La création du Commissariat national aux énergies renouvelables et à l'efficacité énergétique    Présidentielle : les médias mobilisés pour une large couverture de la campagne électorale    Le Gouvernement procède à l'élaboration de textes de lois pour l'organisation de la profession de journaliste    Soudani : «Très heureux de retrouver l'équipe nationale»    Algérie : Mahrez absent face au Botswana. Belmadi donne la raison    Campagne électorale de la présidentielle: tirage au sort du programme d'interventions des candidats dans les médias    Insistance sur la sensibilisation et la culture d'alerte pour combattre la traite des êtres humains    Facilitation de la mesure de légalisation des documents d'état civil en langue étrangère    Yassaa installé commissaire aux énergies renouvelables    10e Fica : Remise des prix aux lauréats et hommage à Moussa Haddad    Création d'un Commissariat algérien aux énergies renouvelables    CAN-2021Algérie - Zambie 5-0 : les Verts déroulent et démarrent du bon pied    Angleterre : Sifflé, Gomez reçoit le soutien de... Sterling !    Para-athlétisme/Mondiaux-2019 (Poids F33): l'argent pour Kamel Kardjena    La stratégie nationale anti-corruption en débat aujourd'hui    Regain de manifestations dans la capitale et le sud du pays    12 morts dans un attentat à la voiture piégée à Kaboul    Les peuples veulent se libérer du communautarisme religieux    L'ex-directeur de l'Ecole de police réhabilité    Le wali de Tizi Ouzou chassé par la population à Boubhir    Deux corps de Subsahariens rejetés par la mer    2 trafiquants de psychotropes arrêtés    L'AIE prévoit un ralentissement de la croissance dès 2025    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Journée de formation et de sensibilisation    Magic System et des artistes ivoiriens chantent la paix    Les poèmes de feu Othmane Loucif, «une transposition artistique de situations vécues»    Béjaïa : Vers une grève à l'université    Rassemblements et marches «pro-élection» perturbés à Annaba, Laghouat et Tindouf : Une précampagne sous tension    Bolivie : affrontements à La Paz au premier jour de la présidente par intérim    Le 10e Festival international de danse contemporaine prend fin à Alger    Coupe de la CAF (phase de Poules) : Le Paradou débutera contre San Pedro    Wilaya de Bouira : Conditions de scolarité intenables    Destitution de Trump : Début des premières auditions    Recyclage des matériaux de construction : Défis de solidité et de durabilité    Election présidentielle du 12 décembre prochain La Charte d'éthique des pratiques électorales signée samedi    L'ONM appelle à la libération de Bouragaâ    Un plan d'action pour définir les entraves    L'agriculture dans la wilaya contribue à hauteur de 3% à l'économie nationale    5 morts et 2 blessés en 24 heures    Appels à l'arrêt immédiat des agressions israéliennes sur Ghaza après la mort de 18 Palestiniens    «Brahimi s'est absenté pour des raisons familiales»    Equipe nationale : les nouveaux prêts à relever le défi    Tunisie : Rached Ghannouchi ne sera pas Premier ministre    Des morts dans des manifestations anti-Condé    Acquittement pour 5 prévenus    Tiaret : La finale du concours de chant "Sawt El Waïd" aura lieu jeudi prochain    Trois courts-métrages à l'écran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une basse-cour pour le polygame !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 20 - 10 - 2019

Je ne regarderai plus jamais l'actrice Bahia Rachedi de la même façon ! J'ai honte qu'une femme censée porter haut la liberté de ses congénères frémisse d'admiration pour un sombre polygame et ose flirter de façon insultante et vulgaire dans le dos des femmes, avec un homme venu sur un plateau télé expliquer aux trois gourdes pendues à ses lèvres comment son épouse aimante et dévouée s'est amoureusement armée pour aller lui demander sa seconde épouse en mariage.
En d'autres termes, comment la dernière arrivée a eu l'assentiment de la première et comment le mâle de la famille a profité de la bénédiction de celle-ci pour s'offrir les faveurs de la nouvelle arrivée au sein du couple. Le vicelard, qui pense bien évidemment être dans son bon droit, raconte avec émotion comment sa tendre lui a permis d'étendre son appétit sexuel à une autre. Il fait mine d'en pleurer tandis que les femmes qui enregistrent ses confidences lui tendent presque les bras pour le consoler et lui expliquent, en validant ses sombres exploits conjugaux, combien il aurait tort de s'en vouloir et combien elles sont admiratives de ses tellement louables prétentions orgasmiques. Je ne sais pas si je dois avoir honte ou être écœurée qu'une animatrice de télé convie deux femmes pour la conforter dans son choix d'invité et approuver en direct le comportement de l'individu. Au lieu d'aller dehors revendiquer l'abrogation du code de l'infamie, les voilà qui se rangent aux côtés des fossoyeurs des droits des femmes et applaudissent les dérives que l'un d'entre eux fait passer pour une recommandation divine. Parions qu'elles ne tarderont pas à se tirer dans les pattes. Ce serait même dans l'ordre naturel des choses.
Le «pousse-toi que je m'y mette», dont le mari des deux cerne parfaitement les effets, ne tarde jamais à verser dans la démonstration de force. Il y a tous ces prétextes fallacieux qui font dire, par exemple, à un adepte de la polygamie qu'il en épouse une deuxième parce que «c'est Dieu qui l'autorise». la belle affaire ! Le croyant qui croit se faire plaisir en disant appliquer à la lettre et en fidèle qui se respecte les recommandations d'Allah.
M. B. 


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.