Des enseignants protestent devant le siège du ministère de l'Education    Appel à l'arrêt de «l'instrumentalisation de la justice»    Djaballah poursuit en justice Tahar Missoum    Une coordination internationale de la diaspora installée le 1er novembre    Les avocats dénoncent les nouvelles taxes    Des «GAG» à plus de 10 milliards de DA par le Conseil des ministres…    Pedro Sanchez sous pression de la droite en Espagne    Londres demande officiellement le report du Brexit    La police disperse les manifestants à Hong Kong    L'autre révolution des Tunisiens    Les Libanais crient liberté, révolution    Daesh derrière le bouclier d'Erdogan    Le football local victime de bricolage    L'Algérie dans le groupe D en compagnie du Maroc    Taoufik Makhloufi et Walid Bidani honorés à Alger    Championnats du monde de Karaté Do (Cadets-juniors et espoirs)    D'autres actions des supporters en vue    Le rendez-vous de Benflis    "Synapse" de Noureddine Zerrouki en compétition officielle    L'Afrique dans toute sa splendeur    Un espace de tous les arts    Esquisse d'une subversion plombée par la justification    Le mouvement littéraire en Algérie affecté par l'absence de critique    Participation du Crasc d'Oran avec la présentation de 4 nouvelles publications    Monaco : Des stats impressionnantes pour le duo Ben Yedder-Slimani    Saisie de plus de 47 kg de kif traité    En dépit du déficit: «Le système de sécurité sociale n'est pas en faillite»    Visioconférence à l'Ecole supérieure de police «Ali Tounsi»: Unification de la terminologie sécuritaire utilisée dans les médias    Le PDG d'Air Algérie à l'APS: La sécurité des avions, les prix des billets et la réduction des effectifs    Tizi Ouzou: Un mort et un blessé dans une fusillade    La convergence se dessine entre le politique et le syndical    Près de 240 nouveaux cas depuis le début de l'année: Campagne de sensibilisation sur le dépistage du cancer du sein    «Papicha» ou le drame de la censure?    Bordj-Bou-Arreridj : Réunion du Conseil exécutif de la wilaya    L'enseignement religieux : Une pratique séculaire dans les ksour et oasis de Ghardaïa    Syrie: Paix toujours fragile au deuxième jour de la trêve entre Turcs et Kurdes    Grand prix Chantal Biya de cyclisme au Cameroun : L'Algérien Azzedine Lagab toujours en tête    Jeux Méditerranéens 2021 : Noureddine Bedoui préside une réunion interministérielle consacrée aux préparatifs    L'euro et le yuan remplaceront-ils le dollar pour les prêts extérieurs de la Russie en 2020?    Salah-eddine Dahmoune met en garde la "fitna"    Finances: M. Loukal aux plénières des Assemblées annuelles de la BM et du FMI à Washington    Guerre drogue au Mexique: Un fils du Mexicain "El Chapo" arrêté, puis libéré par des narcos surarmés    M'SILA : Pose de 514 km de câbles de fibres optiques en 2019    Des milliers de manifestants à Londres pour un second référendum    Recul de la facture d'importation    Sonatrach explique son projet    Six candidats prennent rendez-vous    Priorité aux jeunes auteurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bourses: Les places mondiales prudentes en attendant la Fed
Publié dans Le Maghreb le 19 - 09 - 2019

Les Bourses européennes ont terminé mardi en ordre dispersé avec des variations modestes, un climat de prudence s'installant sur les marchés à la veille du verdict de la Réserve fédérale, qui devrait annoncer mercredi qu'elle baisse ses taux dans un environnement troublé par les craintes de récession sur fond de conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine.

