Algérie Poste de la wilaya de Tipasa : Plus de 100 TPE installés à la mi-mai    Leur coût de production a pourtant baissé de 90% : Les énergies renouvelables, ces mal-aimées    Les pro-démocratie ouvrent les primaires pour les législatives à Hong Kong    Mouvement de contestation au Mali : Escalade à Bamako    ASO – ES FIRME : Saïdi, un dirigeant hors pair s'en va    Saison blanche au Sénégal et au Gabon    La direction charge Sonatrach et le wali d'Alger    Une voiture dans un sac à dos    Aveu d'échec    On vous le dit    Kaci Hadjar, Moudjahid. Professeur en gynécologie-obstétrique décédé le 13 juillet 2019 : Le professeur qui rajoutait de la vie aux années    Edward Saïd, une pensée de l'exil    Zabor ou les psaumes : langage et liberté    CS Constantine: Rachid Redjradj poussé vers la sortie    Un budget supplémentaire, des hôtels et des services hospitaliers réquisitionnés: De nouvelles mesures pour lutter contre la Covid-19 à Oran    Victimes de plus en plus d'agressions: Les gardes forestiers réclament des armes    Covid-19: L'Aïd de toutes les incertitudes    Brentford: Benrahma frappe de nouveau    Le SNAPO et l'association des consommateurs exigent plus: Les publicités «mensongères» des compléments alimentaires interdites    FIFA - Coronavirus: Amendement du code de l'éthique    ASILE DE FOUS    Taisez-vous Marine Le Pen !    Tlemcen : Les grottes de Mghanine attirent des visiteurs en pleine crise sanitaire    Les précisions du wali d'Alger    L'aveu du Pr Benbouzid    TLS Contact Algérieréaménage ses RDV- visas    Tebboune préside aujourd'hui un Conseil des ministres    Commerce: Rezig préside une réunion avec les cadres centraux    Boukadoum réaffirme le rejet par l'Algérie de toute ingérence étrangère en Libye    La liste de Hakim Belahcel à la tête de l'instance présidentielle    10 ANS DE PRISON REQUIS CONTRE UN COUPLE : Vaste escroquerie immobilière à Oran    Le chanteur Belkhir Mohand-Akli s'éteint à 69 ans    Marchandises-prix: baisse de 14,3 % à l'exportation, hausse de 1,3 % à l'importation au 1er trimestre 2020    Goudjil et Chenine s'impliquent lourdement    Les 4 samedis    Kaïs Saïed met en garde contre un danger interne    La reprise à nouveau renvoyée    Khacef veut continuer à Bordeaux    Mohamed Yahiaoui installé à la tête de la commission    Vers un mouvement de désobéissance civile au Mali    Le barreau s'engage à défendre les droits de la victime    Le port de Skikda et les instructions d'Amar Ghoul    Nouvelle lune de miel entre Alger et Paris    "Tout geste unilatéral serait diplomatiquement malheureux"    Suite à une panne dans le réseau: Des coupures du courant électrique dans plusieurs quartiers à Sidi Chami    Le général-major Omar Tlemsani, nouveau commandant de la 4e Région militaire    Les précisions de Ferhat Ait Ali    Les Algériens non concernés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FFS maintient le cap
Assemblée constituante
Publié dans Le Midi Libre le 19 - 05 - 2019

Réuni hier à Sidi-Fredj en sessionextraordinaire, le conseil national duFFS a rejeté, le scrutin du 4 juillet, estimantqu'il ne sera "ni démocratique, nilibre, ni transparent" et appelle à l'électiond'une assemblée constituante.
Réuni hier à Sidi-Fredj en sessionextraordinaire, le conseil national duFFS a rejeté, le scrutin du 4 juillet, estimantqu'il ne sera "ni démocratique, nilibre, ni transparent" et appelle à l'électiond'une assemblée constituante.
"Le conseil national appelle lesAlgériennes et les Algériens à poursuivreleur mobilisation unitaire et pacifique,jusqu'à la satisfaction complètede leurs revendications et met en gardeles tenants du pouvoir contre touterépression ayant pour but de déviercette révolte populaire de sesobjectifs" indique le conseil national du FFS dans sa résolution politique."Le dialogue à travers une conférencesouveraine, un pacte politique, uneconvention nationale de suivi et decontrôle de la transition, une instancede suppléance et un gouvernement detransition en réaffirmant que l'assembléeconstituante est une condition sine qua non pour restituer au peuple algérienson droit à l'autodétermination etmettre en place un Etat de droit", estime le FFS. "Cette proposition est la solution à la crise profonde que traverse le pays quine se concrétisera que par l'électiond'une assemblée nationale constituante souveraine", affirme en outre le FFS.
"Pour le FFS "l'assemblée nationaleconstituante est une institution collégialedont les membres sont les représentantsdu peuple librement élus. Ilsauront pour mission de rédiger uneConstitution qui définit l'organisation etle fonctionnement des pouvoirs publicset des institutions. Cette Constitutionsera soumise au référendum populaire,une fois élaborée elle consacrera larupture définitive avec le régime enplace", détaille le parti."Agissons vite, car le régime compte surl'essoufflement du mouvement populaireet sur nos désaccords en tantqu'opposition à conjuguer nos efforts",indique le FFS, concluant que "seulel'amorce d'un véritable processusdémocratique de transition est à mêmede réunir les conditions d'un vrai consensus national
"Le conseil national appelle lesAlgériennes et les Algériens à poursuivreleur mobilisation unitaire et pacifique,jusqu'à la satisfaction complètede leurs revendications et met en gardeles tenants du pouvoir contre touterépression ayant pour but de déviercette révolte populaire de sesobjectifs" indique le conseil national du FFS dans sa résolution politique."Le dialogue à travers une conférencesouveraine, un pacte politique, uneconvention nationale de suivi et decontrôle de la transition, une instancede suppléance et un gouvernement detransition en réaffirmant que l'assembléeconstituante est une condition sine qua non pour restituer au peuple algérienson droit à l'autodétermination etmettre en place un Etat de droit", estime le FFS. "Cette proposition est la solution à la crise profonde que traverse le pays quine se concrétisera que par l'électiond'une assemblée nationale constituante souveraine", affirme en outre le FFS.
"Pour le FFS "l'assemblée nationaleconstituante est une institution collégialedont les membres sont les représentantsdu peuple librement élus. Ilsauront pour mission de rédiger uneConstitution qui définit l'organisation etle fonctionnement des pouvoirs publicset des institutions. Cette Constitutionsera soumise au référendum populaire,une fois élaborée elle consacrera larupture définitive avec le régime enplace", détaille le parti."Agissons vite, car le régime compte surl'essoufflement du mouvement populaireet sur nos désaccords en tantqu'opposition à conjuguer nos efforts",indique le FFS, concluant que "seulel'amorce d'un véritable processusdémocratique de transition est à mêmede réunir les conditions d'un vrai consensus national


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.