ON A TOUJOURS REFUSE DE NOUS ECOUTER. AUJOURD'HUI, ON VA SE FAIT ENTENDRE    El-Tarf : 20 kg de kif saisis, 7 personnes écrouées    Bouchareb annonce un virage à 180 degrés: Le FLN soutient le mouvement populaire    Chlef: La grève des impôts largement suivie    Retards dans le lancement des VRD et malfaçons: Les souscripteurs AADL dénoncent    CAN-2019: Algérie - Gambie, vendredi à 20h45: Le match des jeunes loups de Belmadi    USM Annaba: L'attaque, ce maillon faible    RCK - Démission du président Farès: Un directoire mis en place    Seddik Chihab: Le pays est gouverné par «des forces anticonstitutionnelles»    Tébessa: La pénurie d'eau s'installe    Le coup de pied de l'âne    Algérie - USA: Des experts du FBI pour la formation aux enquêtes sur les vols de patrimoine culture    Programme spécial vacances à la salle Ahmed Bey    200 millions d'euros de dégâts depuis le début du mouvement    «Le mois de mars marqué par "les hauts-faits aux objectifs nobles" du peuple»    Le FLN «rejoint» le mouvement populaire    Refus des visas pour les Algériens    Le GSP bat Prisons du Kenya et passe en quarts    Réunion de travail entre les présidents de clubs et la FABB    Des arbitres nigériens pour Guinée Equatoriale - Algérie des U23    A propos de l'acheminement gratuit du gaz vers la France    Manifestations populaires et perspectives    Saisie de plus de 1.800 comprimés psychotropes    Première section de formation pour les enfants autistes    Les postiers rejoignent el hirak    De l'eau 24h/24 pour les Constantinois dès 2020    Aide du PAM pour plus d'un demi-million de personnes    L'ONU présente un nouveau plan pour le retrait des combattants    Un artiste promis à un million de dollars au Japon    Cheïkh Aïchouba Mostefa dit Si Safa    Célébration du 57e anniversaire de la fête de la victoire    Crise au Venezuela : Washington parle de "négociations positives" avec Moscou    Après près de 30 ans à la tête du pays : Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev démissionne    Tamanrasset : Adapter les textes régissant le commerce extérieur avec les spécificités des régions frontalières    France : La croissance 2019 revue en baisse à 1,4%, dit Le Maire    De pluies assez soutenues    Constantine : Fin des travaux de consolidation des stations du téléphérique    MARCHES POUR LE CHANGEMENT : Les personnels de la santé appellent au "respect de la Constitution", à "l'indépendance de la justice"    Lamamra maintient le cap    Cascade de démentis    VEHICULES CKD-SKD: Légère baisse de la facture d'importation    Les derniers terroristes del'EI acculés au bord de l'Euphrate    Dylan Bronn forfait face à l'Algérie    El-Qods occupée: Escalade israélienne, condamnations et mises en garde palestiniennes    Ghardaïa, la 51e édition de la fête du tapis reportée sine die    Tlemcen : Les accords d'Evian au centre d'une rencontre    Eliminatoires Coupe d'Afrique des Nations 2019.. Mobilis fidèle aux Verts    Ghaza : L'ONU demande à Israël de revoir ses règles d'engagement militaires    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Khadda s'invite à Lyon
Manifestation culturelle organisée par l'Association France-Algérie
Publié dans Le Midi Libre le 12 - 11 - 2008

Dans le cadre des activités de l'Association France-Algérie Rhônes-Alpes, il sera rendu hommage à l'enfant de la région du Dahra, le précurseur de la peinture contemporaine algérienne, Mohamed Khadda et ce, à travers une série de conférences autour de la peinture contemporaine et des thèmes en relation avec la culture comme expression artistique et vecteur de communication et de rapprochement des deux rives de la Méditerranée.
Dans le cadre des activités de l'Association France-Algérie Rhônes-Alpes, il sera rendu hommage à l'enfant de la région du Dahra, le précurseur de la peinture contemporaine algérienne, Mohamed Khadda et ce, à travers une série de conférences autour de la peinture contemporaine et des thèmes en relation avec la culture comme expression artistique et vecteur de communication et de rapprochement des deux rives de la Méditerranée.
