Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Permanence pour l'Aïd el Fitr : Nette hausse du nombre des commerçants réquisitionnés
Publié dans Le Maghreb le 11 - 06 - 2018

Le nombre de commerçants réquisitionnés pour l'Aïd El Fitr sera de 49.893 au niveau national (contre 35.876 en 2017) afin d'assurer aux consommateurs un approvisionnement régulier en produits alimentaires et services de large consommation durant cette fête, a indiqué dimanche un communiqué du ministère du Commerce.
En application des dispositions de l'article 8 de la loi 13-06 modifiant et complétant la loi 04-08 relative aux conditions d'exercice des activités commerciales, les services du ministère du Commerce ont ainsi élaboré un programme à l'effet d'éviter des perturbations dans l'approvisionnement.
Cette permanence concernera 5.376 boulangers, 32.819 commerçants activant dans l'alimentation générale, fruits et légumes, 11.234 dans des activités diverses et 445 unités de production (134 laiteries, 275 minoteries et 36 unités de production d'eaux minérales).
Le nombre de commerçants réquisitionnés a ainsi été renforcé et revu à la hausse de l'ordre de 39% par rapport à l'année 2017, et ce, pour pouvoir assurer aux consommateurs une disponibilité fluide des produits notamment de large consommation, précise le communiqué.
A cet effet, 2.277 agents de contrôle ont été affectés à travers l'ensemble du territoire national pour le suivi de la mise en œuvre de ce programme des permanences. Rappelant l'adhésion habituelle des commerçants en vue d'assurer l'approvisionnement de la population durant les fêtes nationales et religieuses, le ministère du Commerce appelle les commerçants réquisitionnés à contribuer massivement à la réussite de cette opération.
L`application de la permanence des commerçants pendant les fêtes légales nationales et religieuses a commencé en 2012 suite à l`amendement de la loi 04-08 fixant les conditions de l`exercice des activités commerciales, par l`introduction d`une disposition obligeant les commerçants à assurer une permanence durant ces fêtes.
Cette loi prévoit des sanctions à l`encontre des récalcitrants dont la fermeture des locaux commerciaux pour une durée d`un (1) mois assortie d`une amende allant de 30.000 à 200.000 DA contre les contrevenants.

Plus de 4 500 commerçant à Alger
Les services de la Direction du commerce de la wilaya d'Alger ont réquisitionné plus de 4 500 commerçants pour les deux jours fériés de l'Aïd El Fitr, a-t-on appris du représentant de la Direction, Dehar Layachi.
Conformément à l'arrêté n 4191 du 20 mai dernier portant organisation de la permanence des commerçants et opérateurs économiques durant l'Aïd El Fitr, 4.595 opérateurs économiques et commerçants, sur un total de 8.779 dans la wilaya d'Alger, ont été réquisitionnés pour la permanence des deux jours fériés", a indiqué à l'APS, M. Dehar.
Il a précisé que "la réquisition relative aux commerçants à cette occasion ne concerne pas toutes les activités mais se limite aux prestations nécessaires au citoyen durant cette période, à l'instar des épiceries, des commerces de fruits et légumes et des boulangeries". "Le taux des commerçants réquisitionnés pour cette occasion représente 52,33% du nombre total des commerçants et opérateurs économiques inscrits à Alger", a fait savoir M. Dehar, ajoutant dans ce sens que 478 boulangeries sont concernées sur un total de 661 boulangeries.
S'agissant des denrées alimentaires et des fruits et légumes, 2160 commerces sur 4275 activant dans la wilaya d'Alger sont réquisitionnés pour assurer la permanence, soit 50,53%, a-t-il encore indiqué.
Pour ce qui est des autres activités telles que les cafétérias, les salons de thé, les restaurants, fast-food et stations d'essence, 1934 structures seront mobilisées sur un total de 3825, soit 50%.
Cinq (5) minoteries et 9 laiteries seront également mobilisées pour assurer la permanence durant l'Aid El Fitr et répondre aux besoins des citoyens, a-t-il ajouté.
M. Dehar a fait savoir que 92 équipes relevant de la Direction du Commerce comptant pas moins de 184 agents des différents corps de la répression des fraudes et de l'enquête économique veilleront au respect du programme de la permanence durant les deux jours de l'Aïd El Fitr. Les commerçants concernés ont été informés par procès-verbal de l'obligation de respecter la réquisition et signé la décision de permanence dont ils ont eu une copie, une sorte de contrat entre eux et l'administration.
Toute infraction à cette décision expose les contrevenants à des sanctions administratives pouvant aller jusqu'à la fermeture.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.