Un téléthon pour financer la Mauritanie lors de la CAN    Le joueur Bilel Naïli de l'USMH suspendu pour dopage    Ligue 1 : Match à six points pour le CABBA et la JSS    En bref…    Ouverture des inscriptions pour la formation «Design en permaculture»    Montage automobile : 3 milliards de dollars pour les collections CKD en 2018    Election présidentielle 2019 : Pas de candidat unique pour l'opposition    Des cadres du FFS arrêtés à Alger    Londres veut parler avec Berlin    De Bencherif à Nekkaz    Makri admet le fiasco du candidat unique de l'opposition    Derrière l'affront, l'espoir démocratique…    Vingt années à vous grandir les portraits    L'Algérie dans le pot 2    L'USMAn et le NAHD bien embarqués    Petits pains farcis à la viande hachée    Les accidents continuent d'endeuiller les familles    Double grève à l'Institut des sciences et technologies    Haï Nedjma : 150 quintaux de son de blé saisis    En bref…    Report de la rencontre Netanyahou-Poutine prévue aujourd'hui    Célébration du centenaire du défunt moudjahid et artiste Farid Ali    Cubisme    Bordj Bou Arréridj : Colloque international sur Benhaddouga    Neutralité écornée    Trump prix Nobel de la paix et celui de la veulerie à Abe    Dites : «à bas Israël» et vous irez en prison    Pétrole: Entre optimisme et mise en garde    Ali Mendjeli: Un bébé de 14 mois tué par le monoxyde de carbone    Le GSP face à Essalem d'Oman en quart de finale    Le NAHD et l'USMAn s'imposent    Ligue des champions    Le taux de raccordement en eau potable a atteint 99,37 %    Sonelgaz parvient à réduire sa dette à 60 milliards de dinars    François Regis-Legrier : «La bataille d'Hajin était une défaite stratégique»    Partenariat dans les domaines des ports secs et des produits «halal»    Les tueurs d'un gardien de troupeau arrêtés    11e Festival national des arts et de la créativité    Prochaine création d'un orchestre amazigh    Salon national de la photographie à Aïn Témouchent    Bedoui depuis Djelfa : "L'avenir de l'Algérie n'est pas tributaire d'un rendez-vous électoral"    À Bechar : La problématique d'eau potable en voie de résolution    Amara Benyounes victime d'une "fake news"    L'armée renouvelle son soutien au président maduro    Sommet tripartite sur la Syrie : "Nous nous rapprochons de plus en plus du règlement du conflit"    Deux suspects arrêtés    Journée technique sur la modernisation des banques : Les financements bancaires devraient s'orienter davantage vers les PME    Karl Lagerfeld tire sa révérence Virginie Viard succède au "Kaiser" chez Chanel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Baisse du taux de criminalité en 2018
Tizi-Ouzou
Publié dans Le Soir d'Algérie le 17 - 01 - 2019

Le taux de criminalité a connu une baisse de 06,09% au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou durant l'année 2018, avec 1294 affaires enregistrées par les services de police judiciaire de la gendarmerie nationale, comparativement à celui de l'année 2017.
Le chiffre a été annoncé par le chef du commandement de wilaya de la gendarmerie nationale, le colonel Harkati Rachid, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse pour présenter le bilan d'activités annuel des différents services de ce corps de sécurité sur l'ensemble du territoire de la wilaya. Les affaires d'atteinte aux biens viennent en tête d'affiche de la criminalité ordinaire avec un taux de 49%. Un palmarès où l'usage d'arme contre les personnes occupe la deuxième place avec un taux de 45,28%. Au chapitre des poursuites judiciaires, il y a lieu de signaler une baisse sensible de personnes des deux sexes mises en détention. L'examen de la pyramide des âges établie en la matière, fait apparaître que les jeunes âgés entre 29 et 40 sont plus impliqués dans les actes criminels avec un taux de 40%. Alors que les jeunes âgés entre 18 et 29 ans sont impliqués à hauteur de 30%, selon les indications fournies pour l'année 2018.
Parmi les personnes mises en détention, 51,26% sont sans profession. La catégorie d'individus exerçant des professions libérales constituent 10,52%, alors que les employés représentent un pourcentage de 7,14%. Le même bilan fait ressortir un recul des infractions se rapportant au phénomène de l'émigration clandestine. Quatre affaires ont été enregistrées avec un tassement du nombre d'arrestations de migrants clandestins qui sont au nombre de deux à être arrêtés durant toute l'année 2018. Alors qu'Ils étaient 6 en 2017. Au chapitre de la violence routière, on fait part de 136 accidents de la circulation enregistrés.
Le bilan des dégâts fait ressortir 52 morts et 2019 blessés. Le phénomène reste toujours en progression même si une baisse sensible (49,81%) a été constatée par rapport aux chiffres de l'année 2017.
S. A. M.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.