Galatasaray : Falcao est attendu demain    Installation du président de la Cour d'Aïn Témouchent    Le pouvoir d'achat des citoyens sera préservé    «Cette nouvelle ne concerne pas que les voitures allemandes»    Les eaux souterraines, sources d'approvisionnement en eau potable    L'armée prend le contrôle de la route Damas-Alep et coupe les terroristes de leurs bases    «L'indépendance du juge n'est pas un privilège mais une responsabilité qui lui est imposée»    La sélection algérienne dames termine à la 11e place    Un match contre ses détracteurs    Le FC Barcelone va faire une offre de prêt pour Neymar    Bataille rangée dans les rues d'Aïn Témouchent    Création prochaine d'une nouvelle zone d'extension touristique à Tala-Guilef    El Gasba (flûte), instrument musical phare des fêtes de la région du Hodna    POUR DETENTION DE 1776 UNITES DE PSYCHOTROPES : Une ressortissante espagnole sous contrôle judiciaire à Mostaganem    AEROPORT D'ORAN : Saisie de 6000 euros non déclarés    KSAR CHELLALA (TIARET) : Sit-in des bénéficiaires des logements sociaux    Les habitants revendiquent la délocalisation de la décharge    Sept hectares de forêt ravagés par le feu    Première titularisation et premier but pour Dani Alves avec Sao Paulo    Nouvelle menace de forfait en Ligue des champions    L'activité commerciale peine à reprendre    Gros marché    Ouverture, hier, du procès de l'ex-président déchu    PSA réaffirme ses engagements    Les fausses peurs des «experts»    "Le panel n'est pas sur la bonne voie"    Le FFS appelle le pouvoir à s'inspirer de l'exemple soudanais    Le ministère de la Santé nous écrit    sortir ...sortir ...sortir ...    "Renouer le fil de l'histoire interrompu en 1962"    Collections et musées dans la construction du passé de l'Algérie    Un Festival international des films de femmes à Cotonou    La citoyenneté en débat    Convergence à Ifri pour un ressourcement    Slimani direction à Al Gharafa ?    Sahara occidental : L'avocate espagnole Cristina Martinez empêchée de se rendre à El Ayoun occupée    Angleterre : Chelsea n'y arrive toujours pas    En souffrance aux ports: Les matériels roulants bloqués libérés    Le panel ne parle pas au nom du Hirak mais ses détracteurs aussi    Communiqué - Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    Solde commercial : Une dégradation prévisible, liée à la structure de l'économie nationale    Une campagne vouée a l'échec    Cause palestinienne : Eddalia réitère le soutien indéfectible de l'Algérie    2e journée de l'Afrique à New York: L'ONU salue la "contribution active" de l'Algérie    Reconnaissance faciale, conduite autonome… La Russie présente à l'Unesco ses "technologies d'aujourd'hui"    La Volkswagen Golf Joint n'est plus disponible    17.200 Seat vendues en 7 mois    Le chanteur andalou Brahim Hadj Kacemanime un concert    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression
Publié dans Le Maghreb le 18 - 07 - 2019

Wells Fargo a publié mardi un bénéfice au deuxième trimestre supérieur aux attentes, malgré un produit net bancaire stable, grâce à une forte réduction de ses coûts.

La banque a toutefois fait état, comme Citigroup et JPMorgan, d'une contraction de sa marge nette d'intérêts sur la période. Le titre reculait de plus de 2% vers 16h15 GMT à Wall Street, contre un repli de 0,23% pour l'indice Dow Jones. Les revenus de la banque de gros et celle des collectivités locales ont baissé, les revenus nets d'intérêts ayant pâti de taux d'intérêt bas et d'une hausse des coûts de dépôts. Les bénéfices de ces deux divisions ont cependant progressé de 26% et 6% respectivement grâce à une baisse des coûts globaux.
Sur la période avril-juin, les dépenses globales de la quatrième banque américaine par les actifs se sont contractées de 4% à 13,4 milliards de dollars (11,77 milliards d'euros) et le revenu net d'intérêts a fléchi de 3% à 12,1 milliards de dollars.
La banque californienne s'est lancée dans une politique de réductions de coûts à la suite du scandale de ses comptes fantômes il y a plus de deux ans qui a entraîné une réorganisation de sa direction.

Environnement économique incertain
Le groupe de San Francisco doit aussi composer avec un environnement économique incertain, la Réserve fédérale américaine étant notamment susceptible de baisser ses taux d'intérêt dès ce mois, ce qui pourrait peser sur les marges des banques. Wells Fargo est la troisième grande banque américaine, après Citigroup et JPMorgan, à faire état d'une contraction de sa marge nette d'intérêts qui a chuté de 11 points de base à 2,82% sur le trimestre écoulé. La banque a abaissé ses prévisions de revenu net d'intérêts à deux reprises pour prendre en compte les perspectives économiques générales. Wells Fargo est particulièrement sensible aux fluctuations des taux d'intérêt en raison de son portefeuille de prêts. Malgré un environnement économique incertain, la banque est parvenue à accroître ses prêts sur le trimestre qui ont progressé de 0,6% à 949,88 milliards de dollars. "Il s'agit de la meilleure croissance de prêts enregistrée depuis plus de deux ans dans l'entreprise, ce qui est un signe encourageant", commente Edward Jones, analyste chez Kyle Sanders. Les dépôts sont restés globalement stables à 1.300 milliards de dollars. Le bénéfice net s'est établi à 5,85 milliards de dollars, soit 1,30 dollar par action, contre 4,79 milliards de dollars (98 cents par action), un an plus tôt. Les analystes attendaient un bénéfice de 1,15 dollar par action, selon les données IBES de Refinitiv. Le produit net bancaire est ressorti à 21,6 milliards de dollars, légèrement au-dessus du consensus qui était de 20,9 milliards.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.