Début de l'opération de la révision exceptionnelle des listes électorales    Le procès historique attendu par les Algériens    Report du procès en appel de Kamel Chikhi    «Le marché pétrolier est resté équilibré»    Frais d'engagement des clubs    Le GSP au championnat arabe    Aarab Elyes nouvel entraîneur-adjoint    Real Madrid: Le clan Zidane fait une grande annonce pour son avenir !    Quelles leçons tirer du fort taux d'abstention aux dernières législatives ?    C'est fait à Annaba    Lancement à partir de Batna de la campagne nationale de prévention des risques des inondations    Espace pour préserver son histoire    Un roman inédit de Françoise Sagan en librairie    Djaballah sera-t-il candidat à la présidentielle ?    PROTECTION CIVILE : 12 accidents font 10 blessés à Mostaganem    Plus de 250 nouveaux professeurs en renfort    Un trafiquant de psychotropes condamné à 18 mois de prison    La FAF reçoit l'ambassadeur d'Argentine    Réforme ou manœuvre électoraliste ?    Vers la fermeture de l'usine Renault    Vers l'interpellation des chefs de parti sur le "hirak"    Le pirate qui avait sillonné le ciel algérien arrêté    Plus de 2,6 millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence    Et maintenant ?    Un vendredi sur son 31    3 remèdes au miel pour traiter naturellement la grippe    Un incendie détruit une école primaire    L'indépendance de la justice, parent pauvre du système    Imminent changement à la tête des médias publics    La prophétie de Benflis    Pour la mise en place de stratégies d'enseignement de l'art dramatique et de traduction des textes théâtraux    Les Misérables de Ladj Ly, candidat de la France pour les Oscars    Le gouvernement français veut jouer la transparence    Karoui autorisé lors du deuxième tour    Indices    Béjaïa : Les manifs continuent    Téhéran met une nouvelle fois en garde contre une attaque    JS Kabylie : Le CRB et Horaya en ligne de mire    Berraf réagit aux accusations    Sonatrach: Des contrats gaziers à long terme renouvelés dans les prochains mois    Présidentielle en Tunisie … La logique arithmétique plaide pour Kaïs Saïed    Brexit : Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    Au 1er semestre 2019 : Hausse de près de 5% de la production industrielle publique    Y a-t-il une vie en dehors des GAFAM? Episode I : les réseaux sociaux    Lutte contre le changement climatique: L'ONU salue les efforts de l'Algérie    Côte d'Ivoire : La profanation de la tombe de DJ Arafat ne restera pas impunie    Un rapport de l'IGF pointe un risque de faillite    Le chef de la Minurso visite les camps de réfugiés sahraouis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Voitures électriques : Tesla baisse encore le prix de la Model 3
Publié dans Le Maghreb le 24 - 03 - 2019

Tesla a annoncé mercredi une nouvelle baisse du prix de la Model 3 quelques jours après avoir mis fin à un coûteux programme de parrainage pour ses clients.

Ce deuxième abaissement en à peine plus d'un mois, de 1.100 dollars, va ramener le prix de la version d'entrée de gamme de cette berline à 42.900 dollars (37.660 euros), précise le constructeur américain de voitures électriques sur son site internet.
En tenant compte des avantages fiscaux et des économies de carburant, le prix de base de la Model 3 va s'établir à environ 35.000 dollars, a écrit le directeur général Elon Musk sur Twitter.
A une question d'un utilisateur de Twitter lui demandant quand le prix de base de la Model 3 serait ramené à 35.000 dollars sans les diverses incitations actuelles, Elon Musk a répondu: "Nous faisons tout notre possible pour y parvenir. C'est un boulot super difficile."
Tesla a mis fin le 1er février à un programme de parrainage entre clients, qui, selon Elon Musk, "augmentait trop le coût des voitures, particulièrement de la Model 3".
Le constructeur a livré au quatrième trimestre moins de Model 3 que prévu, alors que le succès de cette berline est jugé essentiel à la rentabilité du groupe, et il a décidé en janvier d'abaisser le prix de l'ensemble de ses véhicules aux Etats-Unis en prévision de la disparition d'un avantage fiscal réservé aux acheteurs de ses véhicules.
Au sujet de l'Europe, Elon Musk a souligné sur Twitter que la TVA d'environ 20% dans les divers pays du continent et des droits de douane d'environ 10% y renchérissaient les prix de 30%.

Consacrer moins de temps à la production des Model S et X
Tesla a annoncé mercredi qu'il allait consacrer moins de temps à la production des Model S et Model X, ses véhicules les plus chers, quelques jours seulement après avoir décidé d'augmenter la production des versions d'entrée de gamme de la Model 3.
Elon Musk, le directeur général de Tesla, a déclaré ce mois-ci que le constructeur de voitures électriques ne prendrait plus de commandes pour la version à 75 kWh des Model S et X afin de rationaliser sa production.
"En raison de ce changement et de l'amélioration de l'efficacité de nos lignes de production, nous avons diminué les heures de production des Model S et X en conséquence", écrit un porte-parole de Tesla dans un courriel.
"Ces changements, ainsi que la poursuite des améliorations nous donnent la souplesse nécessaire pour accroître notre capacité de production à l'avenir."
Elon Musk a estimé la semaine dernière que l'abaissement du coût de la Model 3 était d'autant plus nécessaire que l'incitation fiscale à l'achat de véhicules Tesla serait diminuée de moitié en juillet avant de disparaître complètement à la fin de l'année.
L'action Tesla recule de 4,54% à 285,35 dollars vers 18h20 GMT.
RBC Capital Markets avait auparavant abaissé sa recommandation sur le titre à "sous-performance" contre "performance en ligne" et son objectif de cours de 290 à 245 dollars.

Le fonds souverain saoudien réduit son exposition à Tesla
Le fonds souverain de l'Arabie saoudite a réduit son exposition à Tesla, rapporte lundi le Financial Times, citant des personnes informées de cette décision.
Avec l'aide de JPMorgan, le Public Investment Fund (PIF) a couvert via un produit dérivé l'essentiel de sa participation de 4,9% dans Tesla après la clôture des marchés le 17 janvier, précise le quotidien.
Ce procédé doit permettre au PIF de continuer à détenir ces actions mais sans en subir les variations trop fortes.
Le produit dérivé utilisé pour couvrir ces titres est un "equity collar", un instrument sur mesure au financement coûteux, fonctionnant à partir d'options de vente et d'achat, mais prisé par les investisseurs du Moyen-Orient et d'Asie, ajoute le Financial Times.
Tesla a refusé de s'exprimer sur le sujet. Il n'a pas été possible de joindre le fonds saoudien dans l'immédiat.
Elon Musk, le directeur général du constructeur automobile, avait affirmé en août que le PIF soutenait son projet, ensuite rapidement enterré, de retrait de la cote de Tesla pour 72 milliards de dollars (63 milliards d'euros).
La Securities and Exchange Commission, l'autorité des marchés financiers aux Etats-Unis, avait cependant conclu après enquête qu'il n'y avait eu au cours d'une réunion entre Elon Musk et des représentants du fonds aucune discussion sur "les termes même les plus fondamentaux" d'une telle opération et que rien n'avait été convenu par écrit. L'action Tesla perdait 0,54% à 295,45 dollars vers 19h20 GMT à Wall Street, après être tombée jusqu'à 287,75 dollars.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.