Dynamiques de la Société civile: La rencontre du 24 août vise l'élaboration d'une feuille de route "consensuelle" affirme Lyes Merabet    Farida Benyahia à Bouira : La lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé, "une des priorités persistante pour la justice"    Reconnaissance faciale, conduite autonome… La Russie présente à l'Unesco ses "technologies d'aujourd'hui"    Solde commercial : Une dégradation prévisible, liée à la structure de l'économie nationale    Parc automobile : Légère hausse des immatriculations et ré-immatriculations    Une campagne vouée a l'échec    2e journée de l'Afrique à New York: L'ONU salue la "contribution active" de l'Algérie    Or noir : Les USA renforcent leur présence sur les sites pétroliers en Syrie    Brésil: Première titularisation pour Dani Alves avec Sao Paulo    Transferts: L'Algérien Guedioura rejoint Al-Gharafa pour deux saisons    Cause palestinienne : Eddalia réitère le soutien indéfectible de l'Algérie    "C'est en bonne voie"    17.200 Seat vendues en 7 mois    La Volkswagen Golf Joint n'est plus disponible    "On veut nos salaires !"    "L'indépendance du juge n'est pas un privilège mais une responsabilité"    Transfert de contrôle à l'Agence nationale    Décès de 20 hadjis algériens    Sidi Mezghich (Skikda) : Les habitants de Boutamina bloquent la RN 85    Le chanteur andalou Brahim Hadj Kacemanime un concert    Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    Judo : deux nouvelles médailles pour l'Algérie    Delort buteur, Abeid signe ses débuts avec Nantes    Le match contre ses détracteurs    Réception fin 2019 des projets annexes du barrage Ouarkis    Lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé    Près de 2 millions de déplacés rentrent chez eux depuis 2015    Un lourd fardeau pour les nouveaux magistrats    20 AOUT 1956, LE CONGRES DE LA SOUMMAM : Le tournant décisif    Le documentaire Tideles projeté en avant-première    Anime un concert à Alger    VISA POUR LA FRANCE : Changement des délais de traitement des demandes    Le corps d'un baigneur retrouvé sur une plage près de Ouréah    Le ministère de l'Intérieur suspend ses activités à Aden    Moscou accuse Washington d'y avoir alloué des fonds    De plus en plus d'étudiants algériens dans les universités allemandes    Gratuité de transport pour 720 handicapés    La mer artistique de Mohammed Bakli    Cheba Farida priée de quitter la scène illico presto    Hassen Ferhani doublement primé au Festival de Locarno    Une marche pour réclamer le retour aux principes de la Soummam    CRB - NCM, aujourd'hui à 21h00: Tout pour une 1re victoire    En amical: NAHD-WAB, aujourd'hui à 17h: Boufarik pour préparer l'ASO    Tlemcen : 400 hectares de forêt ravagés par le feu    Jeux Africains : La sauteuse Arar accréditée à Rabat    Tébessa: L'OPGI, les loyers impayés et le reste    Embouteillages monstres aux accès de la capitale Les retraités de l'ANP empêchés d'atteindre Alger    Karim Younes: Le Panel «ne parle pas au nom peuple, du hirak ou du pouvoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Khadda s'invite à Lyon
Manifestation culturelle organisée par l'Association France-Algérie
Publié dans Le Midi Libre le 12 - 11 - 2008

Dans le cadre des activités de l'Association France-Algérie Rhônes-Alpes, il sera rendu hommage à l'enfant de la région du Dahra, le précurseur de la peinture contemporaine algérienne, Mohamed Khadda et ce, à travers une série de conférences autour de la peinture contemporaine et des thèmes en relation avec la culture comme expression artistique et vecteur de communication et de rapprochement des deux rives de la Méditerranée.
Dans le cadre des activités de l'Association France-Algérie Rhônes-Alpes, il sera rendu hommage à l'enfant de la région du Dahra, le précurseur de la peinture contemporaine algérienne, Mohamed Khadda et ce, à travers une série de conférences autour de la peinture contemporaine et des thèmes en relation avec la culture comme expression artistique et vecteur de communication et de rapprochement des deux rives de la Méditerranée.