Les cours du pétrole sont repartis fortement à la baisse mais n'effacent qu'une partie des gains spectaculaires enregistrés lundi dans la foulée des attaques de samedi contre des installations du géant saoudien Aramco. À Paris, le CAC 40 a pris 0,24% à 5.615,51 points. Le Footsie britannique a cédé 0,04% et le Dax allemand a reculé de 0,06%. L'indice EuroStoxx 50 a grappillé 0,08%, le FTSEurofirst 300 a terminé quasiment inchangé (-0,01%) et le Stoxx 600 a perdu 0,05%. La volatilité implicite sur les indices actions, très forte lundi avec notamment un bond de près de 11% de celle rattachée à l'EuroStoxx 50, est nettement retombée des deux côtés de l'Atlantique. En Europe comme aux Etats-Unis, les investisseurs retiennent leur souffle avant la Fed, qui devrait annoncer mercredi à 18h00 GMT qu'elle baisse à nouveau ses taux d'intérêt, vraisemblablement d'un quart de point, comme elle l'avait fait en juillet, pour la première fois depuis la crise financière. La journée de mercredi était dominée par les annonces de la Fed, avec le communiqué de politique monétaire à 18h00 GMT, suivi 30 minutes plus tard par la conférence de presse du président de l'institution, Jerome Powell. "Il n'y a pas eu de panique après les événements du week-end", commente Peter Cardillo, économiste de marché pour Spartan Capital Securities. "Je pense que la Fed restera sur une baisse de taux d'un quart de point de pourcentage, même après les attaques en Arabie saoudite."

Valeurs
En Bourse en Europe, la rotation vers les compartiments défensifs se confirme avec la progression de l'alimentation (+1,03%), de la santé (+0,74%) et des services aux collectivités (+1,11%). A Paris, les plus fortes hausses du CAC sont pour Pernod Ricard (+2,53%) et Engie (+2,46%). Les secteurs cycliques comme les ressources de base (-1,69%), l'automobile (-1,21%) et les banques (-2,03%) ont en revanche fortement reculé. La plus forte baisse du CAC est pour TechnipFMC, qui a perdu 6,14% avec le reflux des cours du pétrole. A la baisse également, le géant allemand du commerce en ligne Zalando a chuté de 9,83% après l'annonce de la vente de 13,13 millions d'actions par son actionnaire suédois Kinnevik.

Wall Street finit en hausse
Wall Street a terminé en hausse mardi alors que s'estompe la menace qu'avait fait peser sur le marché du pétrole les attaques le week-end dernier contre des sites de production saoudiens.
Les investisseurs se tournent désormais vers la Fed, une baisse des taux d'intérêt américains étant largement anticipée mercredi. L'indice Dow Jones a terminé en hausse de 33,98 points, soit 0,13%, à 27.110,80 points, le S&P 500, à plus large base, 7,74 points, soit 0,25%, à 3.005,70, soit à moins de 1% de son record de clôture du 26 juillet dernier. L'indice composite Nasdaq grignote pour sa part 32,47 points, soit 0,4%, à 8.186,01 points.
Les investisseurs ont été notamment rassurés par les déclarations du président américain Donald Trump assurant qu'il ne voulait pas la guerre ainsi que par celles du ministre de l'Energie saoudien sur la restauration des niveaux de production du Royaume..
"La plupart des gens pensaient qu'il faudrait des mois avant un retour à la normale de la production et il semble qu'il s'agisse en fait seulement de quelques semaines", observe Keith Buchanan, gérant chez GLOBALT Investments à Atlanta.
L'indice S&P de l'énergie a ainsi reculé de 1,5% après avoir enregistré lundi sa plus forte progression depuis janvier en une seule séance.
Les valeurs dites défensives comme celles des produits de consommation courante, des services collectifs ou encore de l'immobilier figurent parmi les plus fortes progressions des 11 grands indices sectoriels du S&P.
La réserve fédérale américaine achève mercredi sa réunion de politique monétaire et une baisse d'un quart de point de ses taux directeurs, la deuxième cette année, est largement anticipée.

Taux & Changes
Sur le marché obligataire européen, le Bund à 10 ans s'est stabilisé autour de -0,475%. Son équivalent américain perdant en revanche alors encore quatre points de base, à 1,803%.
Sur le marché des devises, le dollar perd 0,39% face à un panier de devises de référence et cède pas mal de terrain face à l'euro, qui remonte autour de 1,1070 (+0,65%).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.