Confusion autour de l'expiration du délai    La revanche posthume de Ferhat Abbas    L'intimidation n'a pas payé    Vers le forfait de Belaïd et de Sahli    Les Algérois signent l'acte 14 de la contestation    «Le régime est aux abois et la victoire est toute proche !»    Après l'automobile, l'Exécutif tranche dans l'alimentaire    Le quota global plafonné à 2 milliards de dollars    Oman tente de "calmer les tensions"    Le Brexit fait tomber Theresa May    Démission surprise de l'émissaire de l'ONU    Une compétition internationale par club    Kebir : "Il faut sortir le grand jeu face au CSC"    Chelsea aurait fixé un seuil pour lâcher Hazard au Real Madrid    Sept nouveaux hôtels touristiques bientôt en service    Plus de 80 000 élèves attendus aux examens de fin d'année    Pas moins de 690 familles exclues de la liste du logement social    Oran : 9 familles se réfugient à la mosquée Pacha    Le souci des sans-bourses…    Gaïd Salah élude la question du scrutin présidentiel    Kwiret esselk, du goût et des forces    Man City évoque la rumeur qui envoie Guardiola à la Juventus    Réédition des actes du colloque sur Massinissa    JSK - Mellal: «J'espère que le CSC respectera l'éthique sportive»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    Pour détournement d'une mineure: Quatre personnes sous les verrous    L'école des gourous    La candidature de Berraf acceptée    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Création d'un comité de surveillance    Facebook supprime trois milliards de comptes    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Al-Khelaïfi ne compte pas quitter    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    Projections de films documentaires au Ciné-planète    Divertissement garanti!    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Un Iftar en l'honneur des médias    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Haro sur les infractions de change    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Bensalah exprime l'inquiétude de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un gain pour le budget de l'Etat
Hausse de plus de 17 % des recettes douaniéres
Publié dans Le Midi Libre le 21 - 04 - 2019

Les recettes douanières de l'Algérie se sont établies à 159,78 milliards (mds) DA en janvier et février 2019, contre 136,49 mds DA durant la même période de 2018,
Les recettes douanières de l'Algérie se sont établies à 159,78 milliards (mds) DA en janvier et février 2019, contre 136,49 mds DA durant la même période de 2018,
soit une hausse de 17,06 %, a appris l'APS auprès de la direction générale des Douanes (DGD). Cette amélioration des recettes douanières s'explique, selon la même source, par l'accroissement de la valeur des importations exprimées en dinars algérien, alors que la valeur de ces importations libellées en devise (dollars) ait connu une baisse
de -2,90 % par rapport aux deux premiers mois de l'année 2018, engendrée par l'appréciation de la cotation dollars/dinar. En effet, les importations ont totalisé 867,47 milliards de dinars (7,32 milliards usd) durant les deux mois de l'année 2019, contre 860,35 milliards de dinars (7,54 milliards usd) durant les deux premiers mois de 2018, soit une évolution de l'ordre de +0,83 % de la valeur en dinars des importations. L'amélioration des recettes perçues par les douanes a servi à alimenter le budget de
l'Etat à hauteur de 136,31 mds de dinars, contre 118,40 mds dinars, en hausse de 15,13 % durant la période de comparaison. Les recettes affectées à la Caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales (CGSCL) ont atteint 14,21 mds dinars, contre 12,38 mds dinars, soit une hausse de14,78 % durant la même période de comparaison. Selon la DGD, les recettes destinées à la Caisse nationale des retraites (CNR) se sont établies à 8,18 milliards de dinars, contre 4,94 milliards de dinars, en hausse de 65,64 %.
