Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



90% des commerçants ont assuré
Permanence durant l'Aïd
Publié dans Le Soir d'Algérie le 17 - 06 - 2018

Le taux de suivi des commerçants devant assurer la permanence durant l'Aïd el-Fitr a atteint, durant les deux jours, plus de 90%, à travers tout le territoire national. Une adhésion presque totale, selon le président de l'Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), M. Boulenouar.
Samira Azzegag - Alger (Le Soir) - Ce taux satisfaisant a été atteint, selon M.Boulenouar, grâce aux campagnes de sensibilisation lancées par plusieurs associations nationales, notamment l'ANCA ainsi que l'Association algérienne de protection et orientation du consommateur et son environnement, durant les derniers mois, en plus des lourdes sanctions instaurées par le ministère du Commerce pour les contrevenants, pouvant aller jusqu'à la fermeture de leurs locaux.
Contacté par nos soins, hier, le président de l'ANCA a affirmé qu'aucune réclamation n'a été enregistrée au niveau des Directions des commerces des 48 wilayas du pays, jusqu'à la matinée du deuxième jour de l'Aïd. Un bon signe qui reflète l'efficacité du travail de sensibilisation effectué conjointement par son association et le ministère de la tutelle. La même source affirme que 5 000 boutiquiers non concernés par les permanences ont ouvert leurs magasins durant les deux jours de l'Aïd.
Rappelons que 49 893 commerçants ont été appelés à assurer les permanences durant l'Aïd à l'échelle nationale, dont 5 376 boulangers et 44 517 commerces activant dans l'alimentation générale fruits et légumes, ainsi que dans diverses activités. Le nombre des vendeurs réquisitionnés a augmenté de 15 000 par rapport à l'an dernier. Le ministère a pris cette initiative pour éviter les désagréments vécus par la population durant les fêtes précédentes et assurer l'approvisionnement aux citoyens en produits et services de large consommation durant cette fête.
En ce qui concerne les boulangers, aucune absence n'a été enregistrée. Les 5 300 permanenciers ont répondu présents. «Les boulangers ont ouvert durant les deux premières heures de la matinée. N'oublions pas qu'il s'agissait d'une permanence, il ne faut pas s'attendre à voir les magasins ouverts toute la journée», explique Boulenouar, qui note une petite augmentation sur les prix des fruits et légumes. Une hausse justifiée par la rupture de l'approvisionnement des producteurs et agriculteurs, durant les deux jours fériés. Fort heureusement, cela n'est que temporaire, puisque les prix seront appelés à baisser, à partir d'aujourd'hui, selon l'ANCA.
Toutefois, les agents de contrôle et de répression de la fraude de la Direction d'Alger ont relevé plusieurs infractions au niveau de la capitale. Plusieurs quartiers de la wilaya d'Alger ont connu, selon des témoignages, un déséquilibre en termes d'approvisionnement.
Les agents concernés évoquent trois manquements, dont deux magasins d'alimentation générale et un marchand de fruits et légumes dans la circonscription administrative de Dar El Beïda.
A noter que 92 équipes relevant de la direction, composées de 184 agents des différents corps de la répression de la fraude et du contrôle économique, ont été chargées de constater le respect des permanences fixées pour l'Aïd el-Fitr.
S. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.