Ali Ghediri condamné à quatre ans de prison    Abdelkader Bensalah inhumé au cimetière d'El-Alia    AADL: Près de 22.000 souscripteurs n'ont pas téléchargé les ordres de versement    Rencontre Gouvernement-Walis: A la recherche d'un appui local solide    La facture s'alourdit pour le royaume: Le Maroc joue et perd    Managers de joueurs en Algérie: Un métier pour desservir le football    Feux de forêts: 8 blessés transférés à l'étranger    Selon les spécialistes: Les vaccinations contre la grippe saisonnière et le Corona ne s'opposent pas    Trois individus arrêtés pour vols    La pointure du monde    La sculpture est-elle « maudite»?    Une autoroute qui a emporté d'indélicats cadres...    Les violences des supporters s'accumulent    Brèves Omnisports    Nouvelle enveloppe pour l'achèvement des travaux    Les raisons du processus inflationniste    À quand le vrai bonheur?    La carte de la transition    Le président Saïed prend «des mesures exceptionnelles»    Une vingtaine de pays de l'UE proposent de reconduire Tedros    Les films hollywoodiens à l'affiche    La meilleure résidence d'accompagnement à l'écriture!    Du chant chaâbi à Dar Abdellatif    Deux passeurs arrêtés    Les milliards pleuvent...    La presse en deuil    Le FFS contre-attaque    40 Nouveaux forages fonctionnels dans 20 jours    Trois morts sur les routes    La crème de nuit !    Solidarité made in Ooredoo L'opérateur qatari a offert    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Vers une hausse des salaires    Pétrole : le juste prix ?    Une inauguration, puis rien !    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Formation en écriture cinématographique    Réouverture des cinémathèques aujourd'hui    Avoir le minaret aux trousses    Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    La France déchirée?    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Kidnapping d'enfants: Le gouvernement énormément préoccupé
Publié dans Le Maghreb le 17 - 03 - 2013

e ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, M.Daho Ould Kablia, a déclaré, hier, à Bechar, que le phénomène de kidnapping d'enfants est "une question qui nous préoccupe énormément". S'exprimant à la presse, en marge de la visite de travail du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, dans cette wilaya, le ministre a affirmé que "cette question nous préoccupe énormément, malgré le fait que beaucoup d'affaires de ce type ont été élucidées par les services de sécurité". Le ministre de l'Intérieur a, en outre, annoncé la tenue d'une réunion dimanche avec l'ensemble des représentants des secteurs concernés pour l'examen des différents aspects opérationnels de prévention et de lutte contre ce type de crimes, notamment la Sûreté et la Gendarmerie nationales, qui disposent de moyens pour résoudre ce type de criminalité. Au cours de cette rencontre, seront aussi examinés les différents aspects psychologiques de prévention et de lutte contre ce genre de crimes, a ajouté Ould Kablia. Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales figure parmi l'importante délégation ministérielle qui accompagne le Premier ministre dans sa visite de travail samedi dans la wilaya de Béchar, dans le cadre de la mise en œuvre du programme du président de la République. M. Sellal procédera à la mise en service de plusieurs projets ainsi qu'à l'examen de l'état d'exécution de l'ensemble du programme de développement dans cette wilaya du sud-ouest algérien.
Me Ksentini pour une condamnation exceptionnelle à la peine capitale
La condamnation à la "peine capitale" de façon "exceptionnelle" à l'encontre des kidnappeurs et tueurs d'enfants a été préconisée, hier, à Alger, par le président de la Commission nationale de promotion et de protection des droits de l'homme (CNPPDH), Me Farouk Ksentini."Je suis pour l'abolition de la peine de mort sauf dans certains crimes tels que les enlèvements d'enfants suivis d'assassinats. Elle doit être prononcée à leur encontre de façon exceptionnelle", a plaidé Me Ksentini lors d'une émission "Nikach El Ousboue" de la Chaîne I de la Radio nationale. Il a expliqué, dans le même cadre, que le juge est la seule personne habilitée à décider d'infliger cette sanction capitale, tout en insistant sur la nécessité de respecter la présomption d'innocence des suspects jusqu'à leurs condamnations définitives. "La question de la peine de mort ne peut être laissée à l'opinion publique, car il revient à la justice et à elle seule de décider de son application ou pas", a-t-il soutenu. Deux enfants, Haroun, 10 ans, et Brahim, 9 ans, ont été assassinés et affreusement mutilés à Constantine il y a quelques jours. Une autre petite fille de 6 ans a été retrouvée morte durant la même période à Tlemcen.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.