Real Madrid - Manchester City : Les compositions d'équipes avec Mahrez titulaire    Benzema a prolongé avec le Real Madrid    Coronavirus en Algérie : L'inquiétude monte à Sétif    L'UA attachée à la tenue d'un référendum au Sahara occidental    ILS SE SERAIENT ACCAPARES DE 600 TERRAINS : Vers la levée de l'immunité de 2 députés FLN    Djerad reçoit l'Envoyé spécial du PM britannique pour le partenariat économique avec l'Algérie    Mustapha Berraf renonce à sa démission !    ARABIE SAOUDITE : Le président Tebboune en visite d'Etat    Education: sit-in des enseignants et travailleurs de l'Unpef    Protection civile: des mesures anticipatives pour faire face au Coronavirus    RENAULT ALGERIE FERME SES PORTES : Près de 1300 travailleurs au chômage technique    COUR D'ALGER : Le procès Ouyahia-Sellal à nouveau reporté    REMISE DES DECISIONS D'AFFECTATION AADL : Vers la convocation de 120 000 souscripteurs    Le parquet requiert des peines allant de 2 à 10 ans de prison    EXPLOSION DANS UNE HABITATION : 19 blessés dont 7 enfants à Oum El Bouaghi    60.000 étudiants étrangers sont passés par l'Université algérienne    Ligue (USM Alger) : séparation à l'amiable avec l'entraîneur Dziri Billel    L'ONU dénonce la violence israélienne en Cisjordanie    Un changement pour la route    Le projet de Jaguar Land Rover    Seddik Chihab conteste son exclusion    L'instance présidentielle veut mettre fin aux dysfonctionnements du parti    L'inébranlable détermination des étudiants    «Nous devons d'abord évaluer notre potentiel»    L'ESS et le PAC accrochés, la JSS nouveau leader    Aït Djoudi optimiste malgré la situation du club    Le choc de titans    La Libye en tête des préoccupations    Une médaille pour le hirak à Montréal    La chambre d'accusation renvoie le dossier au 3 mars    Sanders confirme son avantage face à Biden    Doute sur la tenue du sommet quadripartite sur la Syrie    2 vendeurs de drogue et psychotropes arrêtés    ACTUCULT    Des témoignages poignants sur la Guerre d'Algérie    "Intertextualité et conversation dans l'œuvre de Kateb Yacine"    Lettre écrite par Tahar Djaout après la mort de Mouloud Mammeri (25 février 1989) et publiée par Awal    Coup de mou chez Scorsese    Affluence du public    Constitution: l'université a un rôle "pivot" dans l'encadrement du débat de la société    Boxe/Tournoi pré-olympique: Houmri et Bouloudinats passent en demi-finale    Tizi-Ouzou: Mouloud Mammeri, fondateur de l'anthropologie algérienne    Pour se défaire de la dépendance aux hydrocarbures : Djerad prône une transition vers le solaire    Alger: la distribution de l'eau potable totalement rétablie mercredi avant le délai prévu    Synthétisation de l'écosystème digital : Les acteurs du numérique s'organisent    Haï Es-Sabah: Plus de 372 kilogrammes de viande impropre à la consommation saisis    Des individus pas très respectables    Lavrov : les terroristes ne seront pas "les maîtres" à Idlib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Commerce : Les prix des fruits et légumes toujours en hausse
Publié dans Le Maghreb le 23 - 05 - 2019

Ce n'est pas possible, on est à la seconde moitié du mois de Ramadhan et les prix des fruits et légumes connaissent, à Alger depuis le début de ce mois sacré, une hausse considérable, par rapport aux prix appliqués précédemment.
Quant aux prix référentiels fixés, cette année, par le ministère du Commerce, afin de mettre un terme à la spéculation et de préserver le pouvoir d'achat des citoyens, ce n'est finalement que de l'écrit noir sur blanc.
Un petit tour du côté de certains marchés dans la capitale et on est ébahi devant la large différence entre les prix affichés sur les étals et ceux référentiels (gros et détail), fixés, il y a quelques jours, par le ministère du Commerce.
Les tomates ne baissent pas moins de 100 à 120 DA, la courgette (100 DA), l'ail se trouve entre 50 et 60 DA au minimum dans les quatre marchés visités d'Alger.
La pomme de terre est entre 45 et 55 DA voire 65 selon la qualité et le marché. La banane, elle, est entre 270 et 300 Da le kilo.On a vu la viande bovine importée notamment réfrigérée (prix référentiel de 750 DA), être vendue à 950 DA ! La viande bovine vendue fraîche de la production locale a des prix allant de 1200 à 1700 DA/kg.
Bien évidemment les commerçants ont réponse à tout et la plupart vous diront qu'ils appliquent les tarifs en fonction de leurs achats auprès des grossistes où des intermédiaires. De plus, un constat flagrant des prix non affichés par les commerçants pour permettre aux consommateurs de choisir et préserver leur pouvoir d'achat. Pourtant le ministre du Commerce, Saïd Djellab avait annoncé que des "sanctions fermes" seront prises à l'encontre de tout commerçant qui ne respecte pas les prix de référence, ajoutant que ces sanctions peuvent aller d'une amende à la fermeture du commerce.
Il a même avancé, dans cet ordre d'idées qu'il y a la mobilisation d'un nombre important d'agents de contrôle, au niveau des marchés, aux côtés d'équipes de police et de gendarmerie pour vérifier l'application des prix de référence. Mais, il faut reconnaître qu'à voir les prix affichés, on doute bien de ces " inspections "….
On constate avec amertume d'ailleurs que ces prix ne correspondent pas au pouvoir d'achat d'une grande frange des citoyens notamment en ce mois sacré où les dépenses augmentent.
Il y a même certains citoyens qui n'ont pas hésité et ils sont bien nombreux, à emprunter de l'argent ou de trouver un autre travail pour satisfaire les besoins de leurs familles. Quant aux malheureux retraités, on ne trouve pas de mots pour qualifier leur situation " catastrophique " devant des commerçants, sans foi ni loi…
Cela se passe au moment où les ménages sont déjà branchés vers les achats des habits de l'Aïd pour les enfants tout en réfléchissant, en même temps, aux gâteaux et leurs ingrédients qu'il faudrait aussi acheter. Alors que diront les responsables concernés en constatant une telle situation chez les citoyens qui sont trop nombreux à ne pouvoir se suffire en ce mois de Ramadhan censé être celui de l'entraide et de l'assistance aux plus démunis…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.