Explosions de Beyrouth : des messages de soutien et propositions d'aides au Liban    Covid-19 : prolongement du confinement partiel à El-Kala dans la wilaya d'El-Tarf    L'eau, le feu, l'argent et les enquêtes    Mutualisation des compétences et passage de témoin    Niveau «yet'karkar» !    Lancement officiel de la commercialisation de produits de finance islamique    Pas d'Algériens parmi les victimes des explosions survenues à Beyrouth    Le nouveau SUV Enyaq iV se dévoile    Un SUV pour les pays émergents    Premiers essais de Vision-S    Sit-in des supporters pour réclamer la 2e place au classement    Réunion du bureau fédéral lundi prochain    Manchester United et l'Inter : objectif «Final 8»    Gouasmia, nouveau commandant de la gendarmerie    Un pays à déconfiner    3 649,5 hectares du massif forestier et arbres fruitiers partis en fumée    Les modalités restent à fixer    2 employés morts dans l'effondrement partiel d'un tunnel minier à Chaâba-el-Hamra    Black is King, le film de Beyoncé célébré, mais aussi critiqué    La pandémie joue les trouble-fêtes    Controverse sur la «grande Albanie» : Dua Lipa dit avoir été mal comprise    La famille Bouchaoui sans acte de propriété    Infantino "respectera toute décision" de la commission d'éthique    "Des mesures inadaptées", selon le Game    L'ex-roi d'Espagne Juan Carlos serait en République dominicaine    17 morts dans des inondations dans le Nord    Charbel Wehbé, nouveau ministre des Affaires étrangères    Les walis sommés de transmettre les registres de doléances à la Présidence    "La pandémie exige de repenser l'acte pédagogique"    La crise des déchets persiste à Constantine    L'aide humanitaire ne suffit pas    Signature de conventions de partenariat    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Se reconstruire après la tragédie    "Aucun échec n'est une mort définitive"    Karim Younes se livre    Histoire. Lutte du peuple algérien pour l'Indépendance : 1958, une année charnière    Décès du khalife général Médina Baye (Sénégal): Condoléances du Président Tebboune    Décès du Pr Jean-Paul Grangaud : Condoléances du ministre de la Santé    Lobbyiste américain engagé par Haddad: Le parquet général ouvre une enquête    Ghardaïa: Sept blessés graves dans une collision    WA Tlemcen: Le Widad retrouve la place qui lui sied    Tiaret: La ville n'aura pas son tramway    USTOMB et Tosyali Holding Algérie: Vers la mise en place de formations professionnalisantes    Pénurie de plus de 200 médicaments    Les clubs ne savent plusà quel saint se vouer    "Sonatrach n'est pas impliquée dans l'affaire du fuel frelaté au Liban"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Salon international de la datte à Biskra : Italiens, Espagnols et Français intéressés par des partenariats
Publié dans Le Maghreb le 19 - 12 - 2016

Comment permettre à la belle datte algérienne, très connue sous l'appellation deglet nour , d'avoir le rayonnement international qu'elle mérite sous le label algérien surtout ?
Tel est, entre autres, l'objectif recherché à travers l'organisation, depuis hier à Biskra, du Salon international de la datte. Un salon qui voit la participation de quelque 120 exposants, 75 hommes d'affaires venant de 22 pays mais aussi des diplomates. Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, présent sur place, exprime l'importance de l'évènement.
Les différents intervenants dans la filière datte se sont retrouvés, deux jours durant, dans la Reine des Zibans pour identifier les entraves que rencontre ce produit pour son exportation et trouver les solutions adéquates à commencer par la question de l'emballage et du calibrage.
Selon l'envoyée spéciale de la Radio chaîne 3 à Biskra, Narimène Mendil, on peut déjà annoncer la réalisation prochaine d'une unité d'emballage qui verra le jour à Biskra, une convention sera signée ce dimanche avec un partenaire français. Des opérateurs espagnols ont aussi exprimé leur intérêt.
Aussi, des Italiens sont intéressés par la valorisation des produits dérivés du palmier-dattier dont la fabrication du charbon actif à base de noyaux de dattes. Un produit utilisé dans les filtres d'eau que l'Algérie importe annuellement pour plusieurs milliards de dollars.
Il est utile de noter que la veille, le premier responsable du secteur, M.Abdeslam Chelghoum, a affirmé que l'adoption du label Indication géographique (IG) pour les produits agricoles y compris de la filière datte les protège contre la contrebande et en favorise leur positionnement sur le marché international. L'Etat algérien a validé le label IG de Deglet nour "de sorte qu'il est désormais impossible pour tout autre pays de s'approprier ce produit algérien", a ajouté le ministre dans une conférence de presse animée en marge de son inauguration du salon international de la datte.
La labellisation IG est reconnue à l'échelle internationale et a été effectuée avec le concours d'un nombre de pays dont ceux de l'Union européenne (UE), a précisé le ministre, affirmant qu'une cérémonie fêtant la labellisation IG de la datte Deglet nour sera organisée mardi à Alger par la Chambre algérienne de l'Agriculture.
Le label IG a également touché la figue sèche de Béni Maouche, dans la wilaya de Béjaïa, et est en cours pour concerner l'olive de Sig et les béliers de la race d'Ouled Djellal, a affirmé M. Chelghoum qui a assuré qu'une étude est en cours pour concerner certains autres produits agricoles du terroir dont la liste sera annoncée ultérieurement. S'agissant de la promotion des exportations, le ministre de l'Agriculture a estimé que la production nationale de dattes est parvenue au cours des dernières années à couvrir le marché national et les efforts sont désormais dirigés vers l'exportation d'une partie de cette production.
Il a affirmé, à ce propos, que l'Etat ne ménagera aucun effort dans l'accompagnement des exportateurs de ce produit "qui constitue un produit emblématique de l'Algérie sur les marchés internationaux."
Le ministre a également mis l'accent sur les actions publiques en faveur de la relance du secteur agricole, y compris la filière phoenicicole forte de 18 millions de palmiers-dattiers. M. Chelghoum avait procédé dans la matinée à l'inauguration du 2ème Salon international de la datte, en présence de diplomates de 27 pays dont les ambassadeurs d'Indonésie, d'Iran et du Yémen en Algérie.
Le ministre devait également inspecter des exploitations agricoles dans les communes de Meziraâ et Ain Naga.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.