Quant aux recettes destinées aux Comptes d'affectation spéciales (CAS), elles se sont établies à près de 904 millions de dinars, contre 550,35 millions de dinars, enregistrant ainsi une augmentation de 64,25 %. Durant janvier et février derniers, les recettes affectées aux communes ont totalisé 166,61 millions de dinars, contre 221,27 millions de dinars, en baisse de près de 25 % par rapport à la même période en 2018. Cette performance a été réalisée grâce à la maîtrise des éléments de la taxation, notamment de la valeur en douane, qui sert d'assiette sur la base de laquelle sont calculés les droits et les taxes à l'importation. Pour rappel, les recouvrements effectués par les
Douanes en 2018, avaient excédé les 1.000 milliards DA, en hausse de 2 % par rapport à l'année d'avant, selon le directeur général des Douanes, Bahamid Farouk. Présidant la cérémonie de sortie de la 15e promotion d'agents de contrôle à l'école des Douanes Chahid-Colonel- Mohamed-Amouri, à Batna, M. Bahamid avait relevé que 2018 "a connu une intensification de la lutte contre la contrebande et le transfert de devises, notamment au cours du second semestre avec l'enregistrement d'importantes saisies".
Il a également mis l'accent sur "la grande dynamique" qu'ont connu les exportations, grâce notamment à l'ouverture du poste de transit frontalier avec la Mauritanie, ainsi que la multiplication des opérations d'exportation de ciment et autres matériaux vers le Niger via Aïn- Guezam. Il a, par ailleurs, affirmé que "les prochaines semaines connaîtront du nouveau au poste frontalier Taleb-Larbi, situé dans la wilaya d'El-Oued".
soit une hausse de 17,06 %, a appris l'APS auprès de la direction générale des Douanes (DGD). Cette amélioration des recettes douanières s'explique, selon la même source, par l'accroissement de la valeur des importations exprimées en dinars algérien, alors que la valeur de ces importations libellées en devise (dollars) ait connu une baisse
de -2,90 % par rapport aux deux premiers mois de l'année 2018, engendrée par l'appréciation de la cotation dollars/dinar. En effet, les importations ont totalisé 867,47 milliards de dinars (7,32 milliards usd) durant les deux mois de l'année 2019, contre 860,35 milliards de dinars (7,54 milliards usd) durant les deux premiers mois de 2018, soit une évolution de l'ordre de +0,83 % de la valeur en dinars des importations. L'amélioration des recettes perçues par les douanes a servi à alimenter le budget de
l'Etat à hauteur de 136,31 mds de dinars, contre 118,40 mds dinars, en hausse de 15,13 % durant la période de comparaison. Les recettes affectées à la Caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales (CGSCL) ont atteint 14,21 mds dinars, contre 12,38 mds dinars, soit une hausse de14,78 % durant la même période de comparaison. Selon la DGD, les recettes destinées à la Caisse nationale des retraites (CNR) se sont établies à 8,18 milliards de dinars, contre 4,94 milliards de dinars, en hausse de 65,64 %.
Quant aux recettes destinées aux Comptes d'affectation spéciales (CAS), elles se sont établies à près de 904 millions de dinars, contre 550,35 millions de dinars, enregistrant ainsi une augmentation de 64,25 %. Durant janvier et février derniers, les recettes affectées aux communes ont totalisé 166,61 millions de dinars, contre 221,27 millions de dinars, en baisse de près de 25 % par rapport à la même période en 2018. Cette performance a été réalisée grâce à la maîtrise des éléments de la taxation, notamment de la valeur en douane, qui sert d'assiette sur la base de laquelle sont calculés les droits et les taxes à l'importation. Pour rappel, les recouvrements effectués par les
Douanes en 2018, avaient excédé les 1.000 milliards DA, en hausse de 2 % par rapport à l'année d'avant, selon le directeur général des Douanes, Bahamid Farouk. Présidant la cérémonie de sortie de la 15e promotion d'agents de contrôle à l'école des Douanes Chahid-Colonel- Mohamed-Amouri, à Batna, M. Bahamid avait relevé que 2018 "a connu une intensification de la lutte contre la contrebande et le transfert de devises, notamment au cours du second semestre avec l'enregistrement d'importantes saisies".
Il a également mis l'accent sur "la grande dynamique" qu'ont connu les exportations, grâce notamment à l'ouverture du poste de transit frontalier avec la Mauritanie, ainsi que la multiplication des opérations d'exportation de ciment et autres matériaux vers le Niger via Aïn- Guezam. Il a, par ailleurs, affirmé que "les prochaines semaines connaîtront du nouveau au poste frontalier Taleb-Larbi, situé dans la wilaya d'El-Oued".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.