolitique et sanitaire décortiquée par un diplomate    Boumerdès : Réseau électrique dépassé    Aïn Témouchent : Le dispositif ANSEJ en question    Annaba : Sondage électronique sur les prestations de la CASNOS    Brèves    Tizi Ouzou : Villages historiques sans lieux de mémoire    Akli Kaci, l'homme des solutions justes    Manque de liquidités: Les explications du ministre des Finances    Un moment historique    Le dérisoire des murs    JSM Béjaïa: Un club complètement à la dérive    Meilleurs joueurs africains (2ème partie): Le subjectivisme toujours au rendez-vous    Grâce présidentielle pour près de 4.700 détenus    El Tarf: Agressions et drogue, une bande sous les verrous    Les gens de mon douar    Un jour sur la plage    L'infrangible lien...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCA : Benaldjia : «Oui, j'ai fêté mon but face à l'USMA avec Mekhazni loin de tout esprit de revanche»
Publié dans Le Buteur le 20 - 03 - 2019

Après le coup de force réalisé lors du derby face à l'USMA, Mehdi Benaldjia s'est longuement exprimé au micro d'El Heddaf TV sur sa situation et celle du club. C'est avec cette franchise qui le caractérise que Mehdi s'est adressé aux téléspectateurs.
On imagine que ce succès face à l'USMA vous a fait beaucoup de bien sur le plan psychologique et comptable.
On connait l'importance du match derby chez nos supporters. Aucun ne veut perdre ce rendez-vous que certains considèrent comme celui de l'année. Dieu merci, on a fait le nécessaire pour empocher les trois points de la victoire. Bien évidemment, le fait de prendre la mesure de l'USMA a un impact positif sur le moral des troupes. C'est indéniable lorsqu'on gagne face au club voisin qui, lui, est actuellement leader du championnat.
Vous avez été l'homme du match en marquant et en provoquant un penalty dans le money time. Pourquoi avez-vous choisi ce rendez-vous pour se mettre en évidence ?
Je n'ai pas choisi ce rendez-vous. Cela fait quelques temps que je réalise de très bons matchs avec mon équipe. J'ai eu l'honneur de jouer dans les deux grands clubs et j'ai vécu les derbys dans les deux camps. Maintenant, si tu ne joue pas ce match, ce sera pour quand alors ? Il n'y pas eu que Mehdi qui a bien joué. Je rends hommage à tous mes partenaires qui étaient au rendez-vous. C'est grâce à notre solidarité qu'on a pu battre le leader du championnat.
Est-ce que le fait d'être un enfant de Bab El Oued vous fait prendre conscience mieux que quiconque de l'importance du derby et de son impact ?
Je peux vous dire que vous avez surtout une très grosse pression car vous êtes accostés en permanence par les supporters qui vous demandent de gagner le derby. Et cela vous motive aussi pour réaliser un très gros match.
Un mot sur votre premier but sous le maillot du Mouloudia qui intervient lors du derby ?
Quand j'ai signé au Mouloudia, je connaissais mes qualités. Mais j'ai dû bosser pour retrouver mes sensations. Et cela a été le cas lors du derby. Je dois rester humble tout en poursuivant le boulot pour rester sur cette dynamique. Il faut maintenant que je sois constant dans mes performances.
Lorsque vous êtes venus au Mouloudia, certaines personnes n'étaient pas d'accord. Le confirmez-vous ?
Mais vous savez, cela arrive dans tous les clubs. Il y a toujours des personnes qui sont contre vous. Je me suis préparé à cette situation car je suis un enfant de Bab El Oued et je connais comment sa fonctionne. J'ai travaillé en faisant fi de tout cela. Et contre l'USMA, j'ai montré à tout le monde ce que je vaux sur le terrain. Il y a mes camarades qui m'ont beaucoup aidé. Il y a aussi Amrouche puis Mekhazni. Il n'y a rien à redire. On a voulu me mettre dans les meilleures dispositions afin que je puisse apporter un plus à l'équipe.
Après avoir débloqué votre compteur, vous avez célébré ce but avec Mekhazni. Certains ont interprété cet acte comme une manière d'exprimer votre revanche sur l'USMA. Qu'en pensez-vous ?
