Karim Younes: le changement escompté passe par la poursuite du dialogue et du débat dans la sérénité    Tébessa: élargir les fouilles pour mettre au jour d'autres pièces archéologiques    Saisie de plus de 10 quintaux de kif traité à Naâma (MDN)    Bordj Bou Arreridj: alimentation en eau potable avant l'été de 30 communes    CAN à Laâyoune occupée: appel à préserver le sport de l'instrumentalisation politique    crise libyenne: le ministre malien des AE insiste sur l'importance de conforter le rôle de l'UA    Habitat: Installation de Tarek Belaribi au poste de DG de l'AADL    AS Monaco: Slimani cherche bien à partir, mais...    L'Algérie n'importera plus de semences de pomme de terre à partir de 2022    Le Hirak face aux ambitions partisanes    Appel à l'accompagnement des professionnels    PwC Algérie passe au crible les dispositions fiscales    Le phénomène Saïd ! Prince Saïd !    Dans leur confort lointain, ils pensent !    L'Algérie a un rôle clair dans la relance de l'accord de paix au Mali    Les révélations du chef de l'Etat    Irak : plus de dix manifestants tués en une semaine    Alger, la diplomatie française et l'effet Merkel    Aïn Témouchent : le moudjahid Abdelaziz Hatri n'est plus    "Je sentais que nous allions avoir l'Algérie"    Dumas : "Satisfait de mon groupe"    Démolition de l'hippodrome Ghellab-Attia    Ce que propose le PAD    Contrôle sanitaire aux points d'entrée en Algérie    Et si vous faisiez de l'hypertension ?    Tarte aux pommes    Les aliments anticholestérol    Le RCD dénonce "une injonction d'apprentis dictateurs"    .sortir ...sortir ...sortir ...    Ahmed El-Mili raconte Milev, berceau de son enfance    La célèbre actrice de télénovelas Regina Duarte veut prendre la tête de la culture    «Traduire l'œuvre de René Guénon en arabe était pour nous un vrai défi»    "Wassiet El Hattab", nouvelle pièce pour enfants    Du rififi à l'Opéra d'Alger    USMA : Hamra « Battre le Wydad ne relève pas de l'impossible »    Patrick Juillard : «Par rapport au reste du plateau, l'Algérie est bien lotie dans ce tirage des éliminatoires de la coupe du monde»    Entrevue du Président de la République avec des responsables de médias    Blida: Journée d'information sur la loi de finances 2020    Difficultés financières, enregistrement des médicaments...: Les opérateurs de la pharmacie vident leur sac    Aménagement de la piscine de Medina Jedida Des instructions pour le respect des délais de livraison    Ligue 1 - Mise à jour: Le PAC sur ses gardes face au CSC    Skikda: Des habitants de Ali Hazila Ramdane barrent la route    Tlemcen: 34 réseaux de trafic de drogue démantelés en une année    108 familles relogées à Ouled-Fayet    Issad Rebab classé 6e fortune d'Afrique    Recep Tayyip Erdogan en visite à Alger    Des roquettes tirées près de l'ambassade américaine à Baghdad    Une pétition lancée pour réclamer une salle de cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Belmadi : «Désormais, notre objectif est de nous qualifier pour le Mondial-2022»
Publié dans Le Buteur le 05 - 09 - 2019

Le sélectionneur national Djamel Belmadi a accordé hier un entretien à l'ENTV. Dans cette interview, le premier responsable a évoqué plusieurs sujets relatifs à l'actualité des Verts. Il est ainsi revenu sur la consécration de la sélection nationale à la dernière CAN en Egypte. Il a aussi évoqué les prochains objectifs des Verts, le poste vacant de manager général de la sélection ainsi que l'actuel stage de préparation qui se déroule à Sidi Moussa.
«Le second match face au Sénégal a été un élément déclencheur pour nous»
«Pour moi, les meilleurs moments de cette compétition sont peut-être différents des vôtres. Je sais qu'on retient beaucoup le buts de Riyad contre le Nigeria où la séance de penalties contre la Côte d'Ivoire qui nous a fait tous peur. Il y a eu beaucoup d'émotions, mais moi, je vais retenir l'ensemble des matchs. Chaque match a eu son histoire et son importance. Toutes ces oppositions nous ont amenés doucement, doucement vers le sacre final. Pour moi, le second match face au Sénégal est ce but inscrit par Belaïli qui a été un élément déclencheur pour nous, car il a amené de la confiance à l'équipe. C'est ce qui nous a donné l'idée qu'on pouvait aller loin dans la compétition.»
