Ancelotti : "le Barça-Real Madrid a toujours existé et existera toujours"    La délégation algérienne refuse de s'asseoir derrière la délégation israélienne    Les opérateurs doivent déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    L'huile de table plus chère    Lamamra appelle à la consolidation du processus politique    "Inefficaces et contre-productives", selon l'Algérie    Curieuse réhabilitation de la candidature du mouhafedh FLN    "Le championnat se poursuivra durant la Coupe arabe des nations"    Les Sudistes à un pas de la qualification    L'Algérie toujours dans le top 5 africain    "HELIOPOLIS" À NOUVEAU SELECTIONNE POUR LES OSCARS    Lancement du colloque sur la carte linguistique de tamazight    Qui, logiquement, arrose l'autre ?    BRÈVES...    Quel sort pour les APC sans candidats ?    L'article 184 du code électoral largement contesté    L'Algérie avec la Libye et la Tunisie    Les Hamraouas surprennent les Sanafirs    Les syndicats préparent la riposte    Arrestation d'un voleur de bouteilles d'oxygène    Le jeu malsain de Riyad    Sarkozy au TPI, ça tarde    Quand Macron se remémore le blues des colonies !    Le qamouss, les mu'allaqât et l'incompétence paralinguistique !    Clôture en beauté de la première édition à Aïn-Séfra    EHU 1er - Novembre: Lancement d'une campagne de dépistage du cancer du sein    Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»    Exportations hors hydrocarbures: Produits alimentaires et industries manufacturières à la traîne    Pouvoir d'achat divisé par deux en 10 ans    La Com en débat    Défis et espoir    Front de mer à Aïn El Turck: L'OPGI se mobilise pour la collecte des déchets    Selma Haddadi désignée ambassadrice à Djouba    Le chef de la junte nomme 3 ministres et le SG du gouvernement    La Maison de la presse de Bouira baptisée Abdenour Merzouk    Le FFS rebondit    Benbahmed réaffirme les priorités du secteur    Que se passe-t-il au campus d'El Kseur?    La Coquette perd de son lustre    NAJDA se restructure    Incendie au complexe Tosyali    Les vérités des géants de la télécommunication    Washington lâche Rabat    La tension monte    Lukaku a évité le pire    La démagogie comme mode d'emploi    Tizi ouzou rend hommage à ses fils    Appel à candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les différentes techniques de recharge des batteries
Publié dans Le Soir d'Algérie le 28 - 08 - 2021

Recharger la batterie de son smartphone peut sembler anodin. Ce geste qu'on fait quotidiennement sans se poser de questions, est devenu un réflexe dès qu'on voit que le niveau de la batterie est au plus bas. La majeure partie des utilisateurs ont recours à un chargeur classique. Mais savez-vous qu'il existe différentes manières de recharger un smartphone ? Nous vous proposons aujourd'hui quelques unes.
1. Le connecteur USB type C
L'USB type C prend progressivement la place de l'USB classique, comme en témoigne les nombreux smartphones qui sont passés à ce format de connecteur universel. Annoncé en septembre 2014 par l'organisme USB-IF, ce connecteur a la particularité d'être réversible. On peut donc le brancher sans se préoccuper de son orientation. De plus les câbles sont dotés d'un petit circuit électronique qui leur sert d'identifiant et indique leurs caractéristiques.
L'USB Type-C est surtout un câble USB capable de transmettre des données, de la vidéo et du courant électrique. Ce câble peut atteindre 60 W, voire 100 W contre seulement 4,5 W pour l'USB 3.0 et 2,5 W pour l'USB 2.0.
2. La charge rapide
Désormais, de nombreux smartphones proposent la charge rapide, une fonction qui promet de les recharger en un temps record. La recharge d'une batterie n'étant pas linéaire, la charge rapide permet de charger la première moitié de la batterie beaucoup plus rapidement que la seconde. L'idée consiste à obtenir le maximum d'autonomie après 15 ou 30 minutes de charge, pour écarter les pannes sèches.
Pour en profiter, smartphone et chargeur doivent être compatibles. Concrètement, plus le chargeur est puissant, plus la charge est rapide. Les fabricants proposent différentes technologies, jouant tantôt sur l'intensité, tantôt sur la tension. Il n'y a pas de risque d'endommager la batterie, du moins si on utilise un chargeur de bonne qualité.
3. Les chargeurs sans-fil
La recharge sans fil consiste à charger la batterie de votre téléphone en le posant tout simplement sur une base de recharge, sans câble de recharge courant. La recharge sans fil est possible grâce à l'induction électromagnétique. L'énergie électrique est transférée d'un objet à un autre (par exemple un chargeur et un smartphone) via un champ magnétique.
Les constructeurs suivent le standard Qi. Prenez au minimum un modèle 10 W, voire 15 W si votre smartphone est capable d'en tirer parti, tel le Galaxy Note de Samsung.
4. Recharge sans fil inversée
Vous savez déjà comment recharger votre smartphone : soit par la bonne vieille méthode du câble USB ou plus récemment, avec la recharge sans fil induction.
Mais avec certains smartphones de fin 2018 ou 2019, il est possible de recharger un autre téléphone depuis son smartphone. C'est le cas du Galaxy S10 ou encore des Huawei Mate 20 Pro et P30 Pro. Ces derniers servent de stations de charge QI / induction pour un autre smartphone doté de la fonction recharge sans fil.
C'est une technologie qui tend à se démocratiser pour les nouveaux téléphones à paraître dans les prochains mois.
Source (Divers)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.