Saisie de près de 10 quintaux de kif traité à Naâma    Surveillance des droits de l'homme : La Minurso ne doit pas faire exception, affirme le Polisario    Le président Tebboune reçoit l'ambassadrice de Suède en Algérie    «Les revendications politiques occultées»    Visite du ministre de l'Industrie    «Notre économie fonctionne à un niveau sous optimal»    L'évolution et les perspectives du marché à l'ordre du jour    «Zoukh m'a demandé de choisir les bus Tahkout»    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    L'Algérie constitue "un point d'appui" dans la perspective de renforcer les relations du Chili avec l'Afrique    Bensebaïni nommé pour le titre de joueur de la saison    Le CHAN-2022 se jouera en été    «Rien ne va plus»    Le MSP pour un régime parlementaire    Sétif renoue avec le confinement    Remise de 860 clés aux bénéficiaires des logements AADL et LPA à Taher et El-Aouana    Programme spécial pour les zones d'ombre    Pourquoi une nouvelle république pour l'Algérie d'aujourd'hui ?    Un cycle cinématographique «Des classiques avec toi»    Le musée du Louvre rouvre, mais l'affluence est pour plus tard    9 décès et 475 nouveaux cas en 24 heures    Trois suspects arrêtés    Ali Laskri jette l'éponge    Deux PME préparent leur introduction    Le procès de l'ancien directeur de l'agence foncière reporté    Thon rouge : L'Algérie a pêché la totalité de son quota pour 2020    Russie : Un conseiller du chef de l'agence spatiale russe arrêté pour «trahison»    Oran : Distribution de 5000 ouvrages aux bibliothèques communales    Lancement d'un service de prêt sur réservation    Sidi Bel-Abbès: Les blouses blanches descendent dans la rue    Usto, Es-Senia et Saint Eugène: 4 dealers arrêtés, de la cocaïne et des psychotropes saisis    Constructions inachevées et non conformes aux permis de construire: Plus de 15.000 dossiers régularisés par les commissions des daïras    Mali: tirs d'obus contre un camp de forces onusiennes, françaises et maliennes    Ligues 1 et 2: La reprise du championnat s'éloigne    Bi-nationalisme    Les 13 manifestants acquittés    Le Salon international de Genève de 2021 annulé    Le groupe PSA se mobilise en Algérie    Belhadj actionne la tenue de l'AG    Derradji confiné à l'hôtel Mouradi en Tunisie    Griezmann, une reconnexion "brillante" avec Messi et Suarez    Marché automobile : le bout du tunnel ?    Le Coram soutient 27 projets pour 150 millions d'euros    Abderazak Makri, toujours dans la surenchère sur la question de l'identité    Colère des souscripteurs AADL à Médéa    Epopée d'un pays en construction    Beaucoup de promesses et peu de décisions concrètes de la France    "Il reste encore 80 crânes de résistants des Zaâtcha"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Elles sont montées à Relizane: L'Arona et la Leon en vente depuis le 1er juillet
Publié dans Le Temps d'Algérie le 18 - 07 - 2018

Le marché de l'automobile en Algérie a encore de beaux jours devant lui. La marque ibérique, Seat, après avoir décidé d'augmenter sa part de marché en Algérie, en délocalisant partiellement le montage de deux de ses gammes, a mis en vente depuis le 1er juillet l'Arona et la Leon «Made in Bladi».
Malgré les prix exorbitants des véhicules montés en Algérie, l'offre peine à répondre à la demande grandissante des véhicules neufs Made in Bladi. Dans ce sens, le groupe Seat en décidant de lancer l'assemblage final de l'Arona et la Leon en Algérie pour conquérir le marché nord-africain, sait qu'il a tout pour augmenter ses ventes, d'autant plus qu'à la fin du premier semestre 2018, Seat a vendu 11 400 Ibiza assemblées dans son usine à Relizane.
C'est dire que les produits de Seat ont la cote en Algérie. Les gammes Arona et Leon Made in Bladi sont en vente sur le marché algérien depuis le 1er juillet, nous a signalé une source proche d'un concessionnaire de la marque. Le Groupe Seat propose deux modèles dans la gamme Arona : la SEAT Arona Style à partir de
2 499 000 DA et la SEAT Arona fr à partir de 2 899 000 DA.
Pour ce qui est de la Leon fr, elle est proposée à partir de 3 549 000 DA, selon le site web du constructeur. C'est dans l'usine du groupe Volkswagen de Relizane que le groupe Seat a lancé leur assemblage, en délocalisant une partie de la production de ces deux gammes. Le Groupe Seat a adopté le même process que pour l'Ibiza, dont les éléments sont construits à Martorell, en Espagne, puis expédiés en Algérie pour l'assemblage final.
Comme le souligne le site AutoPlus, à travers cette décision, le constructeur ibérique va ainsi multiplier ses ventes en Algérie, puisque Seat est chargé du déploiement du géant allemand Volkswagen en Afrique du Nord. Avec l'objectif d'accélérer sa stratégie de globalisation, Seat doit impérativement, à l'image des autres constructeurs européens, assembler ses modèles en dehors de l'Europe. Dans ce sens, le vice-président de Seat chargé des ventes et du marketing, Wayne Griffiths, a déclaré à AutoPlus que «pour accélérer notre stratégie de globalisation il est essentiel que nous assemblions des modèles hors d'Europe, juste comme le font d'autres constructeurs européens». Dans la même veine, Seat vise le marché maghrébin, et c'est à travers l'Algérie qu'il fait ses premiers pas. «L'Algérie est notre premier pas dans cette direction, puisqu'il s'agit de l'un des plus grands marchés dans la région et d'une véritable opportunité de croissance pour Seat, comme les autres pays du nord de l'Afrique, où Seat a la responsabilité de diriger l'expansion du groupe Volkswagen», a ajouté Wayne Griffiths. Pour rappel, les résultats commerciaux, concernant la marque Seat, que le groupe automobile Sovac distribue en Algérie, la Seat Ibiza a eu beaucoup de succès auprès des Algériens, avec 11 400 Ibiza vendues à la fin du premier semestre 2018.
Le group Sovac, qui a vu juste en ciblant l'Algérie, signale que, grâce à la gamme Ibiza, Seat a cumulé des performances onze fois meilleures que celles de 2017.
Seat signale que son centre de production de Martorell tourne à plein régime, ayant attient 95% de ses capacités, soit environ 2.300 voitures par jour et lancera bientôt la production de la nouvelle Audi A1 qui y remplacera le Q3. Sur le marché mondial, Seat a progressé de 17,6% avec 289 900 véhicules en 2018 contre 246 500 en 2017.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.