«A l'issue du match de la Côte d'Ivoire, on s'était tous dit que rien ne pouvait nous arrêter»
«Les moments difficiles vécus à la CAN ? Il y a eu ce match évidemment contre la Côte d'Ivoire qui a été difficile. Nous avons joué sous une chaleur étouffante à Suez, sans oublier le déroulement de cette rencontre. On avait eu l'occasion de faire le break avec ce penalty manqué de Bounedjah, sans oublier le contexte du match avec à la clé cette qualification pour les demi-finales. Tout ça nous a fait passer par plusieurs moments d'émotions, de la joie à l'inquiétude et la peur. A l'issue de ce match, on s'était tous dit que rien ne pouvait nous arrêter, et on était décidés d'aller gagner cette Coupe d'Afrique.»
«Je ne suis pas fou, j'ai confiance en mon travail»
«Bien avant le match de poules contre le Sénégal, et bien avant le début du tournoi, je vous ai dit qu'on allait viser la victoire à la CAN. Certains m'avaient alors traité de fou. Je ne suis pas fou, j'ai confiance en mon travail. Pendant dix mois, nous avons énormément travaillé, j'avais toujours répété aux joueurs cet objectif d'aller gagner la CAN, un objectif qui n'a jamais été réalisé pour l'Algérie en dehors de ses terres. Il s'agit d'un processus qui s'opère avec une stratégie psychologique. Le message attribué lors de mes premières conférences de presse n'était pas pour les journalistes, mais plutôt pour mes joueurs. Inculquer aux joueurs l'idée que seule la victoire était notre objectif.»
«Ni l'argent ni le CV ou la reconnaissance n'ont motivé mon choix d'entraîner l'EN»
«En acceptant de prendre l'Equipe nationale, mon unique objectif était d'apporter de la joie au peuple, et Dieu seul connaît mon intention, et le peuple ne peut être heureux que par la victoire. Ce n'était pas dans un objectif personnel, ce n'était pas pour gagner plus d'argent parce que j'en perds largement par rapport au pays où j'étais. Ce n'était pas par rapport au CV ou à la reconnaissance, c'était uniquement pour voir ce qu'on avait vu à Alger lors de notre arrivée, après la CAN. On voulait rendre le peuple heureux, surtout par ces moments que le pays est en train de vivre.»
«Je suis très content pour Boudaoui et Loucif»
«Je suis très content pour Boudaoui et Loucif car je sais qu'ils vont beaucoup progresser dans le championnat français. Ils vont passer des niveaux, et c'est l'Equipe nationale qui en sera le bénéficiaire, car c'est des joueurs qui évoluent dans des postes dont on a vraiment besoin. Pour les autres joueurs qui se produisent dans les équipes du Golfe, l'Equipe nationale est quelque chose de très important pour eux. Et je sais qu'ils se donneront toujours à cent pour cent pour l'EN.»
«Halliche a terminé en beauté, et on a voulu qu'il sorte par la grande porte»
«On a tous en tête cette image de Rafik Halliche ensanglanté en 2009, en Egypte, et le destin a voulu qu'on remporte la CAN dans ce pays quelques années plus tard. Il a terminé en beauté, et on a voulu qu'il sorte par la grande porte.»
«Je remercie Medane pour le travail qu'il a accompli»
«Je remercie Medane pour le travail qu'il a accompli, je lui souhaite bonne chance, et surtout un grand repos après le travail qu'il a fait au sein de l'EN. Le poste de manager général dans une sélection nationale est très important. Celui qui le succèdera doit travailler avec de bonnes intentions. Bien sûr qu'il doit aussi être très compétent, et surtout venir avec l'idée d'apporter un plus pour l'EN et pour son pays. On va travailler dans ce sens là, et sans beaucoup se précipiter.»
«On aurait pu avoir un adversaire de haut standing, mais…»
«Désormais, notre objectif est de nous qualifier pour le Mondial-2022, il faut savoir que cette période du mois de septembre est une période de transition parce qu'on est en début de saison. Comme vous le savez, on va affronter le Bénin. On aurait pu avoir un adversaire de haut standing, mais le plus important pour nous était de retrouver le groupe et se présenter à notre public. Le vrai travail débutera le mois d'octobre avec comme objectif de se qualifier au prochain Mondial.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.