Secousse tellurique de magnitude 3.0 à Bejaïa    Championnats d'Afrique de Cyclisme sur piste : trois nouvelles médailles pour l'Algérie    Handball / CAN-2020 : l'Algérie domine le Congo et assure la qualification au 2e tour    La mobilisation pour le changement continue    PRATIQUES COMMERCIALES : Défaut d'affichage des prix à Mostaganem    LA FIRME ‘'ALPHYT'' EN COLLABORATION AVEC LA SRPV DE MOSTAGANEM : Journée de sensibilisation sur le traitement d'hiver des arbres fruitiers    AADL : Distribution de 155 000 logements en février    Règlement de la crise libyenne: une participation accrue à la conférence internationale dimanche à Berlin    PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE : Tebboune recevra, mardi, une délégation de médias    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Djamel Ould Abbas de nouveau à la barre    CORRUPTION DANS UNE BANQUE PUBLIQUE : Arrestation de 11 personnes impliquées à Constantine    TLEMCEN : Saisie de 117 bouteilles de spiritueux à Remchi    BEDRABINE EL MOKRANI (SIDI BEL ABBES) : Un ouvrier communal écrasé par une benne tasseuse    VOL ET BRAQUAGE DE CITOYENS A ORAN : Un groupe de motocyclistes sème la terreur    Le fils d'Amirouche porte plainte à cause de Mehenni    Manchester United: le coût d'un licenciement de Solskjaer est connu    La FAF s'oppose à la domiciliation de la CAN Futsal 2020 dans la ville de Laâyoune occupée    Le moudjahid Mohamed Kechoud n'est plus    L'Algérie et l'Italie conviennent de renforcer la coordination et la concertation concernant la situation en Libye    Protection civile d'Alger: le nombre des interventions en "léger" recul en 2019    ENIEM/difficultés financières: les discussions avec le CPE "sur la bonne voie"    Archives nationales: un colloque national sur la procédure de communication les 19 et 20 janvier    La pièce GPS du TNA primée au Festival du Théâtre arabe 2020    L'Algérie, la seule puissance arabe capable de rétablir les équilibres dans le dossier libyen    Batna : Ouverture du Café culturel "Thaziri" en présence de nombreux intellectuels de la ville    Lille: Ghoulam dans le viseur    «Les deux clubs sont dans les mêmes conditions»    Le président Tebboune multiplie les consultations    «Vous défendez la souveraineté de la Nation et assurez la stabilité du peuple»    Ils contestent le régime fiscal imposé par la LF 2020    Réviser le découpage des zones industrielles et les lois régissant l'investissement    Spike Lee président du jury 2020    Ligue 1-MC Alger: Almas, 10e président en 7 ans    Accidents de la route : 4 morts et un blessé en 24 heures    Le pétrole algérien a perdu près de 7 dollars en 2019    Les tribunaux paralysés hier    Le ministre camerounais des Sports favorable    Le Premier ministre italien aujourd'hui à Alger    égypte : quatre employés d'une agence de presse turque arrêtés    La Protection civile fait son bilan 2019    ACTUCULT    L'ONM exige l'application de la loi    APOCE: appel à la prise de mesures urgentes pour améliorer le niveau de vie    UNPEF: «L'urgence est de répondre aux préoccupations des enseignants du primaire»    Le Premier ministre confirme la tenue d'élections le 8 février    La société civile s'implique    Le Conseil des ministres avancé à samedi    Ghiless Amzal anime un concert à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les USA préparent-ils une révolution sur le marché mondial du pétrole?
Publié dans Le Maghreb le 25 - 06 - 2018

Le projet de loi contre les cartels de production et d'exportation de pétrole, prêt depuis 18 ans, a été soumis au Congrès américain fin mai. Ce document proclame hors-la-loi les accords de cartel sur le marché pétrolier et propose d'étendre la loi antitrust Sherman à l'Opep.
La loi antitrust Sherman qui est antimonopole avait été utilisée il y a plus d'un siècle pour faire éclater l'empire pétrolier de John Rockefeller, rappelle mercredi 20 juin, le site d'information Vestifinance.ru.
Le projet d'élargissement de cette loi a déjà franchi la première étape: la semaine dernière, il a été approuvé par le Comité judiciaire de la chambre des représentants.
Cela fait plus de 30 ans que Donald Trump critique l'Opep. Pour lui, le cartel "vole les citoyens américains". Le président américain s'est déjà distingué par sa conduite radicale en déclenchant une guerre commerciale contre la Chine, l'UE et d'autres pays.
"Les pays membres de l'Opep+ ne s'entendront pas sur l'augmentation de la production pétrolière pendant la prochaine réunion à Vienne le 23 juin", estime le ministre iranien du Pétrole Bijan Zangeneh. Ce dernier note également que le président américain Donald Trump soutient un prix du baril élevé, tout en décrétant des sanctions contre l'Iran et le Venezuela.
Le pétrole cher est bénéfique aux compagnies de schiste, mais a provoqué une hausse du prix de l'essence, notamment aux Etats-Unis. C'est pourquoi le locataire de la Maison Blanche a demandé à l'Opep d'accroître la production d'un million de barils. Bijan Zanganeh juge "inadmissible" ce comportement du dirigeant américain. "L'Opep n'est pas une organisation qui doit recevoir des instructions du président Trump et les respecter", dit-il.
Précédemment avait été relayée l'information selon laquelle à Vienne, la Russie et l'Arabie saoudite insisteraient sur l'augmentation de la production de 1,5 million de barils par jour au troisième trimestre. Cependant, par la suite, l'agence Bloomberg a rapporté que plusieurs pays n'étaient pas d'accord et suggéraient une hausse de seulement 600.000 barils.
Dans le même temps, le ministre koweïtien du Pétrole, de l'Electricité et de l'Eau, Bakhit al-Rachidi a déclaré que les parties de l'accord n'avaient pas encore trouvé de consensus sur l'assouplissement des quotas, rapporte l'agence officielle Kuna.
"Il n'y a pas encore de vision claire en ce qui concerne l'augmentation ou la baisse du plafond de production. A Vienne, les parties prendront une décision dans l'intérêt des producteurs, des consommateurs et de la stabilité des marchés mondiaux", a déclaré le ministre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.