Pas du tout. Je voulais exprimer ma joie. C'était l'occasion de dégager toute cette pression. Et puis, je ne pourrais jamais oublier les années passées à l'USMA. Sans ce club, peut-être ma carrière n'aurait pas pris cette tournure. Je considère Mekhazni comme mon grand frère. Il a été à mes côtés au niveau des jeunes et lorsque j'étais en attente. Allik voulais m'enrôler mais j'attendais un signe de la direction du Mouloudia. Cela ne s'est pas fait, alors j'ai décidé de rejoindre l'USMA. J'ai du respect pour le public de l'USMA et pour Saïd Allik.
Pouvons-nous connaitre l'histoire de cette casquette blanche qui porte chance à Mekhazni ?
Peut-être certains ne connaissent pas cette histoire mais moi si. Mekhazni a pour habitude de mettre cette casquette blanche à chaque fois contre l'USMA. Et chaque fois, le résultat tourne en sa faveur. Il nous a demandé s'il devait le faire ou si c'était inutile. On lui a dit de ramener la casquette car on avait l'intention de gagner. Et ce fut le cas. Cette casquette a un apport psychologique.
Un mot sur le départ de Adel Amrouche qui est intervenu après la défaite face à l'ESS ?
On doit respecter le choix du coach. On a bien travaillé avec lui. On a essayé de mettre en place son plan de jeu. C'est la vie d'un joueur et d'un entraîneur de changer de club. Maintenant, il y a Mekhazni. Il faut qu'on l'aide dans sa mission comme lui il nous a aidés avant le derby.
Malgré la qualité de l'effectif mouloudéen, les résultats ne sont pas au rendez-vous. Pensez-vous que l'élimination de la Coupe d'Algérie face au NAHD a été l'élément déclencheur ?
Il est vrai que cette élimination de la Coupe d'Algérie face au NAHD nous a fait très mal. C'est à partir de cette élimination que la situation s'est empirée. On ne méritait pas de perdre ce match. Il y a eu ce penalty sévère qui a tout chamboulé. Il y a eu aussi cette pression négative qui a eu un impact indésirable sur le groupe.
Certains disent que cette victoire face à l'USMA fait suite au départ de Amrouche…
C'est archi faux. C'est justement les rumeurs qui brisent l'équipe. On touche à l'intégrité des joueurs en propageant des mensonges. On avait de bonnes relations avec Amrouche. Et cette victoire face à l'USMA n'est pas le résultat de ce départ.
Ce n'est pas triste de voir qu'un club comme le Mouloudia avec un effectif pléthorique ne parvient pas à réaliser de grosses performances ?
Je vous l'accord. C'est anormal qu'une équipe avec un effectif aussi riche ne parvienne pas à s'imposer. Il y a la pression et les rumeurs qui nuisent à la stabilité du vestiaire. C'est aussi à ce niveau qu'il faut changer les choses.
Il y a eu l'élimination de la Coupe arabe qui a été actée au match aller au stade du 5-Juillet. Le pensez-vous ?
Je vais vous dire, nos supporters n'étaient pas très chauds pour la Coupe arabe. Il reste une compétition internationale mais ce qui a fait très mal, c'est l'élimination de la Coupe d'Algérie et le fait de ne pas pouvoir lutter pour le titre.
Il reste neuf matches à jouer avant la fin de l'exercice. Pensez-vous pouvoir vous mêler à nouveau dans la course au titre après les défaites de l'USMA et la JSK ?
Ecoutez, on va prendre match par match, ensuite on fera le bilan. Je pense que le championnat est loin. Mais le podium reste d'actualité. A nous de tout faire pour y parvenir.
Après ce succès face au club de Soustara, il faut confirmer contre le MCO même si le match risque d'être reporté.
Qu'on joue ce match ou pas (entretien réalisé dimanche), il faut qu'on confirme ce regain de forme. On doit bonifier ce succès devant l'USMA par d'autres victoires. C'est une évidence.
On vous laisse le soin de conclure en vous adressant aux supporters qui ont brillé par leur absence lors du derby algérois.
Il faut savoir que le Mouloudia sans son public, ce n'est pas la même chose. Les supporters, c'est 80% de l'équipe et du club. Je demande à nos fans de continuer à soutenir leur équipe jusqu'à la fin car on aura besoin d'eux pour accrocher une place africaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.