Le programme d'animation qui s'étalera du 19 au 21 du mois en cours à Lyon se résumera dans une série de conférences qui sera présentée par des professeurs des critiques d'art comme Michel-Georges Bernard, spécialiste reconnu de la peinture algérienne qui a écrit une importante monographie consacrée à son ami Khadda, autodidacte et un des fondateurs du mouvement des Aouchem, avec Choukri Mesli et Denis Martinez, notamment. Le mercredi 19 novembre 2008, une communication sera consacrée à l'art et la modernité ayant comme thème principal « le métissage comme fondement de la modernité», suivie de «l'entre-deux de la littérature algérienne dont l'intervenant est M. Charles Bonn. Mme Nadjet Khadda axera sa communication sur «l'Emergence de la peinture de chevalet en Algérie avant la conférence que Benamar Mediène (Universités Alger, Oran, Aix en Provence) présente sous le thème de «Interactions culturelles et métissage des formes artistiques. «Au grand amphithéâtre de l'université de Lyon, un vernissage sera organisé en homme à Mohamed Khadda, parallèlement à une autre exposition d'aquarelles et des œuvres de chevalet de l'artiste disparu et du plasticien Karim Sergoua du groupe pictural Essebbaghine qui égayeront l'espace de la Galerie Françoise Souchaud à Lyon qui est, soulignons le, la deuxième ville étudiante de France, possédant un patrimoine architectural important allant de l'époque romaine au XXe siècle en passant par la Renaissance et, à ce titre, est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. La manifestation de AFARA (Association France-Algérie Rhônes-Alpes) dont la présidente est Mme Zohra Perret se veut ainsi le trait d'union des deux côtés de la Méditerranée en oeuvrant, entre autres à la promotion de la création des écrivains, éditeurs, compositeurs, artistes. Cette manifestation qui se poursuivra jusqu'au 21 du mois en cours proposera une autre série de communications dont «la Stratégie de réappropriation et de rénovation de la langue arabe animée par Khaoula Taleb, «la Musique : forme d'expression et de dépassement des clivages» dont l'intervenant est le professeur Hadj Meliani (université de Mostaganem) et Smaïl Hadj-Ali (université Rennes) qui consacrera sa conférence autour du thème «Elites intellectuelles et culture démocratique. Enfin, Abdelkader Hamdad et Zoubida Haddab de l'institut des sciences politiques et de l'information (Alger) aborderont respectivement le thème relatif aux « nouveaux réseaux de communication : l'impact sur les comportements et l'imaginaire des Algériens» et la question liée au «Mouvement féministe : mutations ou reflux ?»
F. B. H.
Le programme d'animation qui s'étalera du 19 au 21 du mois en cours à Lyon se résumera dans une série de conférences qui sera présentée par des professeurs des critiques d'art comme Michel-Georges Bernard, spécialiste reconnu de la peinture algérienne qui a écrit une importante monographie consacrée à son ami Khadda, autodidacte et un des fondateurs du mouvement des Aouchem, avec Choukri Mesli et Denis Martinez, notamment. Le mercredi 19 novembre 2008, une communication sera consacrée à l'art et la modernité ayant comme thème principal « le métissage comme fondement de la modernité», suivie de «l'entre-deux de la littérature algérienne dont l'intervenant est M. Charles Bonn. Mme Nadjet Khadda axera sa communication sur «l'Emergence de la peinture de chevalet en Algérie avant la conférence que Benamar Mediène (Universités Alger, Oran, Aix en Provence) présente sous le thème de «Interactions culturelles et métissage des formes artistiques. «Au grand amphithéâtre de l'université de Lyon, un vernissage sera organisé en homme à Mohamed Khadda, parallèlement à une autre exposition d'aquarelles et des œuvres de chevalet de l'artiste disparu et du plasticien Karim Sergoua du groupe pictural Essebbaghine qui égayeront l'espace de la Galerie Françoise Souchaud à Lyon qui est, soulignons le, la deuxième ville étudiante de France, possédant un patrimoine architectural important allant de l'époque romaine au XXe siècle en passant par la Renaissance et, à ce titre, est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. La manifestation de AFARA (Association France-Algérie Rhônes-Alpes) dont la présidente est Mme Zohra Perret se veut ainsi le trait d'union des deux côtés de la Méditerranée en oeuvrant, entre autres à la promotion de la création des écrivains, éditeurs, compositeurs, artistes. Cette manifestation qui se poursuivra jusqu'au 21 du mois en cours proposera une autre série de communications dont «la Stratégie de réappropriation et de rénovation de la langue arabe animée par Khaoula Taleb, «la Musique : forme d'expression et de dépassement des clivages» dont l'intervenant est le professeur Hadj Meliani (université de Mostaganem) et Smaïl Hadj-Ali (université Rennes) qui consacrera sa conférence autour du thème «Elites intellectuelles et culture démocratique. Enfin, Abdelkader Hamdad et Zoubida Haddab de l'institut des sciences politiques et de l'information (Alger) aborderont respectivement le thème relatif aux « nouveaux réseaux de communication : l'impact sur les comportements et l'imaginaire des Algériens» et la question liée au «Mouvement féministe : mutations ou reflux ?»
F. B. H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.