Ouverture à la circulation automobile du tronçon routier El-Hamdania-Médéa    Benzema : «Et pendant ce temps-là, les chiens aboient»    Coronavirus : 320 nouveaux cas,191 guérisons et 10 décès    Chanegriha instruit la GN de prendre toutes les mesures pour sécuriser les centres et bureaux de vote    Lutte anti-terroriste: multiples opérations de l'ANP reflétant son haut professionnalisme    Le ministre hongrois des AE souhaite le renforcement des relations économiques bilatérales    Taoufik Makhloufi: "Je suis un athlète propre"    Cour d'Alger : début du procès en appel de Maheddine Tahkout    Foot/ Qualifications CAN-2021: programme des 3e et 4e journées    Arrestation d'un terroriste à Tlemcen    Mercato estival : marché déséquilibré, les grosses écuries ne dérogent pas à la règle    ZLECAf : Rezig prend part à la réunion préparatoire    Conférence nationale sur l'œuvre de Malek Bennabi: les participants appellent à réhabiliter sa pensée    Affaire Rooney : Un nouveau document qui enfonce le Camerounais    Assemblée générale ordinaire de la FAF : Les bilans adoptés    Libye: Le Conseil de sécurité de l'ONU entérine l'accord de cessez-le-feu    La médiation demande l'accès au chef de l'opposition en Guinée    Quand les Etats-Unis s'en mêlent    Israël va construire de nouveaux logements à Hébron    Trois ans de prison ferme requis contre l'activiste Yanis Adjlia    Tlemcen: mise en service du gaz de ville au village de Maaziz    Une nouveauté pour les routiers algériens    Le groupe Condor reprend les exportations    L'inflation amorce une nouvelle accélération    «Il y a alliance entre la bande en prison et les ennemis à l'étranger»    USM El Harrach : Sept recrues en un jour    Sofiane Kherraz, Saied Abderraouf et Saïdoune Mohamed Anis, les dernières recrues    Changement dans la continuité    Toyota en leader dans l'automobile    Les communaux protestent devant le siège de la Wilaya    Fondant au chocolat    Universités : Inscriptions et portes ouvertes en ligne    Lancement d'un projet de bande verte    2 décès et 287 nouveaux cas    La mercuriale en roue libre à Sétif    Succès annoncé pour le colosse électrique    Abou Leila et les autres    Si on cale déjà sur un dossier pareil...    Mawlid: lancement de la caravane culturelle "El Manara"    Pour une révolution d'encre !    Farid Abache revient avec un album musical poétique    Lancement des travaux de restauration du site Haouch El-Bey    La clôture de la campagne référendaire mise en exergue par ses animateurs    Santé du président Tebboune : «Aucune inquiétude», selon la présidence    L'amendement de la Constitution: réaliser les objectifs ambitieux pour les enfants de l'Algérie    Le Vote Des Expatriés En Question    Blida: Le ministre du Commerce incite les industriels à se préparer à l'exportation    Les produits pétroliers disponibles durant les fêtes d'El Mawlid Ennabaoui et du 1er novembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chute du déficIt commercial : La Chine demeure le premier fournisseur de l'Algérie
Publié dans Le Maghreb le 24 - 07 - 2017

Selon les données fournies par les Douanes, le déficit commercial de l'Algérie a reculé à 4,84 milliards de dollars au 1er semestre 2017 contre un déficit de 10,57 milliards de dollars sur la même période de 2016, soit une chute de 5,7 milliards de dollars correspondant à un recul du déficit de 54,15%.
