Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Ligue 1-ES Sétif: l'entraîneur Kouki OK pour prolonger son contrat de 2 saisons    Covid-19: au moins 708.236 décès dans le monde    La confrérie Tidjanie joue un rôle important dans la propagation des valeurs de l'Islam et de la paix    Feux de forêts : la Protection civile déploie un important dispositif    Les enjeux hydrauliques et leur impact sur l'agriculture    Des messages de soutien et propositions d'aides au Liban    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Trump envisage un discours depuis la Maison Blanche pour officialiser sa candidature    Explosions au Liban: 137 morts et 5.000 blessés    Presse indépendante : 30 ans de combat et de sacrifice    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    La défense exige la présence du secrétaire particulier de Bouteflika    La bataille du siège entre au tribunal    Fin de l'été 2017 : la fausse victoire de l'oligarchie    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Le désert agraire    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Tizi Ouzou, Drâa Ben Khedda et El-Tarf reconfinées    Le féminicide, un crime silencieux    Deux Algériens légèrement blessés    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    CRB : Djerrar opéré avec succès    Nedjma TV, l'environnement comme priorité    Un enfant de 4 ans se noie dans une retenue d'eau    Tiaret: Livraison de plus de 1.000 véhicules Mercedes-Benz    FAUSSES SAINTETES    Prophéties de chaos    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    Les grands axes du protocole du MESRS    Des travaux pour améliorer l'AEP et l'assainissement    L'apocalypse à Beyrouth    Le message de condoléances et de compassion du président Tebboune    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    La fille des Aurès    Le phénomène prend de l'ampleur à Relizane    L'infrangible lien...    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression
Publié dans Le Maghreb le 18 - 07 - 2019

Wells Fargo a publié mardi un bénéfice au deuxième trimestre supérieur aux attentes, malgré un produit net bancaire stable, grâce à une forte réduction de ses coûts.

La banque a toutefois fait état, comme Citigroup et JPMorgan, d'une contraction de sa marge nette d'intérêts sur la période. Le titre reculait de plus de 2% vers 16h15 GMT à Wall Street, contre un repli de 0,23% pour l'indice Dow Jones. Les revenus de la banque de gros et celle des collectivités locales ont baissé, les revenus nets d'intérêts ayant pâti de taux d'intérêt bas et d'une hausse des coûts de dépôts. Les bénéfices de ces deux divisions ont cependant progressé de 26% et 6% respectivement grâce à une baisse des coûts globaux.
Sur la période avril-juin, les dépenses globales de la quatrième banque américaine par les actifs se sont contractées de 4% à 13,4 milliards de dollars (11,77 milliards d'euros) et le revenu net d'intérêts a fléchi de 3% à 12,1 milliards de dollars.
La banque californienne s'est lancée dans une politique de réductions de coûts à la suite du scandale de ses comptes fantômes il y a plus de deux ans qui a entraîné une réorganisation de sa direction.

Environnement économique incertain
Le groupe de San Francisco doit aussi composer avec un environnement économique incertain, la Réserve fédérale américaine étant notamment susceptible de baisser ses taux d'intérêt dès ce mois, ce qui pourrait peser sur les marges des banques. Wells Fargo est la troisième grande banque américaine, après Citigroup et JPMorgan, à faire état d'une contraction de sa marge nette d'intérêts qui a chuté de 11 points de base à 2,82% sur le trimestre écoulé. La banque a abaissé ses prévisions de revenu net d'intérêts à deux reprises pour prendre en compte les perspectives économiques générales. Wells Fargo est particulièrement sensible aux fluctuations des taux d'intérêt en raison de son portefeuille de prêts. Malgré un environnement économique incertain, la banque est parvenue à accroître ses prêts sur le trimestre qui ont progressé de 0,6% à 949,88 milliards de dollars. "Il s'agit de la meilleure croissance de prêts enregistrée depuis plus de deux ans dans l'entreprise, ce qui est un signe encourageant", commente Edward Jones, analyste chez Kyle Sanders. Les dépôts sont restés globalement stables à 1.300 milliards de dollars. Le bénéfice net s'est établi à 5,85 milliards de dollars, soit 1,30 dollar par action, contre 4,79 milliards de dollars (98 cents par action), un an plus tôt. Les analystes attendaient un bénéfice de 1,15 dollar par action, selon les données IBES de Refinitiv. Le produit net bancaire est ressorti à 21,6 milliards de dollars, légèrement au-dessus du consensus qui était de 20,9 milliards.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.