Le programme d'animation qui s'étalera du 19 au 21 du mois en cours à Lyon se résumera dans une série de conférences qui sera présentée par des professeurs des critiques d'art comme Michel-Georges Bernard, spécialiste reconnu de la peinture algérienne qui a écrit une importante monographie consacrée à son ami Khadda, autodidacte et un des fondateurs du mouvement des Aouchem, avec Choukri Mesli et Denis Martinez, notamment. Le mercredi 19 novembre 2008, une communication sera consacrée à l'art et la modernité ayant comme thème principal « le métissage comme fondement de la modernité», suivie de «l'entre-deux de la littérature algérienne dont l'intervenant est M. Charles Bonn. Mme Nadjet Khadda axera sa communication sur «l'Emergence de la peinture de chevalet en Algérie avant la conférence que Benamar Mediène (Universités Alger, Oran, Aix en Provence) présente sous le thème de «Interactions culturelles et métissage des formes artistiques. «Au grand amphithéâtre de l'université de Lyon, un vernissage sera organisé en homme à Mohamed Khadda, parallèlement à une autre exposition d'aquarelles et des œuvres de chevalet de l'artiste disparu et du plasticien Karim Sergoua du groupe pictural Essebbaghine qui égayeront l'espace de la Galerie Françoise Souchaud à Lyon qui est, soulignons le, la deuxième ville étudiante de France, possédant un patrimoine architectural important allant de l'époque romaine au XXe siècle en passant par la Renaissance et, à ce titre, est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. La manifestation de AFARA (Association France-Algérie Rhônes-Alpes) dont la présidente est Mme Zohra Perret se veut ainsi le trait d'union des deux côtés de la Méditerranée en oeuvrant, entre autres à la promotion de la création des écrivains, éditeurs, compositeurs, artistes. Cette manifestation qui se poursuivra jusqu'au 21 du mois en cours proposera une autre série de communications dont «la Stratégie de réappropriation et de rénovation de la langue arabe animée par Khaoula Taleb, «la Musique : forme d'expression et de dépassement des clivages» dont l'intervenant est le professeur Hadj Meliani (université de Mostaganem) et Smaïl Hadj-Ali (université Rennes) qui consacrera sa conférence autour du thème «Elites intellectuelles et culture démocratique. Enfin, Abdelkader Hamdad et Zoubida Haddab de l'institut des sciences politiques et de l'information (Alger) aborderont respectivement le thème relatif aux « nouveaux réseaux de communication : l'impact sur les comportements et l'imaginaire des Algériens» et la question liée au «Mouvement féministe : mutations ou reflux ?»
F. B. H.
Le programme d'animation qui s'étalera du 19 au 21 du mois en cours à Lyon se résumera dans une série de conférences qui sera présentée par des professeurs des critiques d'art comme Michel-Georges Bernard, spécialiste reconnu de la peinture algérienne qui a écrit une importante monographie consacrée à son ami Khadda, autodidacte et un des fondateurs du mouvement des Aouchem, avec Choukri Mesli et Denis Martinez, notamment. Le mercredi 19 novembre 2008, une communication sera consacrée à l'art et la modernité ayant comme thème principal « le métissage comme fondement de la modernité», suivie de «l'entre-deux de la littérature algérienne dont l'intervenant est M. Charles Bonn. Mme Nadjet Khadda axera sa communication sur «l'Emergence de la peinture de chevalet en Algérie avant la conférence que Benamar Mediène (Universités Alger, Oran, Aix en Provence) présente sous le thème de «Interactions culturelles et métissage des formes artistiques. «Au grand amphithéâtre de l'université de Lyon, un vernissage sera organisé en homme à Mohamed Khadda, parallèlement à une autre exposition d'aquarelles et des œuvres de chevalet de l'artiste disparu et du plasticien Karim Sergoua du groupe pictural Essebbaghine qui égayeront l'espace de la Galerie Françoise Souchaud à Lyon qui est, soulignons le, la deuxième ville étudiante de France, possédant un patrimoine architectural important allant de l'époque romaine au XXe siècle en passant par la Renaissance et, à ce titre, est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. La manifestation de AFARA (Association France-Algérie Rhônes-Alpes) dont la présidente est Mme Zohra Perret se veut ainsi le trait d'union des deux côtés de la Méditerranée en oeuvrant, entre autres à la promotion de la création des écrivains, éditeurs, compositeurs, artistes. Cette manifestation qui se poursuivra jusqu'au 21 du mois en cours proposera une autre série de communications dont «la Stratégie de réappropriation et de rénovation de la langue arabe animée par Khaoula Taleb, «la Musique : forme d'expression et de dépassement des clivages» dont l'intervenant est le professeur Hadj Meliani (université de Mostaganem) et Smaïl Hadj-Ali (université Rennes) qui consacrera sa conférence autour du thème «Elites intellectuelles et culture démocratique. Enfin, Abdelkader Hamdad et Zoubida Haddab de l'institut des sciences politiques et de l'information (Alger) aborderont respectivement le thème relatif aux « nouveaux réseaux de communication : l'impact sur les comportements et l'imaginaire des Algériens» et la question liée au «Mouvement féministe : mutations ou reflux ?»
F. B. H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.