Les exportations ont nettement augmenté à 18,141 milliards de dollars (mds usd) sur la première moitié de l'année 2017 contre 13,323 mds usd sur la même période de 2016 (+36,2%), en hausse de 4,82 mds usd, selon les données du Centre national de l`Informatique et des Statistiques des Douanes (CNIS). Concernant les importations, elles ont connu une légère baisse en s'établissant à 22,986 mds usd contre 23,89 mds usd (-3,8%), soit une diminution de 904 millions usd, précise la même source. Quant au taux de couverture des importations par les exportations, il est passé à 79% contre 56% à la même période de l'année précédente. Les hydrocarbures continuent à représenter l`essentiel des ventes algériennes à l`étranger (94,75% du volume global des exportations) avec un montant de 17,19 mds usd durant le 1er semestre 2017 contre 12,43 mds usd, soit une hausse de 38,32% qui représente une augmentation de 4,76 mds usd. Demeurant toujours marginales, les exportations hors hydrocarbures ont enregistré une hausse de 6,25% en s`établissant à 952 millions de dollars contre 896 millions usd. Les exportations hors hydrocarbures sont composées des demi-produits avec 691 millions usd (contre 697 millions usd), des biens alimentaires avec 189 millions usd (contre 129 millions usd), des produits bruts avec 34 millions usd (contre 35 millions usd), des biens d`équipements industriels avec 29 millions usd (contre 26 millions usd), tandis que les exportations des biens de consommation non alimentaires ont stagné à 9 millions usd. Pour ce qui est des importations, la quasi-totalité des groupes de produits a connu des baisses à l'exception des produits alimentaires qui ont enregistré une hausse en s'établissant à 4,437 mds usd contre 4,05 mds usd (+9,61%), ainsi que des biens d'équipements agricoles dont les importations se sont chiffrées à 346 millions usd contre 241 millions usd (+43,6%). Par contre, les importations des biens d`équipement industriels ont reculé à 7,321 mds usd contre 7,882 mds usd (-7,12%), les demi-produits à 5,3 mds usd contre 6,01 mds usd (-11,8%), les biens de consommation non alimentaires à 4,131 mds usd contre 4,153 mds usd (-0,53%), les produits bruts à 792 millions usd contre 844 millions usd (-6,2%) et les produits d'énergie et lubrifiants à 657 millions usd contre 708 millions usd (-7,2%). En terme de mode de financement des importations, sur les 22,98 mds usd des biens importés au 1er semestre 2017, un montant global de 13,84 mds usd a été payé par cash (60,2% des importations globales), en recul de 0,53% des règlements par cash par rapport à la même période de 2016. Les lignes de crédit ont financé les importations à hauteur de 36,32% pour un montant de 8,35 mds usd (en baisse de 7,15%), tandis que les comptes en devises propres ont financé à hauteur de 7 millions usd (contre 11 millions usd). Le reste des importations a été financé par le recours à d`autres moyens de paiements à hauteur de 792 millions usd (3,45% des importations), en baisse de 18,8%.

La Chine et l`Italie demeurent premiers partenaires
Les cinq premiers clients de l`Algérie, au cours du 1er semestre 2017, ont été l`Italie avec 3,12 mds usd (17,22% des exportations globales algériennes), suivie de la France avec 2,22 mds usd (12,25%), de l'Espagne avec 2,07 mds usd (11,41%), des Etats-Unis avec 1,71 mds usd (9,44%) et du Brésil 1,17 mds usd (6,45%).
Quant aux principaux fournisseurs de l`Algérie, la Chine est encore venue en tête avec 4,59 mds usd (près de 20% des importations globales algériennes), suivie de la France avec 1,95 mds usd (8,51%), de l`Italie avec 1,64 mds usd (7,13%), de l`Allemagne avec 1,57 mds usd (6,84%) et de l`Espagne avec 1,48 mds usd (6,5%). Par régions économiques, les pays de l'Union Européenne (UE) sont restés les principaux partenaires commerciaux de l'Algérie au 1er semestre, avec une proportion de 40,25% des importations algériennes et de près de 60% des exportations du pays. Par rapport au 1er semestre 2016, les importations algériennes en provenance de l'UE ont baissé de près de 21% en passant à 9,25 mds usd contre 11,7 milliards de dollars.
D'autre part, les exportations de l'Algérie vers ces pays ont augmenté de 3,34 mds usd (+44,3%). Concernant les pays de l'OCDE (hors UE), ils viennent en deuxième position avec une part de près de 14% des importations algériennes et de 18,6% des exportations du pays.
Avec les autres régions, le volume global des échanges avec les pays d'Amériques a affiché une augmentation appréciable de 33,4% par rapport au premier semestre 2016, en passant de 2,34 mds usd à 3,12 mds usd.
Concernant les pays d'Asie, les échanges ont affiché une hausse de 22,1% en passant de 6,8 mds usd à 8,3 mds usd. Par contre, le volume des échanges avec les pays de l'Union du Maghreb arabe (UMA) a enregistré une diminution de près de 21% en passant de 967 millions de dollars à 843 millions de dollars. Avec les pays arabes (hors UMA), les échanges ont enregistré une légère baisse de 6,5%, en passant de 1,23 milliard de dollars à 1,15 milliard de dollars.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.